Une phablette, savez-vous ce que c’est ?

Phablette, smartphone ou tablette ? La distinction n’est pas toujours facile à faire pour un utilisateur lambda. Savez-vous ce qui se cache derrière le nom de phablette, ce nom étrange, et que l’on retrouve dans beaucoup de médias,. D’où vient-il ?  Savez-vous de quoi il s’agit réellement ? Je vais tenter de faire le tour de la question.

20140220-110332-g

Définition de la phablette :

Historique :

Le Samsung Galaxy note, lancé en fin d’année 2011, est souvent considéré, mais à tord, comme la première phablette, c’est en fait, La Dell Streak qui fut la première du genre en juin 2010, qui malgré un écran de 5 pouces, pouvait à l’époque faire figure d’un gros smartphone et considérée comme tel. Et c’est à la société LG Electronics à qui l’on doit le nom officiel de « phablet », nom qu’elle a enregistré, comme une marque auprès de l’United States Patent and Trademark Office, le 26 octobre 2011. Le mot phablette venant de l’anglais « phablet », il est décomposé de deux éléments, « phone » pour téléphone et « tablet » pour la tablette.

Une phablette est donc un appareil, dont l’usage s’apparente à la fois à celui d’un smartphone et d’une tablette tactile, en essayant de compiler le meilleur des deux.

575991_0202831321182_web_tete

 Un smartphone et une phablette

Les fabricants, conscients qu’une partie des consommateurs cherchent à pouvoir téléphoner, tout en ayant un écran de grande taille, et qui se rapproche de celui d’une tablette tactile classique, se sont très vite appropriés ce nom générique.

Vous l’aurez compris, il s’agit d’un dispositif qui est à la croisée des chemins entre le smartphone et la tablette, plus grande qu’un téléphone, mais également, plus petite qu’une tablette, qui ne pourrait pas entrer aisément dans une poche, même si cela peut-être sportif, dans certains cas !

images

 

Il est ainsi possible d’utiliser, très facilement, diverses fonctionnalités d’un smartphone sur une phablette, ce qui ne n’est pas forcément simples sur un téléphone tactile avec un petit écran. Par exemple, pour lire plus facilement un livre, jouer à un jeu demandant de la précision, regarder un film. Autant de possibilités rendues appréciables par l’usage de la phablette.

 

phablette-sony-xperia-z-ultra-2815

 

Comment différencier une phablette, d’un smartphone ou d’une tablette ?

Une phablette peut être définie comme étant un gros smartphone. D’ailleurs mis à part sa taille, c’est avant tout un téléphone. C’est donc par la taille de l’écran qu’on la distingue du smartphone ou encore de la tablette. Et c’est au-delà de 5 pouces qu’on peut réellement commencer à parler non plus de smartphone, mais de phablette, jusqu’à une limite d’environ 7 pouces. Au-delà, il s’agit d’une tablette équipée d’une carte SIM ou non.

HTC

Smartphones et phablette chez HTC

La phablette était déjà considérée comme un des produits phares, dès le Mobile World Congress de Barcelone, en mars 2012.

nokia-mwc-2012-34-627x418

 

À l’heure actuelle, on trouve dans ce segment de marché, entre autres, l’entreprise sud-coréenne Samsung avec la Galaxy Note 4, qui est très connue, la Sony Xperia Z Ultra, la Wiko Darkside, celle du français Alcatel, la One Touch Hero, chez Microsoft/Nokia la Lumia 1520 et Lumia 1320, HTC, avec son énorme One Max, sans oublier la BlackBerry Passport qui peut aussi être considéré comme tel, etc.. Apple vient de s’ajouter récemment à la liste, avec une version de l’iPhone 6+ de 5,5 pouces.

 

phablette

 

Encore peu répandue comparée aux smartphones de taille standard, la phablette devrait, selon le cabinet ABI Research, se développer de manière exponentielle, d’ici à fin 2015, pour atteindre des centaines de millions d’unités vendues, selon les prévisions. Le tout, sous les trois grands systèmes d’exploitations du moment, Android, Windows Phone et iOS. Autant vous dire que la bataille va faire rage du côté des fabricants !

Je ne m’attacherais pas cependant, aux différences de qualité de fabrication de ces phablettes, bien que ce soient aussi le cas pour elles, comme pour les téléphones, et il y a de tout, à prendre et même à jeter… mais ce n’est pas le sujet de cet article.

Les Prix moyens :

Le reproche qui est souvent fait aux phablettes, c’est leurs prix ! qui atteignent parfois des sommets, on trouve des phablettes dans toutes les gammes, du low-cost, au haut de gamme.

On en trouve effectivement, sous Android, à moins de 100 €, vous avez bien lu ! mais c’est des phablettes ultras bas de gamme, et très souvent no-name (sans marque) que je ne conseillerais pas, l’expérience risquant, à coup sûr, d’être négative. Elles sont disponibles, globalement, dans une fourchette de prix allant d’une centaine à un millier d’euros.

Il existe, néanmoins, dans la partie médiane de ces tarifs, de très bonnes phablettes, dans le segment  haut de gamme, pour n’en citer que quelques une,  Lumia 1520 sous Windows Phone 8.1, à environ 400 €, Samsung Galaxy Note 4,  autour de 750 €, et dans le milieu de gamme, l’Huawei MediaPad X1, sous Android,  à environ 400 €, et la Lumia 1320 à moins de 250 €. Mais la plus chère, est sans surprise, la petite dernière d’Apple, l’iPhone 6+ qui atteint allègrement les 1 000 €, un tarif qui n’est pas justifié par ces caractéristiques.

