Amazon Go : Bientôt des magasins à Londres et dans les aéroports ?

magasin connectée amazon

Selon le quotidien britannique The Telegraph, Amazon serait à la recherche d’un local de 280 à 465 mètres carrés à Londres. Dans le même temps, des aéroports comme celui de Los Angeles ont confirmé travailler avec Amazon sur de probables déploiements de ces supérettes. Le smartphone bientôt au cœur de cette révolution ?

 

Amazon Go smartphone magasin connecte
Une personne utilisant son smartphone pour entrer dans le magasin Amazon Go

 

Lancé en grande pompe à Seattle il y a 2 ans, le concept de magasin sans caisse Amazon Go avait fait fureur lors de son annonce. Beaucoup y ont vu le commerce de demain.  

Pour rappel, il s’agit d’un concept montrant un magasin entièrement digitalisé et pourvu de centaines de caméras. L’idée de base étant d’ « éliminer tous les points de frictions d’une personne se rendant au supermarché » pour que son expérience d’achat soit la mieux possible. La digitalisation de la boutique intervient au travers du smartphone, qui enregistre tous les produits pris en magasin. Ces produits sont transmis au smartphone via une batterie d’algorithme (deep learning & intelligence artificielle notamment) et caméras en tout genre. Le client n’a ainsi plus besoin de passer à la caisse pour payer. Il lui suffit seulement de scanner son smartphone lors du tourniquet à son entrée et lors de sa sortie du magasin. 

Amazon n’a d’ailleurs pas fait mentir ces observateurs puisqu’il a annoncé son désir d’ouvrir 3 000 magasins sans caisse d’ici 2021. Et pour cela, le retailer américain s’en donne les moyens puisqu’il par exemple a annoncé en octobre dernier vouloir recruter 1 000 collaborateurs supplémentaires au Royaume-Uni, malgré le Brexit.  

Des magasins Amazon Go prévus dans le centre de Londres 

Dans la continuité ou non de ces recrutements en terre britannique, le journal Britannique The Telegraph, affirme que le géant américain du e-commerce serait en pleine recherche d’un local pour implanter son premier magasin en Europe. L’Angleterre et plus particulièrement la capitale, serait l’heureuse élu, avec un flagship store d’une dimension de de 280 à 465 mètres carrés. Ce magasin serait situé à Oxford Circus, dans le centre névralgique londonien. 

Los Angeles et San José réfléchissent à intégrer des magasins Amazon dans son aéroport 

Autre ville, autre concept. De l’autre côté de l’Atlantique, c’est la ville de Los Angeles & celle de San José qui envisagent de collaborer avec la firme de Jeff Bezos. Cette fois-ci, ces magasins ne seraient pas implantés en ville mais au sein de l’aéroport international de la ville ! 

Une sorte de Duty Free où les clients pourraient venir acheter leur provision de dernière minute. 

Si cela se confirmait, Amazon devrait alors rentrer dans un processus d’appel d’offres, comme n’importe quelle entreprise souhaitant intégrer un aéroport.

Les hypermarchés français se lancent également dans la bataille

Enfin, preuve que cette innovation du magasin connecté n’est pas la panacée des américains, le groupe Carrefour expérimenterait lui aussi une solution similaire. Pour le moment, cette innovation se traduira par une ouverture en mars 2019 d’un magasin de 56 m² réservé, dans un premier temps à ses employés, au siège du groupe à Massy.  

Carrefour fera ici appel à un autre géant des technologies, le chinois Tencent, avec qui il expérimente en Chine le paiement par reconnaissance faciale dans ses magasins. 

Même chose du côté du Groupe Casino, où le projet « Le 4 », encore au stade expérimental, se déploierait dans le quartier des Champs-Elysées.

 

Et vous ? Que pensez-vous de ces nouveaux concepts de magasins connectés, où le smartphone y prend une place encore plus importante ?

A propos Florian RIBIERE 32 Articles
Rédacteur pour GénérationsMobiles, je suis également Youtubeur sur la chaîne Tech & StartUp (bit.ly/TechNStartUp_YouTube) et Ancien Fondateur et Rédacteur en Chef du Blog MisterHTC, je suis également un grand fan du bugdroid vert et de son univers.

3 Commentaires

  1. C’est juste dingue ce que l’on fait aujourd’hui… 🙂
    Et dire que dans 50 ans, on sera paumé quand on discutera avec nos petits enfants 😀

  2. Salut Florian,

    Merci pour ces informations.

    Que dire ? Je suis heureux mais cela ne se voit pas 😉

    Comme dirait l’autre : on ne peut pas aller contre le « progrès ». Mais déjà que l’on ne se parle plus beaucoup dans la cité, cette « innovation » vient en rajouter une légère couche; adieu donc à nos hôtes de caisse et vive l’optimisation de l’expérience utilisateur.

    Nous sommes devenus des robots qui devons consommer de manière optimale; mais pour le « bien » de qui finalement ?

    Quant à ta remarque Zepiii « Et dire que dans 50 ans, on sera paumé quand on discutera avec nos petits enfants » : parce que tu penses discuter avec eux ? Tu auras certainement une superbe application pour cela qui sera mise grâcieusement à ta disposition 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.