Test et prise en main du HTC One M9

Attendu sur la toile comme d’accoutumé, HTC a présenté à Barcelone le HTC One M9 et la surprise a été sa ressemblance très prononcée face à l’ancien opus, le HTC ONE M8. Après l’avoir essayé sur plusieurs jours, voici notre test détaillé.

DSC04105

Découvrez ici ses caractéristiques sur la page officielle

 

Le contenu de la boîte

boite

La boite est sobre et reprend le code design de ce que l’on avait avec les téléphones HTC. Recyclable et de forme carré, elle a sur le dessus les lettres HTC One M9 avec un imprimé qui rappelle la coque HTC DOT VIEW officielle du HTC One M9.

À son ouverture, on tombe nez à nez avec le HTC One M9, et c’est sans surprise qu’il est accompagné du traditionnel câble USB/micro USB, d’un chargeur USB robuste (5V/1,5A), d’écouteurs intra-auriculaire HTC de bonne facture qui ont un fil plat et micro incorporé pour kit mains libres.
On a également le guide de démarrage rapide, le guide de garantie et la petite aiguille pour le tiroir de la carte nano SIM.

Le design

DSC04111

Lors de sa présentation, HTC n’a pas créé de surprise en présentant le M9 car beaucoup de fuites l’avaient déjà fait remarqué sur la toile, à la plus grande déception pour certains, tant la ressemblance avec le HTC One M8 est trop grande.

On pourrait s’y méprendre en comparant de face les deux smartphones de la marque (HTC One M9 et One M8), tous deux offrent le même type d’écran avec la même taille de 5 pouces. Seules les bandes de chaque côté ont légèrement été rétrécies :

IMAG0219

Si on fait attention aux détails, HTC garde la philosophie de sa série « One » en venant parfaire le concept avec de légères nouveautés dans la manière de fabriquer sa coque unibody en métal qui a, depuis, été très inspirante pour ses concurrents.

Conscient de son savoir-faire, HTC pousse les limites de l’usinage de sa coque qui reste tendance et vraiment dans l’air du temps. L’acier anodisé est usiné avec deux fois plus de temps que la coque du HTC One M8, ce qui a pour impact d’être plus cher, mais aussi donne une tout autre dimension au toucher.
L’acier à un niveau de finition haut de gamme avec un effet brossé lisse sous les doigts, à contrario du M8 où l’on sentait un léger effet granuleux. Pour souligner les courbes du smartphone, celui-ci a en plus un superbe effet miroir qui ne laissera personne indifférent.

one_m9_1

Les dimensions du smartphone évoluent, il est un peu plus épais et a une hauteur et largeur moins importante avec 144,6 X 69,7 X 9,61 mm. Son dos légèrement bombé est efficace et épouse bien la forme de la main, le téléphone malgré ses 157g reste facilement manipulable à une main.

Il est tout de même dommage de voir qu’HTC n’est pas fait un effort conséquent concernant l’occupation de la surface de l’écran, et même si BoomSound est de la partie, le téléphone reste quand même très long, ce qui ne plaira pas à toutes les poches notamment féminines…

DSC04130

 

Son écran est protégé par un verre Gorilla Glass 4 excellent qui donne une superbe qualité de glisse et une bonne expérience tactile.

Utilisant deux coloris distincts, le HTC One M9 présente des coloris or et acier qui se marient bien et qui donnent une belle impression prémium.

Les boutons prennent une nouvelle forme et sont placés différemment.
Les boutons volumes sont tous deux séparés et le bouton Power les accompagne juste en dessous. Du coup ils se retrouvent tous sur la tranche de droite qui compte également en haut le tiroir pour insérer la carte micro SD. Celle-ci pourra aller jusqu’à 128Go max, ce qui est bienvenu pour étendre la mémoire interne de 32Go.

Le placement du bouton Power vers le milieu à deux impacts, il est enfin accessible plus facilement quand on tient le smartphone à une main, cependant on peut très vite appuyer dessus par erreur. Un logement en haut aurait été plus judicieux, cependant avec l’habitude ça passe.

L’arête du haut est toujours habillée par ce plastique noir plutôt sympa qui dissimule l’émetteur/récepteur infra rouge. Il permettra d’utiliser Le M9 comme d’une télécommande via l’application déjà préinstallée.

DSC04117

À l’arrière on découvre un capteur photo de 20,7Mpx, qui ressort légèrement de la coque. Pour éviter les rayures, HTC utilise une vitre en saphir réputée non rayable. Il est accompagné d’un double flash à LED très performant.

