BlackBerry vend ses biens immobiliers au Canada

Signe des temps et de traversée de la tempête, le fabricant canadien de téléphones mobiles BlackBerry a annoncé lundi la vente de la majeure partie de ses terrains et bâtiments au Canada, au fonds d’investissement américain Spear Street Capital pour 305 millions de dollars canadiens (200 millions d’euros).

blackberry-10-launch
La vente en question porte sur plus de 278 000 mètres carrés de surface ainsi que sur des terrains. BlackBerry, l’ancienne icône de la téléphonie mobile, a indiqué dans un communiqué qu’il louerait auprès de l’acheteur une partie de l’espace cédé.

La firme a déjà supprimé 4 500 emplois l’an dernier et modifié sa stratégie industrielle en se recentrant sur les services aux entreprises. Cette transaction s’inscrit donc dans le cadre de cette restructuration.

Pour rappel, BlackBerry a aussi confié au Taïwanais Foxconn, sous-traitant d’Apple, le soin de fabriquer ses prochains smartphones qui ne constituent désormais plus son coeur de métier.

Le groupe (c’est un signe) a son siège à Waterloo, dans le sud de l’Ontario, en pleine Bérézina, il a perdu 5,9 milliards de dollars lors de son dernier exercice fiscal, qui a été clos le 2 mars, contre 628 millions de dollars lors de l’exercice précédent.

Cette opération préfigure une refonte totale des activités de BlackBerry au niveau mondial

via

A propos Reporter 2782 Articles
Que de temps passé à tester des mobiles ! Le plus ancien... Un antique GSM Nokia 2010 en 1994... Jusqu'au Lumia 950 XL actuel... En passant par plusieurs mobiles sous Android et même un iPhone

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.