 

htconemax

 HTC One Max et HTC One

Bien qu’attrayantes, par leurs possibilités, les phablettes possèdent le désavantage d’être encombrantes, chères et fragiles, limitant ainsi, leurs ventes et les clients potentiellement intéressés, font souvent le choix de l’achat d’un smartphone et d’une tablette, considérant qu’ils n’en font pas le même usage.

image-phablette-article-540x300

À lire aussi  sur Génération mobiles :

– « Au moment du choix d’un téléphone mobile, plusieurs questions se posent !« 
– « Les différents types d’apps mobiles, leurs avantages et inconvénients« 
– « Smartphones : des stores d’applications très inégaux !« 
– « Choisir un smartphone ! mais sur quel OS, Android, iOS ou Windows Phone ?« 

Génération mobiles

A propos Reporter 2782 Articles
Que de temps passé à tester des mobiles ! Le plus ancien... Un antique GSM Nokia 2010 en 1994... Jusqu'au Lumia 950 XL actuel... en passant par plusieurs mobiles sous Android et même un iPhone

7 Commentaires

  1. Merci pour ce billet sur les phablettes 🙂

    Chapitre 1 de mon roman :

    Et bien moi, j’ai presque abandonné les petits écrans de nains pour le format phablette. J’ai suivi l’évolution de la gamme galaxy Note depuis le premier modèle jusqu’au Note 4 sorti il y a peu.
    Je trouve ce format très pratique car il allie l’utilisation telephone et tablette, tout en restant hyper mobile. Pas besoin de 2 appareils. Je m’en rend compte lorsque je regarde ma galaxy note 10 2014 qui prend régulièrement la poussière. … c’est mon fils qui est content !

    Evidemment, et meme si mon note 4 y rentre sans probleme, cette phablette n’est généralement pas dans ma poche, mais dans la poche de ma veste ou encore bien fixée dans une housse avec un clip ceinture (housses Noreve et Piel Frama au top pour ce point là !). C’est selon l’humeur et la météo.

    Il me serait difficile de revenir à un ecran plus petit : je le constate tout les jours lorsque j’utilise l’iphone de mon boulot… trop petit, a mon gout uniquement pratique pour telephoner.
    Naviguer sur le net, regarder des photos ou les montrer a des amis, regarder une vidéo, jouer confortablement, profiter des nombreuses possibilités du stylet et du multifenetre : Toutes ces fonctionnalités pratiquées sur phablette procurent une meilleure experience utilisateur que sur petit écran.

    Si on regarde un peu dans le passé, on entendait partout ‘personne ne voudra d’une brique’, ‘trop gros’ pour telephoner, et meme chez apple on lisait ‘jamais apple ne fera un pareil produit inutile’. Et aujourd’hui on constate que de plus en plus de gens se tournent vers ce format, et meme apple a sorti sa propre phablette… et oui, la phablette a son public, meme apple a du finir par le reconnaître (me font bien rire les fanboys apple sur ce point ^^). D’ailleurs cela ne sent pas bon pour l’iPad mini..

    Pour finir, je me laisserai bien tenter par une phablette sous windows phone, le jour ou un stylet y fera son apparition, car je suis un grand utilisateur de celui-ci (prise de notes, croquis, retouche d’images, multiples utilisations pratiques)

  2. Merci pour ce billet.
    A l’origine pas du tout convaincu par le « format », j’ai eu l’occasion de me procurer un NOKIA Lumia 1520 (ben oui on ne se refait pas 😀 ).
    A présent, mon impression a quelque peu changée. Certes c’est toujours un peu grand pour des appels, mais il est vrai qu’au niveau « confort visuel », pour certains usage (lecture de plan, tableur, ..) c’est un format très agréable qui est beaucoup plus transportable qu’une tablette , même de 7 pouces.

  3. Belle artcile, en mˆeme temps je suis devenu un phablet addict.
    HTC Addict dan un premier temps déjà sous windows mobile et ne voyant rien venir d’intéressant suite à mon HTC Desire HD, je me suis laissé tenté par le Samsung Galaxy Note 2.
    J’ai été aussitot contaminé par ce virus … J’ai bien été dans par sortie récente du LG, mais pas de stylet.
    Et avec le stylet la phablet de Samsung prend encore plus de sens.
    Retour arrière impossible vers une phablet sans stylet et encore moins vers un smartphone de moins de 5 pouces.
    Il tient dans la poche de ma veste et dans la poche de mon jeans sans problème (pas un slim !)
    Il m’accompagne dans ma voiture (GPS), lors de mes footing et mes sortie VTT.
    J’ai zappé le Note 3 mais le note 4 est mon prochain … J’attend les promotions de fin d’année et la baisse des prix.
    Encore merci pour cette article

  4. Idem pour moi, j’ai toujours trouvé les phablettes trop grandes. Et puis comme il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis je viens de passer sur la Samsung Galaxy Note 4 et je confirme c’est toujours aussi grand, mais en fait c’est « génialissime » ! Je crois que je ne pourrai plus faire marche arrière maintenant. En quelques jours j’ai déjà délaissé ma Surface pro 2 que je n’utilise plus qu’avec le clavier.
    A mon avis, il faut essayer une semaine environ pour se faire sa propre opinion…

    En plus le SGN4 est juste une tuerie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.