Test : Withings, Pulse 0x et balance WS50 connectés

Withings

De quoi s’agit-il ? Eh bien d’objets connectés du fabricant français Withings, pas de l’ensemble de la gamme, mais deux en particulier, le traqueur d’activité Pulse Ox2 et de la balance WS50… qui est très complète, mais du capteur d’activité, le Pulse Ox et de la balance connectée haut de gamme WS50.

Withings c’est qui ? Il s’agit d’une société française qui conçoit, développe en France et commercialise des objets connectés (balances, tensiomètres, babyphones, montres…). C’est entre autres, ce qui présidé mon choix sur ces deux objets qui ne sont pas les moins chers du marché, dans leur gamme respective. Néanmoins ils sont très bien réussis au niveau du design.

withings-health-mate-application-710x434

Le matériel, une fois de plus est compatible Android et iOS ? Ce qui me suivent savent que je suis plutôt un utilisateur de Windows Phone et là, c’est les premiers déboires qui commencent, avant mon achat j’ai bien tenté d’avoir une réponse pour le portage de l’application, auprès de la société, sur l’écosystème de Microsoft, malheureusement celle-ci a été évasive, en expliquant qu’ils y pensaient, mais que les parts de marché ne le justifie pas dans l’immédiat. Quand on sait que Windows Phone est à peine à deux points d’iOS (sic !) je me demande pourquoi il s’entête à ne pas s’ouvrir à cet Os. À moins que là aussi, Apple dicte ses conditions pour empêcher toute ouverture ?

Si ces objets connectés utilisent le Bluetooth 4.0 low-energy… ce n’est pourtant pas aussi simple que ça, Withings! s’est ingénié à mettre une restriction de taille qui interdit la connexion à l’Os de Microsoft ! Dès lors, pour pouvoir les utiliser, j’ai été obligé de ressortir un smartphone Android, qui ne me sert qu’à ça, et en Wi-Fi uniquement, pour pouvoir identifier (chez eux) mes deux dispositifs… ahurissant, mais incontournable. D’autant plus surprenant que mon Lumia les détecte tous les deux ! mais voilà… le blocage aidant, ils ne peuvent s’activer.

Heureusement il existe des développeurs indépendants de génies qui pensent aux windowsphoniens… c’est le cas de « HealthWeight », disponible sur le Windows Phone store, pour afficher les mesures de la balance.

apps_65276_13510798882533972_c2b165ff-cf64-4400-a5ef-9c27144e0c4f

HealthWeight

Cette application tierce fonctionne parfaitement mais avec des limitations, comme expliqué plus haut !

Partant de l’idée qu’ils allaient enfin s’ouvrir, et qu’il en fallait donc plus pour me décourager, j’ai fait le grand saut, d’autant qu’il existe, malgré tout, une application Web, sous Windows (sic !), qui permet d’accéder à l’interface de l’application dédiée « HealtMate », mais comme expliqués au-dessous, cela nécessite au préalable, pour voir les données relevées, la reconnaissance des ces dispositifs au travers d’un smartphone Android ou iOS.

Voilà pour le constat, et alors qu’en est-il du fonctionnement ? Ce qui est tout de même l’essentiel ! Globalement il est très complet et plutôt efficace… mais à l’usage les données relevées ne s’avèrent pas très juste ! L’écart avec mon Lumia est flagrant (j’ai fait un comptage précis pour contrôler les relevés) le comptage des pas, par exemple, se révèle être aléatoire et je passe sur les soucis de synchro qui font perdre bons nombres de données… ce qui au final ne permet pas d’avoir un suivi précis des exercices, un comble pour un traqueur d’activité.

Withings-Pulse-o2

Le plus grave ! c’est qu’en moins d’un an, j’en suis à mon troisième Pulse… remplacé successivement pas le SAV de Withings (qui est bon je le reconnais ) mais  je regrette que les échanges ne se fassent, que via Internet, impossible de joindre qui que ce soit… C’est inexistant. Enfin, je ne compte pas les réinitialisations usine, pour les faire fonctionner. Malgré tous ces changements et autres interventions, il y a toujours des erreurs, à 129 €, cela fait cher pour un dispositif qui fonctionne moins bien qu’un modèle concurrent à quelques dizaines d’euros.

 

02455312-photo-pese-personne-withings_jpg

La balance n’est pas, elle non plus, exempte de reproche, les mesures sont aussi très approximatives et les résultats affichés varient (par exemple… avec un temps d’attente, comme le conseille Withings) sur trois pesées successives…  c’est très approximatif, voire différent, mais à 149 € la balance, je commence à grincer des dents ! Toujours et encore des problèmes, les données qui s’affichent dans l’appli Android, comme WEB, ne sont pas toutes prises en comptent… Au final je me demande comment avoir des résultats fiables, et donc un suivi régulier avec ces deux dispositifs !

