Les téléphones Android One de Google difficiles à vendre en Inde

android_one_001-624x351

En juillet, Google a annoncé sa plateforme Android One, afin de fournir un tout, avec des spécifications matérielles aux fabricants, afin qu’ils développent des smartphones low-cost, mais avec la garantie de mise à jour en temps opportun. Cependant, une tarification très agressive de rivaux comme Xiaomi et Motorola pour les appareils qui ont de meilleures caractéristiques a entrainé une baisse des ventes pour les smartphones Android One.

Le premier lot des appareils, Android One, était proposé au prix de 100 $, et il était fabriqué par Micromax, Karbonn et Spice devraient bientôt adhérer au programme. Les smartphones ont été lancés exclusivement sur les portails de commerce électronique, une stratégie qui avait prouvé qu’elle été bonne, en Inde, pour Motorola, Xiaomi et Asus, ces derniers temps. Mais selon un rapport du Times of India, un total de 480 000 smartphones Android One ont été importés en Inde, tandis que Motorola à lui seul, a expédié 500 000 smartphones Moto E durant cette même période.

Cet échec sur les ventes de ces appareils a poussé les fabricants à les vendre hors contrats. Ces derniers sont responsables de 88 % des ventes de smartphone en Inde, désormais, la plupart des détaillants ont décidé de ne pas promouvoir les dispositifs Android stock, en raison de faibles marges de profit sur ces dispositifs.

Les plans de Google pour contrôler les mises à jour sur les appareils low-cost étaient appréciés, mais sans une bonne stratégie de vente et le soutien de canaux de distribution locaux, cet objectif semble être voué à l’échec.

via

A propos Reporter 2782 Articles
Que de temps passé à tester des mobiles ! Le plus ancien... Un antique GSM Nokia 2010 en 1994... Jusqu'au Lumia 950 XL actuel... en passant par plusieurs mobiles sous Android et même un iPhone

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.