Le Puzzlephone, le smartphone modulable, à la finlandaise

Le smartphone Puzzlephone est né en Finlande, dans la même ville, qui a vu naître la célèbre marque Nokia, il s’agit du premier smartphone modulable présenté par  Circular Devices, une Startup finlandaise. Il permet à l’utilisateur de créer pratiquement son smartphone de toute pièce en assemblant différents éléments.

Capture

 

Circular Devices, décrit son projet : « Comme nous sommes confrontés à des défis toujours plus grands de l’augmentation de la consommation et la diminution des ressources. Nous avons besoin de nouvelles solutions. Nous avons besoin de normes mobiles qui permettent l’utilisation efficace des ressources, mais aussi des plateformes d’innovation matérielle. Puzzlephone a été établi afin de créer ce changement, pour créer une industrie du mobile qui est à la fois écologiquement et socialement durable ».

Un smartphone qui n’est pas sans rappeler le Projet ARA que Google a racheté à Motorola, mais qui malgré de multiples annoncent, semblent avoir du mal à voir le jour.  Concernant le Puzzlephone, il est en développement depuis plus de deux ans dans les locaux de Circular Devices, une startup finlandaise née dans la même ville que celle de Nokia.

frontview

Le Puzzlephone se veut plus simple dans sa conception que le smartphone modulable de Google, mais il ne permet que la personnalisation de deux modules du smartphone, en haut de l’appareil, en choisissant le capteur photo et le processeur, et la partie inférieure du boîtier, qui renferme la batterie.

backview

L’objectif de Circular Devises étant d’offrir un terminal personnalisable et facilement réparable, l’utilisateur pouvant remplacer l’appareil photo, la batterie ou le processeur, si l’un de ces éléments se met à dysfonctionner.

Sa commercialisation est prévue dans le courant de l’année 2015 en Europe, à un prix de vente annoncé comme « abordable » par le fabricant, qui proposera a priori plusieurs modèles de différentes tailles et différentes couleurs.

family

Le Puzzlephone au final c’est :

– Un téléphone portable facilement réparable et évolutif
– L’ouverture du code source pour un  soutien communautaire

Pour l’utilisateur final, cela signifie un meilleur débogage et des mesures de protection contre les logiciels malveillants. Une compilation de firmware pour chaque plateforme OS, signifie aussi,  une réponse plus rapide et une meilleure expérience utilisateur.

Le Puzzlephone pour le développeur, c’est un firmware et hardware standard. Une plateforme standard, assure des mises à jour à temps, en simplifiant et en réduisant la charge de travail informatique, tant pour les fabricants que pour les développeurs d’applications. Et enfin pour le fabricant, avec une augmentation du bassin de clientèle.

Prochaine étapes :

– Un travail sur le pilote matériel conçu comme une référence pour l’industrie.
– la première étape sera logicielle, dans un premier temps, c’est avec une solution, Android OS prêt-à-déployer, dans n’importe quel matériel étiqueté comme Puzzle téléphone compatible (PPC).
– La création d’un mouvement, afin d’offrir le soutien et la certification nécessaire,  qui apporte une conformité standard à tous les intervenants ; utilisateurs, développeurs et fabricants.

Vidéos :

Ce n’est qu’un projet de smartphone modulaire de plus, mais l’avantage de celui-ci par rapport au projet ARA, de Google, c’est qu’il semble plus avancé et plus ouvert du côté logiciel et surtout esthétiquement parlant, mieux réussi ! Et pour terminer lui va pointer le bout de son nez dans le courant de l’année 2015… Affaire à suivre !

via

A propos Reporter 2782 Articles
Que de temps passé à tester des mobiles ! Le plus ancien... Un antique GSM Nokia 2010 en 1994... Jusqu'au Lumia 950 XL actuel... en passant par plusieurs mobiles sous Android et même un iPhone

4 Commentaires

  1. Je trouve le concept bien plus accessible que le « look like LEGO ».
    Cela peu ammener à quelques combinaisons sympa, et une évolution toute aussi sympa. Imaginons le bloc du haut modulable, qui permettrais de choisir différent capteur APN et processeurs (ou ajout de port µSD / carte nanoSim)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.