Comparatif : Quel est le meilleur navigateur Web Android ?

banniere_navigateurs

Android est un OS mobile qui offre beaucoup de choix à ses utilisateurs. Les navigateurs Web en sont un parfait exemple.
Il existe des dizaines et des dizaines de navigateurs sur le Play Store et ailleurs. Certains sont des forks de navigateurs connus, d’autres partagent les mêmes bases et il y a aussi ceux qui sont partis de zéro ou qui utilisent des moteurs de rendus différents (j’ai installé le Google system webview 51.0.2704.81 pour ces tests plutôt que la version AOSP). Généralement, les moteurs de rendu s’occupent de l’analyse HTML (le langage qui définit la structure des pages web) et CSS (le style du HTML).

Les commerçants et constructeurs essaient de nous refourguer leurs applications (sujet déjà abordé ICI) alors qu’un bon navigateur fait très bien l’affaire en général. Le choix d’un navigateur est donc primordial.

Au total, 22 navigateurs ont été passés au crible. Tous les tests ont été réalisés dans les mêmes conditions : même débit Internet, même configuration du téléphone, etc.

Nous avons utilisé plusieurs benchmarks pour analyser les performances HTML5, JavaScript, le temps de chargement des pages, l’utilisation de la RAM et du cache, le respect des standards du Web, le support des applications de dernières générations, mais aussi les connexions réseau et les permissions demandées par chaque navigateur.

Toutes ces informations et bien d’autres sont disponibles sur le forum.

 

OCTANE

Plus le score est élevé, plus les performances sont bonnes.
Octane est un benchmark moderne développé par l’équipe de Chrome. Il mesure la performance du moteur JavaScript en lançant une série de tests représentatifs de la complexité et des besoins des applications web d’aujourd’hui.

RÉSULTATS :
Octane

Puffin est connu pour « casser la baraque » sur les tests de JavaScript et cela se confirme encore une fois.

 

HTML5

Plus le score est élevé, plus les performances sont bonnes. Le score maximum étant de 555.
Ce benchmark permet de savoir dans quelles mesures un navigateur web supporte le standard HTML5 et les spécifications correspondantes.

RÉSULTATS :

HTML5

Chrome est numéro 1, ce qui n’est pas très étonnant, suivi de près par Cornowser et Tuga (basés sur Chromium, Crosswalk et CAF).
Vers le milieu, plusieurs navigateurs qui partagent les mêmes outils ont obtenu le même score de 516. Puffin ne fait pas le fier sur le HTML5…

 

JETSTREAM

Plus le score est élevé, plus les performances sont bonnes.
Jetstream combine une variété de benchmarks JavaScript, couvrant de nombreuses charges de travail avancées et des techniques de programmation. Plus précisément, une quarantaine de benchmarks sont lancés les uns après les autres, et ce, à trois reprises.

RÉSULTATS :
JetStreamQuand on parle de JavaScript, Puffin est le premier de la classe. Ce qui est plus étonnant, c’est la très bonne performance de Firefox !

 

MOZILLA KRAKEN

Plus le score est faible, plus les performances sont bonnes.
Un autre benchmark de performance JavaScript, créé par Mozilla cette fois. Il mesure la vitesse de différents traitements extraits d’applications « du monde réel » et de bibliothèques.

RÉSULTATS :
Kraken

BASEMARK WEB

Plus le score est élevé, plus les performances sont bonnes.
Basemark Web est un benchmark de performance pour navigateur web qui test votre appareil pour l’utilisation d’applications basées web. Il inclut divers test graphiques et système qui reprennent les dernières fonctionnalités et standards du web (temps de chargement des pages, redimensionnement de l’écran, JavaScript, CSS, DOM, WebGL, Canvas…)

RÉSULTATS :
Basemark* Tuga et Gello sont restés bloqués à l’étape 4 WebGL. Puffin renvoie vers une erreur « 404 Not Found » après avoir lancé le test…

Je ne pensais pas les voir là mais si, Opera et Firefox sont en tête du classement !

 

CONSOMMATION RAM et CACHE

La consommation de la RAM et du Cache est également un élément déterminant dans le choix d’un navigateur, surtout pour les appareils Android d’entrée voir de milieu de gamme qui ont une mémoire disponible très limitée.

