Magisk : la vague du systemless

magisk_manager

Magisk, un masque magique pour modifier votre appareil Android

Les bidouilles sur Android existent depuis des années, elles permettent de dépasser les limites imposées par les constructeurs et d’avoir un vrai contrôle sur son appareil : accès super-utilisateur, modification du kernel, changement de firmware, déverrouillage du bootloader, amélioration du son, des performances, de l’autonomie, des couleurs de l’écran, etc. La liste est longue ! 🙂

Au fil des versions Android, il devient de plus en plus compliqué d’obtenir tous ces privilèges. Cela est notamment dû à de nouvelles fonctionnalités (Safety Net procède à des contrôles pour que Android Pay et des applications comme Pokémon Go fonctionnent sans encombres) ou à un renforcement de la sécurité (SELinux et dm-verity par exemple).

Pour les développeurs de solutions root et d’outils puissants comme le Xposed framework, il est devenu indispensable de trouver de nouveaux moyens pour garder les mêmes pouvoirs tout en ne cassant pas le fonctionnement de ces nouvelles technologies.

 

pay-xposed

Le système doit rester beau et propre

Avoir le root, modifier le fichier hosts pour bloquer les publicités, utiliser des modules Xposed… Tout cela demandait la modification de la partition /system. Ce n’était pas très gênant car ça bloquait seulement les mises à jour OTA. Embêtant certes, mais rien de catastrophique. Des petites solutions existent pour faire les mises à jour sans trop se compliquer la vie.

En revanche, ne pas avoir Android Pay ou ne pas pouvoir utiliser certaines applications, c’est beaucoup plus embêtant. C’est ainsi que le principe du « systemless » est né. Avoir les modifications système dont on a besoin sans toucher à la partition /system.

 

magisk_phh

L’arrivée de Magisk

Magisk est une interface qui permet de gérer des modules, comme Xposed. Le principe est d’avoir des applications et des solutions root qui ne passent que par du systemless. Si tout est systemless, Android Pay et toutes les applications fonctionnent.
Magisk a été lancé sur XDA début août et il a rencontré un franc succès.

 

Pour bien comprendre Magisk, l’installer et utiliser des modules systemless, rendez-vous sur le sujet dédié du forum : [APPLICATION ANDROID – MAGISK] Interface universelle systemless [Android 5.0+]

A propos Primokorn 49 Articles
Après l'informatique en général, je me suis intéressé aux OS mobiles il y a plusieurs années et plus particulièrement à Android. Beaucoup de lectures et de pratiques me donnent envie de partager toutes ces informations, avec un penchant pour la personnalisation, le logiciel libre, la sécurité et la vie privée. #libriste

3 Commentaires

  1. Les dev’ vont devoir être de plus en plus imaginatifs car les OS sont de plus en plus verrouillés.
    D’un coté c’est un bon point mais pour les bidouilleurs cela devient de plus en plus compliqué

  2. En effet, Google bloque maintenant Android Pay si on a un bootloader déverrouillé.
    Encore une fois, Google tourne le dos aux personnes qui ont largement participé au développement d’Android…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.