DSC04120

En façade, BoomSound répond présent et garde toujours autant de place, ce qui explique en partie pourquoi le smartphone est long.
Ces deux haut-parleurs stéréo permettent une expérience sonore parfaite pour le multimédia en restituant un son puissant et riche.
Au bas de l’écran, seules les lettres HTC y figurent, les boutons tactiles d’Android étant intégrés à l’interface Sense et donc disponibles à l’écran.

Sur l’arête de gauche le tiroir pour carte nano SIM n’a pas bougé par rapport au M8.

DSC04174

 

DSC04119

Il en est de même pour la tranche du bas sur laquelle on trouve l’entrée micro USB et jack légèrement décalée sur la droite.

DSC04114

 

Côté matériel et OS

Le HTC One M9 tourne sous Android Lollipop 5.0.2, cette version apporte le style material design et des fonctionnalités supplémentaires. Nous vous en avions dévoilé lors de notre test de la Nexus 9. Entre autres vous trouverez  la gestion des notifications présentées différemment et d’autres éléments mieux ancrés comme la gestion des sonneries avec la possibilité de la couper selon ce que l’on définit.

Screenshot_2015-04-01-19-04-08

Le smartphone est géré par le processeur Snapdragon 810, un huit cœurs qui donnent entière satisfaction au niveau haut de gamme. Puissant, celui-ci fera tourner sans problème les applications du Play store de Google allant de l’application légère aux applications lourdes telles que les derniers jeux avec graphismes 3D à fond. l’expérience avec le smartphone au quotidien est fluide rapide et réactive, notamment avec SENSE 7.

Cependant le processeur a tendance à chauffer et il n’est pas rare de sentir le dos monter en température, quelle que soit l’opération que l’on effectue. On est loin de se bruler les doigts et HTC avec sa mise à jour a réglé le problème de ses débuts tant décriés sur la toile.

Son écran de 5 pouces reste le même que le HTC One M8, avec une technologie super LCD3 qui a déjà fait ses preuves et qui est vraiment un très bon écran. De résolution full HD, il donne des couleurs agréables et naturelles avec une très bonne luminosité et un contraste corrects. Il sera parfait pour la lecture sur le Web, documents, ebook mais aussi excellent dans le multimédia avec le visionnage de photo ou vidéo.

Pour aller de pair avec l’écran, HTC a fait évoluer sa technologie HTC BoomSound. Avec ses deux haut-parleurs avant, le smartphone donne le meilleur son du marché. Sa technologie est enrichie avec le traitement Dolby Digital Audio. Les paramètres permettent de changer de mode pour passer du mode Musique au mode vidéo.

Le mode vidéo va simuler le 5.1 lorsque vous allez regarder un film en Surround. L’expérience est tout juste excellente et bluffante, ce qui fait une grande différence avec l’effet BoomSound des anciens appareils. La musique en stéréo a elle aussi été améliorée, pas besoin d’accessoire pour entendre parfaitement le smartphone.

Enfin niveau son, sa sortie audio pour casque est aussi très bonne avec une sortie son en 24 bits, vous aurez accès à une large fréquence et le traitement audio peut également apporter une différence avec des paramètres de sélection du type de casque, dommage qu’HTC n’est pas poussé vers un choix d’équalizeur en plus.

Screenshot_2015-04-01-11-07-05

Le HTC One M9 est livré avec la toute dernière surcouche HTC Sense 7. Pour les personnes qui ne connaissent pas encore HTC Sense, c’est tout simplement l’une des meilleures surcouches avec diverses fonctionnalités très pratiques.

À noter deux grandes nouveautés sur les panneaux d’Android qui viennent se rajouter à HTC BlinkFeed.

D’abord avec l’arrivée d’un widget appelé  HTC SENSE HomeC’est un Widget intelligent qui s’affiche sur un des écrans disponibles. Il permettra de vous localiser et de changer en fonction de trois endroits : « domicile, travail et sortir ». Ce dernier va vous proposer des applications en fonction du lieu où vous vous trouvez et en étudiant votre comportement avec votre smartphone (applications souvent ouvertes, type de sites regardés…), du coup il évolue sans cesse vous proposant même des suggestions d’applications à télécharger sur le playstore. Plutôt bien pensé, il se peut que certains le trouve trop intrusif. Bien entendu, vous pouvez désactiver le partage de géolocalisation et le partage de données et l’utiliser en mode manuelle en plaçant vous même les applications de votre choix en les épinglant dans le widget.

L’autre grosse nouveauté excellente se trouve au niveau des thèmes. Vous allez pouvoir personnaliser votre HTC de A à Z, changer les couleurs de fonds, les sons, le type de police, le type d’icônes, le fond d’écran, l’écran Dot View…

Si vous êtes en manque d’inspiration, vous pouvez en télécharger facilement via l’application thème qui est déjà bien fourni.