Les chiffres ci-dessous représentent la quantité de mémoire et de cache utilisée pour chaque navigateur.

– 1 onglet ouvert –
Tout d’abord, voyons quelle quantité de mémoire et de cache est utilisée quand un seul onglet est ouvert. Bien entendu, le même site a été ouvert : page d’accueil Wikipedia.

C’était la première fois que ces navigateurs ouvraient ces pages web. Aucun cache n’existait avant les tests. Un seul navigateur était ouvert à la fois.

– 5 onglets ouverts –
La gestion des onglets m’a donné des résultats très disparates. Certains commencent avec peu de mémoire pour 1 onglet, mais demandent pas mal de ressources pour chaque nouvel onglet. Pour d’autres, c’est l’inverse : pas mal de mémoire dès le premier onglet puis peu de nouvelles ressources sollicitées pour les 4 autres.

Les conditions sont les mêmes que pour les tests « 1 onglet ouvert ».

Voilà les résultats :
PS : Un temps d’attente de 5-10 secondes après la fin du chargement des pages web a été effectué pour stabiliser le niveau de la RAM/cache avant la comptabilisation des données :

RAM

Au démarrage : la quantité de RAM utilisée par les navigateurs dès le démarrage du téléphone, sans que l’application ne soit ouverte par l’utilisateur.
Arrière-plan : une croix « X » signifie que le navigateur reste ouvert dans l’écran « Applications récentes » même après l’avoir fermé (plusieurs appuis sur le bouton « Retour »).

Les restes des tests se trouvent sur ce sujet du forum.

 

QUEL NAVIGATEUR CHOISIR ?

Cela reste un choix personnel. Si vous privilégiez les « Messieurs muscles », regardez les benchmarks. Puffin est très fort sur ce point.
L’aspect esthétique n’a pas été abordé, car c’est une notion très subjective. Ce que je peux dire par contre, c’est que certains ne connaissent absolument pas le Material Design 🙂
Mis à part ces deux points, d’autres critères peuvent être pris en considération :

  • Adblock
  • Fluidité, réactivité
  • Fréquence des mises à jour
  • La synchronisation des favoris avec Firefox, Google, Opera…
  • La quantité de permissions demandées
  • Le tracking des utilisateurs (on a récemment parlé des problèmes avec Doplhin)
  • etc…

Pour ma part, je reste avec Atlas browser qui tourne très bien, demande peu de permissions et n’établit pas des connexions vers des serveurs chinois ou des sociétés d’analyses comme MarkMonitor. En complément, je teste Flyperlink quand je consulte mes news afin d’ouvrir facilement les liens.

 

Et vous, que recherchez-vous dans un navigateur ?

A propos Primokorn 49 Articles
Après l'informatique en général, je me suis intéressé aux OS mobiles il y a plusieurs années et plus particulièrement à Android. Beaucoup de lectures et de pratiques me donnent envie de partager toutes ces informations, avec un penchant pour la personnalisation, le logiciel libre, la sécurité et la vie privée. #libriste

7 Commentaires

    • Merci. Tu parles duquel ? Il y a en plein que je n’ai pas tester. J’ai seulement pris des petits nouveaux plutôt inconnus et des classiques Android.

      S’il y a des demandes, j’ajouterai volontiers d’autres navigateurs sur le sujet du forum.

  1. Mon père, pas trop calé dans le domaine, a choisis de lui même Opéra car il trouvait le navigateur de base (qui s’appelle « navigateur » il me semble) trop lent et que certains sites ne marchaient pas bien avec voire pas du tout, contrairement à opéra. Je suppose qu’il l’a pris car il connaissait le nom du monde du pc…
    _________________________________
    Envoyé depuis l’application Génération mobiles pour Windows Phone.

    • Intéressant. Le monde du PC nous amène souvent vers Chrome ou Firefox.
      Je trouve qu’Android offre plus de choix et les plus connus ne sont pas forcément les meilleurs.

  2. Très intéressant

    Pour ma part, j’ai testé Chrome, opéra, Firefox et Dolphin. Je ne suis pas fan de ce dernier ni même du premier. A l’heure actuelle je teste puffin web on verra ce que cela donne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.