P8 et P8 Max, les haut de gamme selon Huawei

Le P8 successeur du Huawei Ascend P7 a été présenté hier à Londres, et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il monte encore en gamme, avec un boitier presque tout métal, notamment la coque arrière.

1085980

P8 et P8 Max

C’est d’ailleurs ce qui le différencie du Sony Xperia Z3, le smartphone auquel il ressemble fortement. Le Huawei P8 étant pour sa part plus fin avec 6,4 mm, plus léger,  il semble même plus compact en main, il est donc plus facile à porter.

4

3

C’est donc, du côté de la photo, que le Huawei P8 frappe fort, avec un capteur de 13 mégapixels, encore plus impressionnant, c’est le premier smartphone au monde à disposer de sous-pixels, rouge vert bleu et blanc. D’après le fabricant ce subterfuge permet une excellente gestion de la luminosité et du contraste, ce qui devrait promettre des couleurs plus réelles. D’autant que le capteur s’accompagne d’une puce de traitement d’image indépendante (Altek) de niveau DSLR (réflex) pour encore mieux gérer dans toutes les situations, le rendu d’image et comme annoncé, ci-dessus, très bon, surtout dans des conditions de faible luminosité. Enfin il est équipé d’un stabilisateur optique, tout comme les haut de gamme concurrents.

6

Le fabricant affirme améliorer, aussi, les conversations téléphoniques en augmentant le volume dans un environnement bruyant, tout en réduisant le bruit du vent dans le micro, ce qui autorise la conversation mains libres, sur les haut-parleurs, qui reste très intelligible pour son interlocuteur, même, selon le fabricant, jusqu’à deux mètres de l’appareil.

5

Comme annoncée par la rumeur, le processeur 64 bits est un Kirin 930 Octo-core, sur une architecture Big/Little avec quatre cœurs A53 Enhanced à 2,0 GHz et quatre cœurs A53 à 1,5 GHz. Huawei annonce une autonomie d’un jour et demi en utilisation normale, et une journée en usage intensif, notamment, grâce à ce que le constructeur nomme « App firewall » qui bloque automatiquement les processus qui trop gourmands en ressources système. Le tout sous Android 5.0 avec l’interface maison EMUI 3.1.

Capture

Le P8 est annoncé au tarif de 499 € dans sa version 16 Go (extensible via micro-SD) et il est proposé en gris ou champagne, et à 599 € pour la version de 64 Go, avec une finition dorée ou noire. Enfin, une particularité du P8, il s’ accompagne d’une couverture dotée d’un écran e-Ink, permettant, d’afficher des notifications et des informations, mais aussi de lire des livres électroniques, un peu comme le fait le Yota Phone.

7

 

Au smartphone, Huawei P8, s’ajoute le P8 Max, le phablette « made in Huawei » qui est à la limite de la gamme et qui peut presque être considéré comme une mini tablette, avec son écran de 6,8 pouces, Full HD, mais qui est capable aussi d’afficher une plus large gamme de couleurs. Ce dernier bénéficie de tous les artifices du P8. Autre particularité, le processeur est plus puissant, il s’agit du (Kirin 935), la batterie est  de 4 360 Mah, pour une autonomie annoncée qui serait supérieure à deux jours en utilisation normale.

8

Il faut savoir que fabricant, lui-même, conseille d’utiliser un kit mains-libres Bluetooth, pour plus de confort, tant cette phablette est de taille imposante, lors d’une utilisation classique comme un smartphone. Naturellement, le P8 Max est plus cher, compter 549 €, en version 32 Go, proposé en gris ou champagne et 649 € pour la version 64 Go, en noir ou doré.

Sachez, pour terminer, qu’il est aussi annoncé un version Lite du P8, avec des caractéristiques plus modestes.

via

A propos Reporter 2782 Articles
Que de temps passé à tester des mobiles ! Le plus ancien... Un antique GSM Nokia 2010 en 1994... Jusqu'au Lumia 950 XL actuel... en passant par plusieurs mobiles sous Android et même un iPhone

4 Commentaires

  1. Merci pour ce billet.
    Des appareils aux prix relativement raisonnables (au dessus des tarifs habituels HUAWEI, mais bien en dessous des « vendeurs de vents« ).
    Certains diront, au vu des spécificités, que c’est bien en dessous des ces « vendeurs de vents et qu’il est normal que les prix soient moindre, et que donc du coup, cela fait chers toutes proportion gardées…
    Chacun son avis.

    Mais là encore : exit les surcouches « TouchWiz » et consort, que tous les « geek » et autres bidouilleurs cherchent (et parviennent) à retirer de leur Samsung
    La version EMUI est, et c’est reconnu, à la limite du simpliste mais ô combien efficace.

    Le P8 propose donc :
    – un écran IPS NEO de 5,2 pouces Full HD 1080p, en 424 ppp
    – un processeur octo core 64 Bit Hisilicon Kirin 930 avec quatre cœurs A53 cadencés à 1,5 Ghz et quatre cœurs A53 cadencés à 2 Ghz
    – un APN arrière de 13 MP avec une ouverture f/2.0, double flash LED, stabilisation optique OIS
    – un APN frontal de 8 MP avec une ouverture f/2.4
    – Ram : 3 Go
    – 2 version de stockage : 16 ou 64 Go, extensible via µSD jusqu’à 192Go (64 interne + 128 externe)
    – une batterie de 2680 mAh
    – connectivités : WiFi 802.11 b/g/n, Bluetooth 4.1, NFC, 4G LTE
    – dimensions : 144,9 x 71,8 x 6,4 mm
    – poids : 144 grammes

    Ce qui est, somme toute, relativement plus que raisonnable (désolé, point de 4k :D)

    Une chose qui m’a tout de même scotché, et que j’aimerais tester : connecter l’appareil photo de plusieurs androphone entre eux pour pouvoir prendre un cliché « multidimensionnel »….

    *-*-*-*

    Le P8 max (un nom qui a une certaine consonance concurrentielle :p ) est, quant à lui et à mon sens, tout simplement énorme ; au propre comme au figuré.
    Une dalle de 6,8 pouce. Cela fait passer mon Lumia 1520 au rang de nain.
    Côté hardware : rien à dire.
    Par contre j’ai peur que cet appareil, plus proche de la tablette que de la Phablette ne trouve par un véritable public

  2. Comme d’autres marques effectivement, en France et ailleurs :D.

    Mais en attendant ils ne sont pas les derniers non plus : je me suis laisser entendre dire que Lollipop serait déjà en cours de déploiement, même sur des appareils d’il y a 2, voire 3 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.