Acer refera un Windows Phone . . . Mais un peu plus tard !

Acer se limite actuellement à Android, pour ses smartphones. La marque avait bien tenté en 2011 un téléphone sous Windows Phone, mais le succès n’étant pas franchement au rendez-vous, ce modèle n’avait pas eu de descendance. Toutefois Acer ne ferme pas la porte à l’OS mobile de Microsoft, la marque attend tout simplement que l’OS prenne plus de parts de marché.

acer-windows-phone

Dans une interview accordée à The Inquirer, Allen Burnes, vice-président Europe de la division mobile de la marque, a tenu à peu près ce langage :

« Le choix des consommateurs est une des raisons pour laquelle nous n’avons pas actuellement de projets avec Microsoft. Avec environ 7 % de parts de marché en Europe pour Windows Phone, ce n’est pas assez pour que nous prenions ce risque. Il poursuit : nous discutons avec Microsoft, si Windows Phone arrive à 10 – 15 % de parts de marché, alors, nous serons intéressés ».

Le cadre mentionne également, un store d’application plus pauvre que celui d’Android. Les fabricants ont peur de se lancer avec un OS à l’écosystème encore un peu restreint. Les développeurs hésitant à s’investir dans des applications si la base de smartphone est insuffisante pour leur assurer des revenus.

Il y a tout de même un espoir, puisque selon les derniers chiffres de Kantar, Windows Phone atteint presque les 11 %  de parts de marché dans « L’Europe des cinq », en progression de 5 points. Il faut maintenant que la tendance se poursuive dans les 23 autres pays de l’Union européenne.

via

 

A propos Reporter 2782 Articles
Que de temps passé à tester des mobiles ! Le plus ancien... Un antique GSM Nokia 2010 en 1994... Jusqu'au Lumia 950 XL actuel... En passant par plusieurs mobiles sous Android et même un iPhone

2 Commentaires

  1. Mais je rêve !!!

    Je ne ferais pas de voiture tant qu’il peut y avoir des accidents. Hé oh !!! Réveil !!!

    Tu veux du people, tu fais pour le people.

    Dire que c’est un cadre qui sort autant d’âneries. Faut le jeter et embaucher des gens qui ont du culot, pas des lopettes qui ont peur de l’avenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.