Test OnePlus 7 Pro : Que vaut-il après la hype ?

J’ai pu passer les 15 derniers jours avec le nouveau fleuron de chez OnePlus, le OnePlus 7 Pro. Après un OnePlus 6T assez réussi, le constructeur chinois revient plus fort grâce à de nombreuses innovations présentes. À la suite de ce test du OnePlus 7 Pro, vous saurez que vaut véritablement le smartphone après la hype qui a suivi son annonce.

I. Spécifications et fiche technique du OnePlus 7 Pro

contenu de la boite oneplus 7 pro
Contenu de la boite (une coque transparente est fournie)
  • Ecran incurvé 6,67″ QHD+ Fluid AMOLED
  • Processeur Qualcomm Snapdragon 855
  • 6, 8 ou 12 GB de RAM et 128 à 256 Go de Stockage selon les modèles
  • Triple caméra arrière avec mode nuit et objectif grand angle : 48 Mégapixels + 16 Mégapixels + 8 Mégapixels avec capteur Sony IMX586. Caméra pop-up de 16 Mégapixels à l’avant.
  • Batterie 4000 mAh et Warp Charge 30: 50% de batterie en 20 min de charge
  • Android 9.0 avec surcouche Oxygen OS
  • Capteur d’empreintes digitales sous l’écran

II. Design & Ergonomie et Prise en Main

Design du OnePlus 7 Pro

Dos du OnePlus 7 Pro

La version que j’ai eu en ma possession a été celle avec un dos bleuté, tout de verre vêtu. Ce design prend donc beaucoup les traces de doigts, mais, comme à l’époque du HTC U11, qu’est ce qu’il est joli ! Sa couleur change en fonction des reflets, et grâce à la coque en silicone fournie avec le smartphone, on peut profiter H24 de ce magnifique dos.

La deuxième chose la plus splendide après son dos, c’est son écran. A lui seul, il cumule tout les superlatifs possibles ! Fluide grâce à son écran 90 Hz, véritablement borderless grâce à un taux d’occupation de l’écran de 88,6 %, HDR 10 + pour une consommation de vidéos inégalées, et très définis grâce sa dalle QHD+ (3120 x 1440 pixels).

Rajoutez à cela un écran incurvé et vous avez le combo parfait …. ou presque ! Au début, on trouve cet écran incurvé magnifique, exactement comme à la manière des Galaxy Edge.

Mais là, après bientôt un peu plus de 15 jours, on lui trouve aussi des points négatifs. Vu que l’écran est full borderless c’est très pratique pour taper les SMS et regarder du contenu sur Netflix, YouTube, etc. Par contre pour de la navigation Web ou certains jeux, l’écran n’est pas adapté car il prend plus de place et certains informations sont écornées et mal affichées.

Exemple de l’ecran borderless

Par exemple, sur certains sites quand on se met en mode paysage, des infos ou des boutons sont parfois logées sur les côtés arrondis, qui sont difficiles d’accès et peu cliquables. Voici un exemple sur une story Instagram et un article.

Et sur la durée, j’ai quelques doutes sur la fragilité de cet écran incurvé, vu qu’il sera difficile d’y appliquer un verre trempé.

Ergonomie et prise en main du OnePlus 7 Pro

Malgré son écran massif de 6,7 Pouces qui peut faire peur à première vue, le OnePlus 7 Pro est agréable en main et bénéficie d’une très bonne ergonomie, notamment grâce à son taux d’occupation de l’écran impressionnant. Il ne glisse pas dans la main mais il est par contre difficile d’accéder au coin haut gauche du smartphone depuis la main droite par exemple. La faute notamment à l’écran incurvé. De manière générale, il sera nécessaire de tenir le smartphone à deux mains la majeure partie du temps.

Ce qui est cool par contre avec cet écran borderless incurvé et sans caméra, c’est que les séances de visionnages de vidéos sur Netflix, YouTube ou autre seront un véritable régal. Pour cela, le OnePlus 7 Pro est vraiment de roi de la consommation de contenu. Si c’est l’usage principal que vous faites de votre smartphone, alors foncez !

Enfin, des hauts parleurs Dolby Atmos ont été intégré sur ce smarpthone, mais malheureusement, le haut parleur du bas diffuse la quasi-entièreté du son, quand celui intégré juste au dessus de l’écran ne diffuse que 10 % du son. Ce qui ne procure pas une aussi bonne immersion audio qu’on pourrait avoir.

III. Interface du OnePlus 7 Pro

Niveau interface, OnePlus ne fait pas dans la nouveauté, et on retrouve toujours la même expérience quasi-Android Stock d’Oxygen OS. Toujours pour le meilleur et pour le pire. La surcouche n’a que très (très) peu évoluée et l’on retrouve toujours Google Lens, un mode jeu et VPN, un « Blinkfeed like » etc. Autant de fonctionnalité toujours aussi cool. Je vous invite à vous rendre sur mon test du OnePlus 6T pour plus de détail sur ces éléments de l’interface.

