Symbian Os, s’est terminé en 2014

« Ça y est, nous sommes officiellement fermés. Merci pour toutes ces années ». C’est en ces termes sur un simple tweet que le compte officiel de Symbian a fixé la fin de sa plateforme de téléchargement.

Symbian a été un OS, pilier de la téléphonie pour les téléphones portables. Il fut créé par la société éponyme, par Ericsson, Motorola et Nokia. En 1998, Nokia rachète la société à 100 %. Au fil des années, l’OS a perdu des parts de marché au profit d’Android, iOS, BB OS ou encore Windows Phone. Dans le troisième trimestre 2013, Symbian ne représentait plus que 0,2 % du marché des OS mobiles. Pourtant, deux ans auparavant, au second trimestre 2011, Symbian disposait pourtant encore à 22 % de parts de marché.

Pourtant que de nostalgie en regardant la photo ci-dessous qui reprend un panel des mobiles Nokia qui ont fonctionné sous Symbian.

1208519-symbian

Les smartphones sous Symbian font partie désormais de la légende de la téléphonie mobile, comme le Nokia N95, le Sony Ericsson Vivaz, ou encore le Nokia 808 Pureview qui est le dernier smartphone sous Symbian. La fermeture du Store Symbian impacte aussi celui de MeeGo, un autre OS utilisé par Nokia. De fait, si leur contenu reste disponible, ils n’acceptent plus d’applications ni de mises à jour.

Nokia avait donné trois mois pour anticiper la fermeture, qui avait annoncé : « à partir du 1er janvier 2014, il ne sera plus possible de publier du contenu ou des mises à jour pour Symbian ou MeeGo ». Si les développeurs ont été pris de court par cette décision, il reste quelques alternatives. Selon le site « All About Symbian », il est possible de publier des applications authentifiées par soi-même via ses propres serveurs, ou alors des applications non autorisées.

Enfin la descendance de ces deux OS est déjà active. Asha OS, qui équipe les smartphones low-cost de Nokia, s’inspire grandement de Meego. Citons également Sailfish OS, qui est lui aussi est basé sur Meego. L’OS fondé par la société Jolla, constituée d’anciens membres de Nokia.

Derrière cette fermeture, le but est évidemment de se concentrer sur Windows Phone et Asha.  Même si une orientation vers Android pourrait avoir été envisagée par Nokia, pour le Normandy, que certains voyaient comme étant un smartphone sous l’OS de Google. Plus sérieusement, ce dernier s’il voit le jour, sera plus certainement sur la plateforme Asha, comme le confirme la présence de la flèche en bas de l’écran sur les plus récentes fuites d’images.

Finale asha

Fuite présumée du Normandy à gauche et Nokia Asha 503 à droite

Quoi qu’il en soit, c’est  une page d’histoire de la téléphonie mobile se ferme. Une épopée qui a vu bon nombre de téléphones faire les beaux jours de la téléphonie mobile et qui a largement inspiré les smartphones d’aujourd’hui.

via

 

A propos Reporter 2782 Articles
Que de temps passé à tester des mobiles ! Le plus ancien... Un antique GSM Nokia 2010 en 1994... Jusqu'au Lumia 950 XL actuel... En passant par plusieurs mobiles sous Android et même un iPhone

9 Commentaires

  1. C’est une forme ‘pronominale’ : se lever, se terminer, etc…
    La forme « Il s’est terminé » existe belle et bien, et donc il n’y pas de faute.
    Par contre, on attend une suite du genre « Il s’est terminé en 2014 ». Mais est-ce obligatoire? Je ne suis pas sûr.

  2. En terme de sémantique, la forme pronominale peut tout à fait s’appliquer même si n’ajoute rien derrière : on dit par exemple « le concert s’est terminé », simple constatation.
    Disons que le choix du terme « terminer » fait plutôt penser à une autodestruction, mais n’en est-ce pas une ?
    Alors je propose, pour mettre tout le monde d’accord le titre : « Symbian OS s’est arrêté »

    Donc pas de fôte d’ortograffe ou de françé, ni de blâme pour Reporter

    Bône ané à tous

  3. PS : j’oubliais de commenter : c’est effectivement une page énorme de l’histoire de la téléphonie mobile qui se tourne, Symbian a tout de même été le premier grand OS avec des fonctions avancées, précurseur des Smartphones. Sa faiblesse : être un OS propriétaire d’une marque qui a eu des difficultés à trouver ses marques lors de l’arrivée des grands écrans.

    Merci encore à Nokia de ce que vous avez fait depuis plus de 20 ans, depuis nos premiers GSM.

  4. Je pense que, Nokia nous a fait, nous fait, et nous fera rêver… encore longtemps !

    L’erreur à l’époque de la splendeur de Symbian Os, est de ne pas avoir su mesurer suffisamment, l’impact du rouleau compresseur qu’est Android… 😉

  5. C’est ce que je voulais souligner en parlant d’OS propriétaire car à part le phénomène Apple qui a tiré bénéfice de sortir le premier le nouveau concept d’ergonomie utilisant un grand écran et bénéficie de son nom e jouant des effets de mode, secte + boboisme, il n’y a probablement plus de place pour un OS propriétaire.
    Le raz de marée Android vient en grande partie de son indépendance vis à vis des constructeurs.
    On peut d’ailleurs se demander ce que pourrait devenir Windows s’il n’arrivait pas à convaincre un nombre suffisant de constructeurs d’adhérer à sa plateforme.
    Et que fera Samsung avec Tyzen ?

    Les cartes sont loin d’être jouées dans le domaine de la téléphonie mobile, pas plus qu’elles ne l’étaient en informatique il y a 50 ans …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.