Google va imposer une vingtaine d’apps de plus aux fabricants

Selon un rapport publié par The Information, Google va augmenter le nombre de ses propres applications obligatoires et préchargées sur les périphériques non-Nexus. Il y aurait donc une vingtaine d’applications obligatoires, de plus…  ça fait flipper !

nexus-device_story
Un smartphone Android, qualifié de normal, est généralement livré avec certaines applications Google qui sont jugées essentielles, telles que Gmail, Hangouts, Google Play Store et Services, Google Maps, Google Search et YouTube.

Cependant, la nouvelle exigence de Google devrait pousser se chiffre vers bien plus d’applications, elle seraient aux nombres de 20 environ. En outre, il a été révélé que ces applications sont censées être mises en avant sur les dispositifs afin d’accroître la sensibilisation des utilisateurs ?

Il existait bien des applications que les fabricants n’étaient pas obligés de mettre, jusqu’à présent. D’autant que la plupart d’entres elles, obligatoirement préchargées pouvaient être désactivée sur les nouvelles versions d’Android. Il faut bien noter, aussi,  la quantité de stockage interne non négligeable qu’elles vont occuper, ce qui pourra être une gêne pour les fabricants qui choisissent d’inclure leurs propres applications, qui effectivement, peuvent avoir les mêmes fonctions et qui parfois sont même meilleures.

Je sais bien que je ne vais pas me faire que des amis ! Mais. . . « vous avez dit, système libre ? ». . .   Une notion qui semble avoir échappé à Google. Et vous, qu’en pensez-vous ?

via

A propos Reporter 2782 Articles
Que de temps passé à tester des mobiles ! Le plus ancien... Un antique GSM Nokia 2010 en 1994... Jusqu'au Lumia 950 XL actuel... en passant par plusieurs mobiles sous Android et même un iPhone

27 Commentaires

  1. deja, les fabricants ont du mal a « melanger » les partitions interne du smartphone pour que l’on puisse profiter de la totalité de la memoire interne pour installer des applis (acer e2, wiko cink’s familly, etc…), choses qui change un peu avec le temps ou apres quelques bidouilles en mettand le smartphone en root, apres google nous saoul avec une version de google play(version 4.9 pour ne pas la citer) qui ne veut pas installer d’appli sur un smartphone qui a – de 100mo d’espace disque, et qui s’installe malgres les mises a jour desactivé sur certains smartphone (merci G+ au passage) donc ca nous force a changer de mobile, et maintenant ca…tss…android n’es plus ce qu’il etait, je suis bien d’accord…

  2. C’est pas une question de se faire des amis ou pas, les constructeurs n’ont aucune obligation d’installer les Google apps, ils en sont obligés que si ils veulent la certif permettant d’utiliser le Google Play. Après AOSP reste vierge de toutes applications Google. Vous n’avez qu’à regarder n’importe quelle rom alternative.

    • D’accord avec toi, mais pas de certif, pas de Google Play, mais il semblerait que là, les fabricants n’aient même plus ce choix. Et donc, même s’il ne s’agit que du Google Play, il est où l’intérêt d’Android dans ce cas ? 😉

  3. Reste que pour l’usager non Geek cela va restreindre la place réellement disponible.
    Après c’est cohérent, chaque promoteur de système d’application met en avant ses propres applis.
    Google n’est pas un Saint … mais cela peut permettre/pousser d’autres environnements comme Cyanogen ou MIUI de prendre une place plus importante

  4. D’une certaine manière, cela ressemble bien à ce qui c’est passé il y a 15 ans sur Windows avec l’intégration de IE et de WMP de manière obligatoire, et qui avait mené au procès anti trust. Et quoi qu’on en pense, celui-ci a laissé des traces chez Microsoft et une surveillance de la justice jusqu’en 2012… 15 ans après Google « Don’t be evil » a bien changé, et force est de reconnaître que d’Apple, Google et Microsoft, le seul a vraiment jouer le jeu du multi-Plateformes est Microsoft. A se demander si un procès anti trust ne ferait pas le plus grand bien à Google…

  5. Au moins, sous android, on peut mettre des ROMs custom ou toutes ces applis preinstallées sont retirées, et ca, on ne peut PAS le faire sous Windows ou iOS.

    • La grosse différence c’est que sous iOS ou Windows Phone, il n’y a rien de chez rien comme applis au premier démarrage. Certes certains installent des applis, comme HTC, Nokia, Orange, SFR, etc, mais celles ci sont tout à fait supprimables et ne sont pas obligatoires pour utiliser le Store, un simple compte Microsoft suffit.

      •  « vous avez dit, système libre ? »

        C est la qu on n a pas la même notion de liberté.
        Pour moi, systeme « libre » veut dire systeme ou on peut tout changer à sa guise et prendre le contrôle total sur le hardware.

