BlackBerry pour la neutralité des applications mobiles

Le principe cette neutralité, tel que la voit John Chen est une non-discrimination d’utilisateurs. En clair, chaque personne a le droit d’avoir accès à n’importe quel contenu (texte, image, vidéo) et ne doit pas être soumise à un régime préférentiel ou payer pour avoir une application particulière.

johnchen
Crédits photo: AFP

John Chen, a affirmé dans une lettre ouverte présente sur le blog officiel : « Malheureusement tous les fournisseurs de contenus et d’applications n’ont pas adopté cette ouverture et cette neutralité, contrairement à BlackBerry, qui permet aux utilisateurs, par exemple d’iPhone, de télécharger et d’utiliser le service BBM, alors qu’Apple de son côté, ne permet pas aux utilisateurs de BlackBerry, d’Android ou même de Windows Phone de télécharger le service de messagerie iMessage ».

Dans les faits, les utilisateurs d’iOS et d’Android ont, en effet, bien plus de choix, en termes d’applications et de contenus. Mais comment faire pour que les éditeurs d’applications, créent aussi une version pour les smartphones BlackBerry ou Windows Phone ?

John Chen, regrette, par exemple, que Netflix ait négligé de permettre aux propriétaires de BlackBerry d’avoir accès au service de streaming de films.

Le PDG s’est fendu d’une missive, qu’il a envoyée, à des personnalités politiques, afin que cette législation qui lui tient, apparemment fortement à cœur, soit créée et réellement exécutée.

Il est en effet malheureux, de constater qu’aujourd’hui, alors que de nombreuses personnes réclament la liberté d’expression et de circulation des données, de voir deux systèmes d’exploitation être mis de côté, notamment par Apple et Google ou encore par certains développeurs. En bloquant tout simplement l’accès à certaines applications aux utilisateurs des systèmes, BlackBerry ou Microsoft, alors que ces deux dernières marques jouent pleinement l’ouverture.

via

A propos Reporter 2782 Articles
Que de temps passé à tester des mobiles ! Le plus ancien... Un antique GSM Nokia 2010 en 1994... Jusqu'au Lumia 950 XL actuel... En passant par plusieurs mobiles sous Android et même un iPhone

1 Commentaire

  1. Moi aussi je suis pour. J’aime bien retrouver les mêmes applis sous mes divers smartphones, aussi bien iPhone que Mate 7 que Lumia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.