Des utilisateurs signalent des dommages spontanés sur le Nexus 6P

Nexus6p_ecran

Les premières réactions des utilisateurs du Nexus 6P ont été globalement positives, mais une partie d’entre eux semblent rencontrer de sérieux problèmes. Plus particulièrement, le verre arrière du téléphone, celui qui couvre l’appareil photo, le LED flash et le module laser d’autofocus, se craquerait et se briserait tout seul. Un utilisateur du subreddit Android a remonté le problème et au moins deux autres personnes racontent une histoire similaire : un écran qui se craquent en plusieurs parties sans qu’aucun phénomène ne puisse l’expliquer : pas d’impact, pas de manipulation lorsque s’est arrivé…

Nexus6p_ecran2

Vous pouvez constater l’absence l’impact de point d’impact. Un rédacteur du site Android Police écrit que son écran de verre avant s’est craqué quand il a pris l’avion. Il a également expliqué que Google lui demande de contacter Huawei pour signaler le problème.

Nexus6p_ecran3

Ce week-end, un utilisateur Twitter (@steamyhams) a aussi parlé de craquement du verre arrière alors qu’il ne touchait pas son téléphone !

Malheureusement, sans être présent lors du dommage, on ne peut pas vraiment dire si ces fissures sont spontanées, mais plusieurs rapports du même type commencent à inquiéter. Comme vous le savez peut-être, le métal est plus enclin à s’étendre et à se contracter lors de changements de température, d’humidité ou de pressions de l’air que le plastique. Cela fait sens vu que le Nexus 6P est fait de métal (une première dans la gamme Nexus) ; il est susceptible de plus craquer que les autres téléphones.
Fabriquer un téléphone avec un corps en métal requiert une certaine tolérance. Aucun problème de ce genre n’a été remonté sur les téléphones HTC par exemple.

La bonne nouvelle, c’est que ces dommages doivent être couverts par la garantie matérielle. Si vous constatez le même problème, votre téléphone sera ainsi réparé sans frais. Le seul hic, c’est que vous devrez sans doute convaincre Google ou Huawei que ces dégâts ne résultent pas d’un choc ou d’une mauvaise manipulation.

via

A propos Primokorn 49 Articles
Après l'informatique en général, je me suis intéressé aux OS mobiles il y a plusieurs années et plus particulièrement à Android. Beaucoup de lectures et de pratiques me donnent envie de partager toutes ces informations, avec un penchant pour la personnalisation, le logiciel libre, la sécurité et la vie privée. #libriste

7 Commentaires

  1. « Comme vous le savez peut-être, le métal est plus enclin à s’étendre et à se contracter lors de changements de température, d’humidité ou de pressions de l’air que le plastique »

    Archi faux. Cela varie grandement en fonction des alliages métalliques, mais c’est quasiment toujours l’inverse. Par contre, si le plastique se dilate plus, il est aussi beaucoup plus soupe et exerce sûrement moins de pression sur les autres composants.

  2. Sur la seconde photo, il semblerait qu’il y ait eu un choc…

    Mais quoi qu’il en soit c’est la conception même de la partie optique arrière, proéminente, qui est à mettre en cause…

    Une coque me semble indispensable sur ce modèle 😉

  3. Cela fait sens, cette expression pique les yeux. Utiliser cela est cohérent, aurait été plus juste mais bon désolé pour le troll je me retire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.