Screenshot_2015-03-31-13-40-09

 

HTC a fait le choix d’utiliser un appareil photo plus classique que son Ultrapixel, du coup au dos on va trouver un appareil de 20,7 Mpx de marque Toshiba. Le pari est donc risqué pour HTC qui est attendu sur la photo et c’est une expérience en demi-teinte qui en ressort. Le téléphone en mode auto donne des résultats satisfaisants avec de bons détails lors de bonnes conditions (plein jour, bonne lumière…). Par contre le résultat avec une basse luminosité n’est pas franchement satisfaisant pour un haut de gamme, bruit numérique sur la photo, apparition de grains, pas assez de détails dans les ombres….heureusement que son flash LED bi-ton permettra de rattraper ce type de clichés.

Son auto focus manque de vitesse et la sensibilité à la lumière donne des effets sur la couleur des photos qui peuvent être trop saturées ou encore avec des couleurs ternes.

Il est à noter que le capteur ne possède pas comme la plupart des smartphones haut de gamme, d’un stabilisateur optique et ça se ressent, notamment lorsque l’on fait des vidéos. D’ailleurs le smartphone propose de filmer en ultra HD, cependant cette expérience est limitée à 6 minutes. Le résultat d’un film en HD est plus satisfaisant avec un son de bonne qualité.

Au niveau de l’application photo, on retrouve les mêmes fonctionnalités que le M8. Vous allez pouvoir prendre une photo ou vidéo en activant le capteur avant et arrière en même temps. Prendre quatre photos style photomaton… Un panel bien complet. On va cependant retrouver d’autres retouches, modifications et ajouts de formes ou d’objets sur les photos. Une vidéo sur ces nouveaux effets apparus sur Sense 7 les dévoilera prochainement sur notre chaine YouTube.

Niveau batterie le smartphone est en dessous de ce que l’on pourrait attendre, si on l’utilise de façon intensive il ne tiendra pas la journée, mais avec une utilisation moyenne celui-ci peut atteindre une journée à 1,5 jour. Mais si on l’utilise dans ce qu’il sait le mieux faire, c’est à dire multimédia ou jeu, alors l’autonomie va descendre très rapidement. Une mise à jour pourrait inverser cette tendance en optimisant mieux l’appareil.

Au niveau de la connectivité je n’ai vu aucun défaut dans la captation du signal WIFI, Bluetooth, NFC ou encore du signal téléphonique allant de la 3G à la 4G.

La conversation téléphonique reste claire et limpide et un système HTC permet même d’isoler la voix de votre interlocuteur parmi les bruits ambiants qui l’entourent afin que celui-ci soit parfaitement audible. De son côté le téléphone fait de même grâce à ses micros qui vont supprimer le bruit qui vous entoure pour avoir une conversation sans être obligé de crier dans le téléphone.

Il n’a pas de podomètre intégré, mais ses capteurs permettent en s’associant de compter vos pas qui pourront être exploités par une application, comme HTC Fun Fit.

 

Vidéo Test complet :

Unboxing design et caractéristiques :

Matériel et OS :

 

Conclusion :

Ce HTC One M9 reste un bon smartphone haut de gamme, peut-être décevant pour certains au regard de l’originalité de son design, mais le fait de reprendre les bases qui fonctionnent bien, de garder une excellente finition et une grande qualité de matériaux en font un smartphone attirant. La puissance de son processeur et son système SENSE 7 est une fois de plus excellent en tout point avec une personnalisation bienvenue. HTC ose le changement avec l’appareil photo, l’UltraPixel reste à l’avant ce qui confère de bonnes photos mêmes en faible luminosité, les fans de visio ou selfies apprécieront. Par contre l’appareil au dos même s’il offre de beaux clichés détaillés risque d’être à la peine face à ses concurrents, il en va de même pour l’autonomie, cependant une mise à jour pourrait régler ces problèmes.

Le prix pourrait également être un frein, comptez 749€, une somme qui est en hausse mais est elle justifiée?

Cet article a été co-écrit avec « william61″ membre du Forum génération mobiles, vous pouvez vous faire une idée à travers son expérience qu’il nous livre sur le topic du Forum ici.

Vous pourrez trouver le test de la coque HTC DOT VIEW ainsi qu’un tuto sur les thèmes du HTC One M9 et des nouveaux effets de son application photo sur notre chaine YouTube.

7 Commentaires

  1. Bon test mais voilà ça reste un m8 en plus cher. Aucune innovation majeure si ce n’est l’abandon, enfin, de l’UltraPixel, ce qui ne change rien au fait que les photos de htc restent passables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.