        Pour toi c est un système sans bloatwares d origine, mais sans custom ROM ni contrôle hardware indépendant de la volonté du constructeur.

        • Et dire que les applis pré installées sont nécessaires pour utiliser le store….. je reve?!
          C est necessaire pour le constructeur, mais aucunement pour l utilisateur qui pourra avec un simple root, qui prend 5 minutes à faire, virer ces 20 applis google et continuer a utiliser le store.

      • Pour information au premier démarrage de mon HTC Butterfly S j’ai uniquement le play store,Dropbox,Zoe et C’EST TOUT. alors que sur mon Note 3 jte dis pas la remorque d’applis….

    • Certes les rom custom sont possibles. A priori, dans le cas le plus optimiste, ce sont bien moins de 5% des utilisateurs qui vont opter pour de telles ROMs customs. Pour la plupart, ce sont des moutons qui considèreront que vu que ces services sont livrés avec le téléphone, il n’y a pas à aller chercher plus loin… Très rapidement, Google s’installe une position clé dans ces services, et il n’y a plus de place pour les nouveaux entrants. La compétition s’amenuise rapidement. Elle finit par disparaître… Est-ce vraiment l’open source tel que vous le définissez?

  6. Au moins tu as raison, french, sur ce point, mais voilà le geek qui installent des Roms customs, ça ne court pas les rues.

    Donc une immense majorité d’utilisateurs d’Android, comme le signale BZH, va se traîner des casseroles, pas toujours utiles et indispensables…

    C’est surtout cet état de fait qu’il faut signaler… pas de parler d’un autre Os.

  7. Le principe « d’obligation » me dérange quelque peu…
    Mais bon, ainsi va le monde : c’est gratuit (ou peu onéreux), à conditions de mettre ceci ou cela.
    Microsoft fait de même. Mais là, 20, c’est un peu pousser le bouchon comme on dit

    • C’est bien connu, Android est un OS qui supplante la liberté elle même 😀

      Mais sous certaines conditions, Tu es libre d’aller ou tu veux, mais tu sors pas de ta cellule, en gros c’est à peu près ça.

      • Sauf que ta cellule, tu peux la changer, et pas besoin d etre ingenieur pour mettre une ROM allégée, cyanogenmod ou AOSP, aokp.
        Donc je ne vois pas les « conditions », sauf pour les fainéants qui ont la flemme de lire un simple tuto pour flasher une ROM et preferent se plaindre des bloatwares pré – installés.

        • French, je suis un peu d’accord avec, toi, tout arrive… Mais ce que tu oublie malgré tout, c’est que la grande majorité des utilisateurs d’Android, ne sont pas des geeks, et eux malheureusement, ils vont devoir subir cet afflux d’applications qui sont imposées par Google 😉

          C’est encore une fois cet état de fait qu’il faut regretter 😉

          pour info actuellement il y en à 9 et bientôt 20

          • Et je suis d accord pour dire que ces applis imposées sont des bloatwares qui ne devraient pas etre la.
            Mais bon, un simple root suffit pour les supprimer, meme pas besoin de rom custom, donc pour moi jusqu ici, tout va bien.
            D autant que contrairement aux dires hallucinants de maivaise foi de Caramel ci dessous, un Android fonctionnera quand meme tres bien même avec ces applis imposées.

  8. La discussion dérape 😉 Au-delà de toute discussion partisane, je sujet de cet article est que Google imposera aux fabricants OEM d’ajouter une vingtaine d’applications, il ne s’agit pas de dire, untel fait mieux ou moins bien.

    Mais plutôt de se poser la question de ce qui est bon ou néfaste à l’utilisateur.

    Bien entendu, il est possible de supprimer ces apps (pour certains, une minorité), encore, qu’il faudra voir comment Google les a implémentées, pour se prononcer.

    Quoi qu’il en soit près de 90 % des smartphones sous Android, n’ont ou ne verrons jamais le moindre flash… ça, c’est la réalité !

    Donc ce qu’il faut se dire avant tout, Google a-t-il raison ou tord d’imposer certaines applications, oui ou non ! pas autre chose !

    Au final que l’on le veuille ou pas, Google, c’est tout de même, un peu plus de liberté en moins tous les jours… 😉

    • Et donc je te cite:

      « vous avez dit, système libre ? »

      Et la je dis oui, puisqu il est a la porté de tout le monde de les virer.

      Si tu ne voulais pas que la conversation parte sur une comparaison entre la liberté des différents systèmes, ta phrase que je cite ci dessus est de trop.

