Big Brother … de la fiction à la réalité !

Les objets connectés ; Smartphone, Smartwatch, GPS, Smart TV, connectées, sont là pour nous faciliter la vie et nous donner une foule de renseignements, à l’aide d’une multitude de capteurs. Mais il faut bien se rendre à l’évidence, ils sont aussi capables de nous espionner en continu et ce très discrètement.

C’est ainsi que le film tiré du roman de fiction « 1984 », de George Orwell, devient prophétique ! Certes nombres d’entres nous n’étaient pas nés à cette époque-là… mais les craintes inspirées par ce roman fiction sont aujourd’hui une réalité.

Eh oui, votre smartphone sait tout sur vous, comme vos déplacements, vos recherches WEB, vos préférences musicales, les restaurants que vous fréquentez, ce que vous consommez, les lieux que vous visitez et votre agenda… Plus vous utilisez d’applications, plus il apprend de vous.

Le souci, c’est que tous ces appareils sont connectés à Internet, c’est même leurs raisons d’être, mais fatalement tout ce qui fait partie d’un réseau est susceptible d’être piraté. Parfois, les brèches de sécurité sont même exploitées par les entreprises, à l’origine de l’application et bien entendu exploitées à l’insu de l’utilisateur. C’est le cas d’applications tierces ou natives en Bundle qui sont livrées avec votre dospisitifs et qui en profitent pour rapatrier quantité d’informations sur vos habitudes sur leurs serveurs.

Pour preuve, récemment, les principaux fabricants de téléviseurs se sont fait épingler !  leurs Smarts TV connectées au réseau domestique collectent des échantillons sonores afin de les traiter pour améliorer la reconnaissance vocale. Là, vous pouvez vous dire, c’est pour la bonne cause ! Oui, mais vous l’aurez aussi compris, cela ouvre une brèche énorme à la sécurité et à votre intimité. C’est encore le cas pour tous les dispositifs de commandes vocales qui sont intégrés à un appareil, quel qu’il soit.

Rien ne dit que ces appareils, censés pourtant vous simplifier la vie n’en profite pas pour se transformer en Big Brother à des fins commerciales. Ainsi, c’est la rumeur qui enfle, et sans devenir paranoïaque, les mobiles Low-cost, Android, rapatrierait vos données sur des serveurs en Chine… leur pays d’origine. Vous avez bien entendu en tête, les récentes affaires liées à la « National Security Agency » (NSA) qui a été épinglée pour espionnage mondial, des politiques comme des particuliers !

Ceux qui sont prudents préfèrent par exemples mettre un petit adhésif sur la Webcam frontale de leur dispositif. Mais le saviez-vous, de nombreux responsables du secteur high-tech, notamment, Mark Zuckerberg, le boss de Facebook utilise ce petit stratagème. Alors si ces professionnels utilisent de telles méthodes, c’est que risque il y a !

Quant aux véritables vulnérabilités, certaines sont béantes, notamment sur des objets connectés, low-cost et très mal sécurisés. Ils représentent le maillon faible de tout réseau domestique. Autre souci, et non des moindres, c’est les voitures, car elles aussi, deviennent de plus en plus connectées avec les soucis inhérents d’intrusion, dans votre vie, que cela laisse imaginer. Selon l’institut, Gartner, il estime qu’à l’horizon 2020, autant dire demain ! elles seront plus de 250 millions à circuler. Reste cependant la question des données générées par ces véhicules. À qui profitent-elles ? Pourront-elles être utilisées par les compagnies d’assurances ou à des fins de contrôles policiers automatisés ?

De simple précautions s’imposent, si elles ne vous garantissent pas de tout, elles permettent de préserver un peu de votre intimité… N’utilisez que le strict nécessaire de vos objets connectés !

Génération mobiles

A propos Reporter 2782 Articles
Que de temps passé à tester des mobiles ! Le plus ancien... Un antique GSM Nokia 2010 en 1994... Jusqu'au Lumia 950 XL actuel... en passant par plusieurs mobiles sous Android et même un iPhone

5 Commentaires

  1. Ce n’est pas que cela ne choque pas, mais juste on as appris à vivre avec.
    A ce jour, on as du mal à ce projeter car mise à part les coté publicitaire on ne sait pas ce que peuvent faire ces boites de ces données.

  2. C’est la triste vérité, nous n’avons plus de vie privée… elle appartient aux annonceurs, désormais… et qui nous traquent tout au long de la journée. Personnellement je minimise mes traces et si un commerçant me demande mon adresse Courriel, je lui donne : Duchmol.beberl@gmail.fr … c’est réel !

    A moins de vivre dans un désert !

    • Sans parler de tracking ZÉRO, il existe pléthore d’outils pour grandement le minimiser.
      À chacun de savoir ce qu’il est prêt à accepter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.