AOL reprend la publicité de Microsoft, et passe de Google à Bing

Le PDG de Microsoft, Satya Nadella, a fait des déclarations récemment sur l’avenir de l’entreprise et de sa vision sur le futur. Il a également terminé son intervention par une phrase plutôt inquiétante dans le courriel qu’il a envoyé à tous les employés de la compagnie, la semaine dernière, évoquant la nécessité de faire certains choix difficiles dans les zones où les choses ne fonctionnent pas vraiment.

le-siege-de-microsoft-aux-etats-unis

Il semble que la hache soit déjà tombée sur certaines zones d’exploitation de Microsoft. La société a en effet annoncé la vente de certaines de ses technologies de cartographie à Uber (qui fait beaucoup perler de lui en France en ce moment) et le transfert d’une centaine de personnes au passage. Dans le cadre de cette initiative, Microsoft a également déclaré qu’il n’allait plus concevoir ses propres données de mappage pour Bing Maps.

En complément, la firme de Redmond a annoncé aujourd’hui qu’elle avait conclu un accord, en vertu duquel « AOL » (America On Line) se chargera de la publicité, y compris de l’affichage des annonces vidéo et mobiles. Aux termes de cet accord, AOL s’occupera de la vente de l’espace publicitaire des diverses propriétés de Microsoft aux États-Unis et dans huit autres marchés, et en complément, AOL va abandonner Google comme fournisseur, pour inscrire à la place le moteur de recherche Bing et ce,  pour la prochaine décennie.

Rik ver der Kooi, corporate vice-président de Microsoft publicité, a déclaré au Wall Street Journal : « Nous croyons dans le modèle de la publicité, et nous nous soucions profondément les services qui sont monétisés grâce à des annonces. Mais si vous regardez les tendances de l’industrie, cela prend tout son sens pour nous de nous associer avec AOL ».

Microsoft  maintien également son partenariat avec AppNexus et déclare notamment dans un article sur son blog   : « Ils deviendront notre partenaire commercial dans 10 marchés (Autriche, Belgique, Danemark, Finlande, Irlande, Pays-Bas, Norvège, Portugal, Suède et Suisse). Les affaires seront transférées sur ces marchés dans les prochains mois, sous réserve du respect de la législation locale.

Ce changement apportera aussi, à AOL, de nouvelles plateformes pour promouvoir les annonces, y compris celles des applications de Microsoft, comme Outlook.com, Skype et Xbox, entre autres. Pour Microsoft, c’est un exemple, de plus, d’ouverture pour les produits et les services de la société qui ne correspondent pas avec sa vision de l’entreprise de demain.

En d’autres termes Microsoft et son président souhaite plus simplement se recentrer sur son cœur d’activité.

Microsoft

A propos Reporter 2782 Articles
Que de temps passé à tester des mobiles ! Le plus ancien... Un antique GSM Nokia 2010 en 1994... Jusqu'au Lumia 950 XL actuel... en passant par plusieurs mobiles sous Android et même un iPhone

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.