3 petites nouveautés, quelques peu gadgets, ont par contre fait leur apparition.

  • Un Mode « Fnatic », dérivé du mode Jeu et qui prend son nom d’un célèbre club de E-sport. Ce mode est censé bloquer toutes les notifications et toutes les appels, stopper toutes les applications qui tournent en arrière plan et désactiver la seconde carte SIM si vous en avez une pour améliorer le réseau. En somme ce que fait entièrement le mode Jeu, sauf pour le service de boost de carte SIM. J’ai testé de jouer à un jeu gourmand tel qu’Asphalt 8 avec le mode Jeu et le Mode Fnatic, et je n’ai noté aucune différence. Alors que le jeu Asphalt est pourtant un jeu en ligne..
  • Un Mode Zen, qui permet de se « déconnecter de son smartphone » pendant un certain laps de temps en coupant absolument toutes les notifications, sauf les appels entrants.
  • Un nouveau moteur de vibration, où il est désormais possible de choisir l’intensité des vibrations en fonctions des notifications (appels ou applications) et même de choisir le type de vibration.

Pour terminer sur les petites nouveautés d’Oxygen OS, les patchs de sécurités sont très fréquents c’est très rassurant de savoir qu’on est pas lâché dans la nature, comme ça peut être le cas avec d’autres constructeurs

Capteur d’empreintes digitales sous l’écran

Du côté du capteur d’empreintes digitales sous l’écran, rien à redire par rapport à ce que j’avais dit sur le OnePlus 6T.

Le capteur d’empreintes digitales est réactif cependant il n’est toujours pas possible de déverrouiller son smartphone quand celui ci est éteint et posé sur la table. Toujours aussi frustrant. J’espère que OnePlus corrigera le tir sur le OnePlus 7T (si le futur smartphone OnePlus s’appelle ainsi).

Le capteur d’empreinte du OnePlus 7 Pro

OnePlus annonce une amélioration de ce capteur mais ce n’est pas ce que j’ai ressenti au cours de mes 15 jours de test. J’ai trouvé le capteur moins précis et j’ai eu (beaucoup) plus de loupés pour déverrouiller le smartphone que sur le OnePlus 6T. Selon le constructeur, le capteur s’améliorerait tout au long de son utilisation, à chaque nouveau déverrouillage. Ce que je suis incapable de vous certifier après seulement 2 semaines d’utilisation. A voir sur la durée.

IV. Appareil Photo & Qualité Photo et Vidéo

Appareil photo du OnePlus 7 Pro

S’il y a un point ou OnePlus a toujours été en retrait, c’est la partie photo. Et c’est normal, car quand on vend des smartphones à des tarifs très compétitifs, il faut bien faire des concessions quelque part. En proposant un smartphone 150 euros plus cher, OnePlus a essayé de frapper fort en équipant son fleuron de 3 capteurs photos à l’arrière du smartphone.

Les 3 capteurs photos du OnePlus 7 Pro

On retrouve dans un premier temps, un capteur 48Mp Sony IMX586, équivalent 26mm avec ouverture f/1.6 et OIS

Un second capteur ultra grand angle de 16Mp équivalent 17mm avec ouverture f /2.2

Un troisième capteur, téléphoto cette fois-ci, de 8Mp équivalent 78mm avec ouverture f/2.4 et OIS.

Une innovation qui est véritablement à saluer, c’est l’arrivée sur ce OnePlus 7 Pro, du suivi de focus. Fonctionnalité qui n’est même pas présente sur les Huawei P20/P30 Pro, et qui est pourtant (très) très pratique. Bien évidemment celle-ci est perfectible mais c’est déjà une belle avancée je trouve. Un mode Pro est également présent avec la possibilité de shooter en RAW, et c’est très appréciable.

Côté caméra frontale, point d’encoche, de poinçon ou de trou dans l’écran dans ce OnePlus 7 Pro. Après le Vivo Nex S qui avait défriché le terrain des caméras frontales en pop-up, c’est autour de OnePlus, une autre marque chinoise, de choisir ce mécanisme pour offrir un écran le plus borderless possible. Cette caméra est sensée pouvoir être ouverte et refermé 300 000 fois.

Et si on fait tomber le smartphone en prenant un selfie me direz-vous ? OnePlus a intégré un capteur prévenant la chute et la caméra se retracte alors automatiquement. Durant ma période de test j’ai trouvé le mécanisme très réactif à chaque fois que j’ai voulu utiliser la caméra frontale. A part cela, la caméra est de 16 mégapixels et utilise l’optique Sony
Sony IMX471.

