Cogito : une montre connectée sans batterie rechargeable

L’autonomie des objets portables et connectés et souvent la principale préoccupation des utilisateurs. Certes, vous pouvez toujours recharger votre montre quotidiennement, ou votre tracker d’activité chaque semaine, mais, tôt ou tard, ils devront être rechargés.

cogito

Un fabricant de montres connectées, Cogito, a été aperçu dans les allées du MWC, celui-ci a une autre approche, à ce problème, et il a décidé d’essayer quelque chose d’un peu différent, en proposant une smartwatch non-rechargeable.

Les montres Cogito se connectent aux téléphones Android et iOS (Windows Phone est une fois de plus oublié) via Bluetooth, elles affichant des icônes de notifications sur leurs écrans LCD, pour relayer ensuite les données des capteurs vers votre téléphone. Mais contrairement aux modèles rechargeables, Android Wear, de Cogito, cette montre utilise une batterie 2 032 remplaçable, ce qui signifie, en clair,  qu’au lieu de la recharger tous les jours, vous remplacerez simplement, la pile, une ou deux fois par an, selon votre utilisation.

Ce qui mène, bien entendu, à certains compromis, notamment, en termes de fonctionnalités et de design de l’interface, cette commodité en vaut-elle la peine ? Jetez un oeil par vous-même et notez que cette montre connectée est particulièrement réussie et belle. Personnellement je trouve, que ce que cette montre propose est largement suffisant, surtout sur un écran si petit. Si elle était compatible avec l’OS de Microsoft, elle pourrait être mienne !

viaL’autonoi

A propos Reporter 2782 Articles
Que de temps passé à tester des mobiles ! Le plus ancien... Un antique GSM Nokia 2010 en 1994... Jusqu'au Lumia 950 XL actuel... En passant par plusieurs mobiles sous Android et même un iPhone

3 Commentaires

  1. Oui mais la première l’est, et c’est bien pour ça qu’elle s’est vendue à des millions d’exemplaires, la diversité sans œillères.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.