      Tant qu Android restera le seul OS ou on peut flasher des ROMs custom, il restera le plus libre, et il n y a rien a redire a ça. (NB: j ai dit libre, pas leger, fluide, simple pour les noobs ou autre, mais LIBRE et ouvert jusqu’au bootloader et la ROM)

  9. Ok… c’est comme Knox, sur Android… c’est libre… !

    Désolé de ne pas avoir le même point de vue que toi !

    Moi j’ai une autre notion de la liberté 😉
    Je ne veux pas polémiquer, je n’en ai pas envie, tu es libre de penser ce que tu veux… Mais STP reconnais ma liberté aussi, y compris de rédiger !

    Quand j’écris ceci : . . . « vous avez dit, système libre ? ». . . Je l’assume ! totalement…

    Parce que Google va bien « IMPOSER », près de 20 applications aux OEM, ça c’est imparable… je me demande même comment tu peux le justifier !

    Sans rancunes, aucunes ! 😉

  10. Moi c’est pas compliqué, j’étais en formation deux jours, au programme 1 Note, 1 Galaxy S3, 2 Note 3, 1 iPhone 4, 1 Trophy, 1 Galaxy Ace et moi même avec mon 1520.

    Et bien parmi tous ces Android, pas un seul ne tournait sous rom custom pas un même pas un petit root, rien quedal, des nèfles.
    L’un m’a même répondu, pourquoi je mettrais une rom custom (il ne savait même pas de quoi je parlais) il fonctionne très bien comme ça.

    Nous étions 8, on ne s’était jamais rencontré auparavant, un petit échantillon représentatif de la population en somme.

    Je pense que beaucoup de gens devraient mettre un petit peu de temps en temps le nez dehors pour voir ce qui se passe autour d’eux, il risque d’y avoir des surprises !

    Alors je me met à la place de mes collègues d’un jour qui souhaitent renouveler leur contrat ou bien changer de téléphone. Qui va leur dire que Google impose une liste de logiciels aussi inutiles qu’incongrus, recueillant moultes infos pour pouvoir utiliser leur smartphone dans de « meilleures conditions » ?

    Vous m’excusez mais, même 1 seul logiciel imposé (hors Google Play) pour utiliser le store est tout sauf libre.

    Je veux passer au Nexus 6, mais je veux pouvoir utiliser le marché comme bon me semble sans avoir à faire quoi que ce soit si ce n’est introduire mon compte Gmail.

    Car il ne faut pas se leurrer, même sous rom custom ces logiciels seront nécessaires au fonctionnement de Google Play. On pourra installer autant de Cyanogen que l’on veut, si on veut utiliser le marché de Google on aura pas d’autre choix que d’installer la liste de Schindler, ce serait trop facile sans ça !

  11. Vous avez dit Hégémonie ? … je dirai plutôt « Dictature »
    Quand je pense que dans les années 90 le monde entier fustigeait Microsoft pour ses 90% de part de marché avec Windows sur le marché des PC : on parlait d’hégémonie !!
    Et pourtant Microsoft n’a jamais fait avec Windows ce que se permettent de faire les fournisseurs d’OS actuels pour les mobiles : se permettre d’installer des applications obligatoires bien que marginales (à part le market), de collecter toutes les informations qui qui passent dans les mobiles des utilisateurs, etc …
    Les seules ventes forcées sous Windows sont les applis pré-chargées (IE en tête), mais Microsoft a fait preuve de bonne volonté en se pliant à la demande de l’Europe de proposer un choix avant l’installation du navigateur.
    Alors pourquoi ne fait-on pas pareil avec Google ?
    C’est simple, Microsoft est un fournisseur de systèmes et d’applications et Google est un fournisseur de tout, une puissance économique et financière devant laquelle les politiques de la terre entière plient, le laissent ne pas payer d’impôts, faire payer par les FAI ses besoins de débit, etc …
    Peut-on encore imposer des règles à Google ? Pas sûr.
    Pour ma part, même si j’aime bien le système d’exploitation, j’évite de faire Google à toutes les occasions (Bing est aussi performant et il y en a d’autres), je désactive les applis et quand j’ai le temps je roote pour m’en débarrasser.
    Vous avez dit « dictature » : je réponds « oui, au niveau mondial.
    Probablement un des revers de la « Neutralité du net »

  12. PS : Je ne fais pas l’apologie de Microsoft et de ses OS, j’essaye simplement d’être factuel et honnête.
    Je suis tombé dans MS-DOS en 1981 (pour les moins de 20 ans qui ne connaitraient pas, c’est l’ancêtre de Windows qui se programmait en ligne de commande avec des caractères blancs, parfois oranges ou bleus sur fond noir) puis dans les multiples Windows.
    Et malgré les nombreuses vicissitudes, les cheveux arrachés et les nuits blanches, Windows a fait tourner le monde pendant plus de 50 ans et ce n’est pas fini !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.