A noter qu’une petite bande lumineuse apparaît sous la caméra, lorsque la caméra se dévoile.

Qualité Photo et Vidéo du OnePlus 7 Pro

C’est sans aucun doute la plus grosse différence par rapport au OnePlus 6T. Avec ces 3 capteurs arrières que je vous ai décris juste au dessus, OnePlus a franchi un cap, et heureusement vu le prix de vente de ce nouvel opus.

Photo avec optique 48 MP

Les photos sont beaucoup détaillées je trouve, notamment avec le capteur 48 mpx qui permet de très belles prises, stabilisées correctement. Aussi, sur le papier, le OnePlus 7 Pro est doté d’un deuxième objectif, un téléobjectif qui a un zoom sans perte x3, censé être optique selon la marque. Mais selon Android Police et plusieurs médias français, il s’agirait d’un zoom optique et numérique. C’est tout de même une deuxième nouveauté très appréciable par rapport au OnePlus 6T et bien que ce zoom x3 soit parfois limité, il nous est tout à fait possible de produire de très beau cliché de jour.

Enfin, avec un smartphone disposant d’un objectif de 17 mm à 117°, on arrive à produire de beaux clichés de paysages, notamment grâce au mode ultra-grand angle présent sur le smartphone, qui mériterait d’être utilisé pour la caméra à selfie.

Du côté des selfies justement, ils sont assez biens réalisés dans l’ensemble avec un assez beau flou d’arrière plan.

Selfie de nuit

La ou le bas blesse encore pour OnePlus, c’est au niveau de la photo et vidéo de nuit. Celles-ci peuvent se montrer trop pixelisées ou pourvues de grain. Le mode paysage nocturne peut produire de temps à autre des bons résultats, mais ce n’est pas le cas la majeure partie des cas.

Sur ce point, OnePlus devrait se mettre en relation avec les cadors du secteur dans le domaine, que sont notamment Huawei avec ses P30 et P30 Pro ou Google avec ses Pixel 3 et 3 XL. Le constructeur ferait alors un bond en avant. Car pour le moment, la qualité de nuit bien qu’elle se soit améliorée entre temps, plafonne un peu depuis le OnePlus 6T.

C’est donc bon et en progrès par rapport au OnePlus 6T. Mais ce n’est pas encore excellent. On s’en rapproche petit à petit.

V. Performances

C’est simple, pour ce chapitre, il n’y a rien à redire. Le OnePlus 7 Pro est une brute de performances comme toujours. Le Snapdragon 855 de Qualcomm y est pour beaucoup, mais ce n’est pas le seul élément à prendre en compte. Les 6 à 12 Go de RAM rentre aussi dans la balance.

La version 6 Go/ 128 Go obtient 369.433 Points sur Antutu et 3421 en Single-Core Score / 10709 en Multi-Core sur GeekBench

Au global durant ma période de test, je n’ai jamais détecté un seul micro lag ou bug dans l’interface. Oxygen OS est toujours d’une fluidité inégalée et c’est pour cela un vrai plaisir à l’utilisation. Ajoutez à cela les modes Jeu et les modes Fnatic, et vous obtiendrez une Rolls Royce.

VI. Test de l’autonomie du OnePlus 7 Pro

L’autonomie sur ce OnePlus 7 Pro est tout simplement très bonne. On tient largement une journée, voir deux jours, en fonction de si celle-ci soit plus ou moins intense.

La Wrap charge 30 de OnePus est toujours aussi rapide comme l’éclair que sur le modèle Mc Laren Edition de l’année dernière. C’est un véritable atout pour ce smartphone et par rapport au OnePlus 6T on sent une petite amélioration de ce côté là.

VII. Prix & Où acheter le OnePlus 7 Pro au meilleur prix ?

Prix

Lors de mon test du OnePlus 6T, j’avais émis des réserves sur le statut de flagship killer du smartphone et j’avais terminé en écrivant ceci :

« En attendant, si Xiaomi est le OnePlus d’hier, alors peut être que OnePlus sera le Huawei de demain ? Nous verrons cela lors des futurs modèles, mais l’on peut parier pour que OnePlus continue sa montée en gamme, et donc sa montée en prix. »

Et bien devinez quoi, sans boule de cristal, j’ai réussi à deviner le positionnement tarifaire du nouveau fleuron.

A 709 euros le prix d’entrée, soit + de 150 euros que le OnePlus 6T à sa sortie, on ne peut maintenant plus parler de milieu de gamme et de flagship killer. Le constat est sans appel, mais tout à fait compréhensible.

Au total 3 versions sont disponibles, chacune avec 3 coloris différents (bleu, noir et gris)

La version 6 Go/ 128 Go de stockage est à 709 euros, la version 8 Go 256 Go de Stockage, et la version 12 Go de RAM et 256 Go de Stockage à 829 euros.

