L’ex-patron de Nokia, Stephen Elop, voudrait tuer la Surface mini

 StephenElopNokiaCEO

Stephen Elop, patron des périphériques Microsoft et services, est réputé pour ne pas y aller de main morte…  Bloomberg rappelle que Stephen Elop, a ordonné la mort de la célèbre plateforme Symbian, autrefois dominante, et  cela, pendant son mandat de PDG de Nokia. Il est apparemment chargé de tuer un autre produit aujourd’hui,  la tablette Surface mini de Microsoft, une version plus petite et moins coûteuse que sa grande sœur.

microsoft-surface-mini

Les sources de Bloomberg indique aussi que Stephen Elop craint que la plus petite des Surface n’ait pas assez fait pour se distinguer de ces concurrentes que sont, l’iPad mini et la Nexus 7 et pourrait bien faire un flop, un peu comme la RT de première génération.

En s’exprimant d’ailleurs sur la Surface RT, Bloomberg fait également remarquer que la livraison d’un appareil qui fonctionne sur Windows RT est fondamentalement vouée à l’échec, à ce stade, étant donné que tous les principaux fabricants l’ont abandonné et que la plateforme ne dispose pas des applications disponibles sur Windows 8.

Donc pour l’instant, il semblerait que Microsoft s’oriente vers les tablettes de plus grandes tailles, comme la dernière Surface 3 et dont le prix est placé sur le haut de gamme. Il faut noter, toutefois, que selon les données les plus récentes, elles semblent indiquer que le marché des petites tablettes croît beaucoup plus vite que celui des grandes tailles d’écrans, cela semble donc comme un peu une stratégie risquée sur la part de Microsoft.

via

A propos Reporter 2782 Articles
Que de temps passé à tester des mobiles ! Le plus ancien... Un antique GSM Nokia 2010 en 1994... Jusqu'au Lumia 950 XL actuel... En passant par plusieurs mobiles sous Android et même un iPhone

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.