Google dévoile les premiers téléphones Android One low-cost !

201401lb2-4787JT

Micromax, Karbonn et Spice Mobiles sont les compagnies qui travaillant avec Google lors de ce lancement, trois nouveaux combinés sont lancés ce matin. Qu’attendre d’un appareil Android One ? Karbonn, par exemple, lance le « Sparkle V rouge, » (photo ci-dessous) qui est dual-SIM, avec un écran de 4,5 pouces (480 x 854), un appareil photo 5 mégapixels, 1 Go de RAM et surtout, la dernière version d’Android (KitKat).

androidonehanset

L’initiative One Android, démontre la volonté de Google de se positionner dans les marchés en voie de  développement. L’Inde est une opportunité de croissance importante pour les smartphones et le Android One , est conçu non seulement pour rendre les combinés plus abordables (le plus cher coûtera environ 77 €), mais c’est aussi un moyen d’apporter une meilleure expérience Android. Il y a, aujourd’hui, beaucoup de téléphones low-cost qui exécutent le système d’exploitation, mais qui souffrent cruellement du manque de mises à jour. Avec le One, cela permettra à Google de gérer les mises à jour logicielles directement, assurant ainsi, une expérience beaucoup plus cohérente. Les trois nouveaux combinés devraient être mis en vente, un peu plus tard aujourd’hui.

À n’en pas douter l’arrivée en nombre de matériel Low-cost sous Windows Phone, sur ces marchés, fait que Google tente de reprendre l’avantage. Mais de mon côté, je m’interroge, les dispositifs qui sont annoncés, risque, à la vue de leurs caractéristiques, de faire aussi des déçus, Android n’étant pas réputé très fluide sur des bas de gamme et nécessite de la puissance pour fonctionner parfaitement, pour les jeux notamment.

via

A propos Reporter 2782 Articles
Que de temps passé à tester des mobiles ! Le plus ancien... Un antique GSM Nokia 2010 en 1994... Jusqu'au Lumia 950 XL actuel... en passant par plusieurs mobiles sous Android et même un iPhone

7 Commentaires

  1. D’après ce que j’ai pu voir sur les annonces, pour un smartphone au moins, il est question de quadcore 1.3, i GO de RAM ce qui est tout à fait acceptable pour KitKat (beaucoup de téléphones actuels (Wiko, Acer etc.) ont à peu près le même équipement.

  2. Android 4.4, semble se satisfaire « de peu ».
    Ensuite, comme tout appareil : tout dépend de l’usage.
    Un smartphone n’est pas une console de jeu.
    Du moment que la fluidité pour la  » comm' » (réseau sociaux et autres assimilés) est là, cela suffit amplement.
    Juste une parenthèse : j’ai des jeux qui « laguent grave » sur mon Lumia 930 (et idem sur lumia 1520, alors que c’est nikel sur Nexus7 1st 2012)

    Ceci dit, 77Euros, pour le marché européen, c’est très low cost, pas forcément pour le secteur des pays émergeant : toute proportion gardée, il semble que cela le place dans un segment « moyen de gamme (chez nous, en terme de prix).

  3. En meme temps, un smartphone a moins de 100euros, que ce soit de l Android ou du WP, personne ne peut s attendre a le trouver super fluide, et surtout pas bon pour la 3D.

  4. Ce n’est que mon avis : mais prendre un smartphone pour de la 3D, ce n’est pas un bon choix (tout court).
    Et des smartphones qui font de la 3D, il n’y en pas des masses non plus (je me trompe ?) ou alors je n’ai pas du tout la même conception de la 3D.

    • Par 3D, j’ entends « jeux en 3D » genre GTA, need for speed, etc.
      Bref, un smartphone a moins de 100 euros ne peux pas etre au top de ce côté la, il ne peut etre que mauvais…..mais conviendra surement pas trop mal à ceux qui ont une utilisation basique d un smartphone.
      Je reagissais aux derniers mots de l article « pour le jeu notament ».

      (Ben oui, ca sert a quoi d avoir des quadcores a plus de 2ghz? Pas a surfer sur internet ou lire des MP3. A rendre l UI fluide? Pas besoin d une telle débauche de puissance pour ca.)

  5. Il existe une multitude de smartphones de cette tranche de prix, reste à savoir si Google va réussir à percer. Gros avantage, le suivi Google, comme pour la gamme Nexus.

    Autre point intéressant de cette news, l’OS de Microsoft est déjà très implanté dans les marchés émergents, surtout en Inde ou il prédomine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.