Acheter le OnePlus 7 Pro au meilleur prix

Vous pouvez retrouver le OnePlus 7 Pro dans les magasins tels que Fnac et Darty mais aussi chez certains revendeurs téléphoniques et sur internet.

La version testée ici est celle-ci.

 

VIII. Conclusion du test du OnePlus 7 Pro

Pour conclure ce test du nouveau flagship de OnePlus, le bilan est très positif, quasiment tout autant qu’avec le OnePlus 6T.

L’écran est véritablement somptueux à utiliser au quotidien et ce n’est pas pour rien qu’il a été pendant quelques temps le temps meilleur écran du marché selon DisplayMate. Comme dit plus haut, si la majeure partie de votre usage se limite simplement au visionnage de séries, de vidéos YouTube et à l’écriture de quelques SMS, alors ce OnePlus 7 Pro est fait pour vous.

Personnellement, bien que je sois proche de cette usage, le fait que l’écran du smartphone soit incurvé me dérangera au quotidien, pour de la navigation web mais aussi pour une question de fragilité. Pour certains cette particularité sera par contre un avantage. A vous de voir dans quel « camp » vous vous situez.

Son design fait mouche, tout autant que ses performances, qui sont remarquables et qui permettent une véritable fluidité au quotidien.

Le capteur d’empreinte est lui par contre en régression je trouve, notamment à cause d’une moins bonne précision, comparé à un Huawei P30 par exemple, où l’on peut lui le déverrouiller même posé sur une table !

Côté photo, il y a du progrès. Je ne peux pas le nier, et DxoMark l’a remarqué lui aussi, en lui attribuant la note de 111. Son combo de triple capteur que l’on peut retrouver sur d’autres smartphones cette année fait très correctement son travail. Les photos sont nettes et détaillées ! Néanmoins, la partie photo et vidéo de nuit est encore à améliorer pour qu’elle puisse tenir la comparaison avec les ténors de la photo que l’on connait tous.

L’autonomie reste elle similaire par rapport au OnePlus 6T et demeure très bonne.

Tarifé à 709 € pour sa version la moins chère, ce bijou de technologie ne sera pas pour tout le monde, notamment pour les fans de la marque de la première heure, qui se rabbattront sûrement sur son petit frère, le OnePlus 7.

En résumé, ce OnePlus 7 Pro est un smartphone très équilibré, qui en ravira la majorité. Je vous le recommande donc chaudement, même après la hype qui a suivi son annonce, et qui, avec un peu de recul, était justifiée…. A part si vous détestez les écrans incurvés et que vous êtes photographe de nuit !

A propos Florian RIBIERE 34 Articles
Rédacteur pour GénérationsMobiles, je suis également Youtubeur sur la chaîne Tech & StartUp (bit.ly/TechNStartUp_YouTube) et Ancien Fondateur et Rédacteur en Chef du Blog MisterHTC, je suis également un grand fan du bugdroid vert et de son univers.

7 Commentaires

  1. Je ne comprends pas bien le reproche de ne pas pouvoir déverrouiller le OnePlus 7 pro quand il est posé sur une table… C’est complètement possible je le fait quotidiennement… D’ailleurs je ne te rejoins pas sur le capteur d’empreinte qui est dans mon cas incroyablement rapide et précis même avec un verre trempé dessus ! Pour le reste je te rejoins moi je suis complètement conquis en plus le combo avec gcam + fichier XML pour améliorer le tout en photo c’est incroyable ! Bravo pour ce test 😉

    • Salut et merci pour ton commentaire !

      Pour ce qui est du capteur d’empreintes, je te parle quand le smartphone a l’écran éteint. Si je veux le déverouiller, je suis obligé de commencer à le saisir pour le prendre à deux mains et le dévérouiller. C’était la meme chose avec le OnePlus 6T. Si tu ne vois pas ce que tu veux dire, check ma vidéo à 4 min, https://youtu.be/KcwCHlH3jh4?t=238, je t’en montre un exemple concret !

      Florian

  2. Super test.
    J’ai également ce smartphone et j’en suis ravi et oneplus est très réactif au niveau des corrections de bugs et améliorations.

  3. D’accord je vois très bien du coup ! Mais comme j’ai mis le réveil de l’ambiant display en appuyant une fois sur l’écran bas du coup j’appuie une fois sur l’écran à plat puis je déverrouille avec l’empreinte j’ai fait une petite vidéo : https://photos.app.goo.gl/pYqRg1GAbsfUMHScA

    Donc voilà je trouve que ça règle le problème 🙂

    • Effectivement c’est une parade qui doit bien marcher!
      Mais avoues que ce n’est quand même pas très ergonomique, ça te demande d’effectuer une action supplémentaire avant de le déverrouiller, par rapport à un capteur d’empreintes positionné de manière physique, et actionnable à tout moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.