 

D’autant que là encore, l’application WEB, qui reprend l’interface de sa version smartphone, fait trop souvent figure de parent pauvre, dans l’environnement et le suivi de Withings. Un énorme dysfonctionnement a perduré pratiquement un mois, imaginez un sportif qui n’a qu’elle pour suivre ses exercices et analyser ses résultats.

07893321-photo-withings-activite-pop-health-mate-5_jpg

L’application dédiée smartphone

Le pulse Ox :

– Mesure de l’activité (pas et course)
– Distance parcourue
– Calories consommées (jour et cumulée)
– rythme cardiaque et oxymétrie
– qualité du sommeil (léger et profond)
– heure

La balance WS50 :

– Mesure du poids
– Masse corporelle (grasse et musculaire)
– Rythme cardiaque
– qualité de l’air (domicile)
– Météo
– Évolution du poids

Sur le papier, c’est que du bon, d’autant que le design et les caractéristiques avancées par Withings sont alléchants… Alors qu’en est-il dans les faits, vous allez le voir tout n’est pas rose, loin de là ! Comme abordé un peu plus haut… Outre la qualité de fabrication, qui semble en cause… trois changements de Pulse et rien de mieux, cela ne présage rien de bon. En effet les mesures sont souvent fausses, le pire, c’est la synchro qui est censée se faire automatiquement et qui au final, impose trop souvent une intervention manuelle,  pour être prise en compte, un comble pour un objet connecté. Je ne vous explique pas de fait, la qualité de l’autonomie qui en prend en sacré coup !

En conclusion, ce matériel bénéficie d’un joli design, les matériaux utilisés sont nobles, c’est vrai ! les caractéristiques sont intéressantes, mais à l’usage cela manque cruellement de fiabilité, à ce prix, ces objets connectés devraient en donner beaucoup plus. Je tiens d’ailleurs à saluer le SAV (online) qui est excellent. Mais je m’interroge, un Pulse acheté à 129 €, dans mon cas et au final trois seront passés entre mes mains, pour le même prix,  avec les remplacements successifs ! à ce train-là Withings risque de perdre plus d’argent que d’en gagner !

Alors mon conseil, c’est d’y réfléchir à deux fois avant de franchir le pas, d’autant que je ne m’explique toujours pas, cet entêtement, de ne pas développer sous l’Os de Microsoft, alors que Withings a fait son app dédiée iOS alors que celui-ci n’avait même pas à un tiers des parts de marché de WP aujourd’hui.

Je suis à votre disposition pour plus d’informations, rien de plus simple,  posez vos questions dans vos commentaires…

Génération mobiles

A propos Reporter 2782 Articles
Que de temps passé à tester des mobiles ! Le plus ancien... Un antique GSM Nokia 2010 en 1994... Jusqu'au Lumia 950 XL actuel... En passant par plusieurs mobiles sous Android et même un iPhone

7 Commentaires

  1. J’ai privilégié une Ste soi-disant française, en pensant qu’ils allaient s’ouvrir, il n’en ai rien, autant les éviter effectivement…

    Il est évident qu’ils sont à la botte d’Apple 🙂

  2. J’ai les 2 depuis plus d’1 an et pas eu de problème, cela marche très bien.
    Ce qui est important c’est de mesuré l’évolution de l’activité dans la durée, pas le poids entre 2 balances, il y aura toujours un écart.
    Je synchronise manuellement 1 fois par semaine pour ménager l’autonomie du Pulse qui tient ainsi 2 semaines.
    J’ai eu recourt à leur SAV suite à un problème sur le bracelet: très très réactifs, ils m’en ont renvoyé un nouveau et tout gratos !

    En revanche, comme Reporter, je suis passé sous windowsphone peu de temps après avoir acquis les produits Withings dans l’espoir qu’ils développeraient une appli Windows et toujours rien à ce jour.
    Je synchronise avec mon vieil android (HTC M8) que je n’utilise plus que pour Withings.
    Autant dire que dés que mon Pulse ou ma balance me lache, je passerai chez Fitbit ou dans l’idéal Windows Watch si elle devient dispo en France.

    Je ne comprends pas cette stratégie limitée à certains OS, le but d’une jeune entreprise c’est quand même de prendre des parts de marché le plus rapidement possible et de fidéliser ses clients. En laissant de coté Windows, surtout en France, on passe à coté d’un clientèle non négligeable et on court le risque de perdre des clients, ceux qui passent de IOS ou Android à WP.

  3. Il est évident qu’ils sont à la botte d’Apple! Lorsque je vois les différentes interview des dirigeants, et les rencontres avec leurs équipes sur des salons, je les trouve « bling bling » et imbus!
    Bref cette page et ce test ne leur fera que de la vrai pub …. Ils ne savent pas travailler….. Merci pour les tests… Et merci de nous aider à ne pas acheter …même si c’est Français…

  4. C’est aussi le constat que j’ai fait… C’est d’autant plus dommageable que le matériel pourrait être bon et pour une fois français… Mais voilà la bêtise de certains n’a pas de limite…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.