Le Smartphone … ou plus exactement le téléphone élégant !

Les fabricants de téléphones portables ne cessent d’incorporer de nouvelles fonctionnalités à leurs terminaux. Elles sont souvent le fruit d’évolution technologique comme le furent, Bluetooth, Wi-Fi, NFC ou encore le réseau 4G et bientôt 5G. Toutes permettent d’assurer, régulièrement, aux fabricants le renouvellement du marché des mobiles en attirant le consommateur vers de nouvelles fonctionnalités, pas toujours indispensables, mais qui le pousse à changer de modèle en lui laissant croire que ces nouvelles fonctions sont absolument innovantes et surtout indispensables.

Dans la réalité des faits,  ce souci de renouvellement, relève plus de résultats financiers de ces mêmes fabricants, plutôt que l’intérêt général des utilisateurs. Il faut bien reconnaître que ce que l’on appelle Smartphones, sont peu à peu devenus, grâce notamment aux évolutions technologiques, un outil banalisé qui accompagne nombre d’utilisateurs au quotidien, que ce soit dans la sphère professionnelle ou privée.

Mais avant tous, savez-vous ce  qui se cache derrière ce nom, Smartphone ? « Smart » signifie littéralement en anglais « élégant » et « phone », « téléphone ». Ce qui donne comme définition, pour un Smartphone, dans la langue de Molière : « Téléphone élégant », contrairement à ce que l’on entend souvent, avec la traduction incorrecte de téléphones intelligents ! Mais c’est du littéral, vous l’aurez compris aussi…

En pratique un Smartphone est un téléphone qui sait tout faire dans un format plutôt compact. Il remplace aujourd’hui ; réveil, calculatrice, GPS, agenda personnel, organiseurs, gestionnaires de contacts, console de jeux, lecteurs MP3… il vous permet, en plus, de naviguer sur Internet, de travailler sur des fichiers de bureautiques tels que  Word ou excel, par exemple ou de dialoguer via les réseaux sociaux, etc. et bien entendu de téléphoner ! Et tout cela tient dans la main ou dans la poche, pour une centaine de grammes seulement et totalement autonome…

Depuis l’apparition des premiers modèles, du leader mondial de l’époque Windows Mobile, ou du finlandais Nokia, que de chemin parcouru. Plus tard sont arrivés les téléphones sous un OS qui a surpris, Android… symbolisé par un petit Robot. L’open source mobile a tout de suite séduit les premiers utilisateurs, notamment du fait que cet OS était gratuit et totalement personnalisable… depuis les choses ont bien évolué, puisqu’Android a été racheté par le géant de la recherche WEB, Google… perdant au passage un peu de son âme et de sa philosophie originelle. Dès sa naissance, les fabricants low-cost, se sont lancés dans l’aventure, Android… avec du matériel à bas coût.

Le résultat est là, aujourd’hui cet Os mobile domine le marché, mais il y a un revers à la médaille, la fragmentation de ce dernier… puisqu’il y a en service, pratiquement toutes les versions d’Android, dont certaines ne sont plus mises à jour depuis des années.

En 2007, un des grands de l’informatique mondiale, Apple, bouleverse à son tour la donne en annonçant son premier téléphone, l’iPhone… Bon c’est vrai ! il ne cassait pas des manivelles et il était déjà très en retard sur la concurrence du moment… mais bon, c’est Apple ! et derrière lui une ribambelle de fans acquis à la marque à la pomme.

Il n’en fallait pas moins pour en faire un succès, d’autant que son design a tout de suite séduit. Ce dernier est équipé d’un OS maison, totalement fermé, de la même veine que celui qui équipe les ordinateurs de la marque et commercialisé exclusivement par la firme de Cupertino. En effet, Apple conçoit et commercialise l’Os et le matériel, interdisant à quiconque de le faire.

Et Microsoft ? Et son Windows Mobile ! eh bien bien là de leader la forme de Redmond s’est retrouvé en bas de l’échelle… Notamment en tardant à répondre à cette arrivée tonitruante de ses deux concurrents, jugés quantité négligeable, et Microsoft a donc laissé la porte ouverte à ses deux concurrents, jugés à l’époque comme une démarche peu sérieuse.. Quelle monumentale erreur ! Quel gâchis …

L’arrivée trop tardive de Windows Phone n’a pas su rattraper ce retard, d’autant que l’Os, tout nouveau, n’était pas exempt de reproches. S’en ait suivi, la version 8 puis tout récemment la version 10 universelle… Là encore Microsoft a déçu et oblige ses fans à se poser des questions, notamment,  en arrêtant la commercialisation de la Gamme Lumia, qui a pourtant fait la petite renommée de l’écosystème. Certes il y a bien  des nouvelles rassurantes, du CEO, Satya Nadella, qui annonce que la gamme mobile n’est pas abandonnée, mais force est de constater qu’il n’y a pas de matériel de renouvèlement en vue ! Toute une communauté resté fidèle, attend des nouvelles d’un hypothétique Surface Phone …

Quoi qu’il en soit, aujourd’hui les smartphones des débuts, loin d’être parfait et sans bogues ont laissé la place à des modèles qui sont aussi puissants qu’un ordinateur tout en donnant une fiabilité sans faille ou presque… de nos jours. Les Geeks des débuts ont cédé la place à des utilisateurs qualifiés de « Monsieur tout le monde »… banalisant ainsi son utilisation et faisant même du mobile un phénomène de société !

Génération mobiles

A propos Reporter 2782 Articles
Que de temps passé à tester des mobiles ! Le plus ancien... Un antique GSM Nokia 2010 en 1994... Jusqu'au Lumia 950 XL actuel... En passant par plusieurs mobiles sous Android et même un iPhone

2 Commentaires

  1. Super article.
    Aujourd’hui un smartphone se vend essentiellement sur la pub qui en est fait.
    Il suffit de voir Samsung et ses milliard de budget cpub…. ils en vendent par millions peu importe les soucis qu’ils ont eu il y a peu.
    Le temps de monde des « geek » bidouilleurs est de moins en moins importante et le sera encore moins à l’avenir.
    en effet, tout es bon à faire du profit financier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.