Fire Phone d’Amazon, le choix de l’exclusivité en fait un flop ?

Vendre un mobile en exclusivité chez un seul et unique opérateur est une erreur stratégique. Amazon en fait l’amère expérience, son Fire Phone n’a pas eu le succès escompté, certainement la faute à ce choix de le rendre exclusif à AT & T. Ce qui au final fait que le Fire Phone sera certainement le plus grand flop de l’année 2014.

amazon-fire-phone-11
« Alors que le Fire Phone figurait au sommet de la liste des Best-Sellers sur le site d’Amazon et pendant plusieurs jours au début d’août, le diffusion nord-américaine de l’appareil s’est développé seulement progressivement, plutôt que de façon exponentielle, dans les trois semaines après le lancement du smartphone en exclusivité chez  AT & T », déclare Chitika. « Par exemple le LG G3 rose a rapidement connu le succès après sa sortie au début de l’été, mais plus particulièrement une fois que Verizon et Sprint ont commencé à le commercialiser, respectivement, le 17 et 18 juillet. Cela contraste singulièrement avec le Fire Phone d’Amazon, qui a connu une stagnation des ventes de l’appareil pendant cette même période ».

La plupart des fabricants de smartphones l’ont bien compris et ne proposent que rarement un mobile, en exclusivité à un opérateur, aussi important soit-il. Ces exclusivités ne stimulent pas les ventes et intrinsèquement limitent le nombre de personnes susceptibles d’acheter le téléphone.

Apple, Samsung, HTC, Sony et LG et Nokia, etc. lancent systématiquement leurs meilleurs téléphones sur des canaux multiples, bien que plus récemment Nokia à fait le choix aussi de cette exclusivité opérateur (pour le Lumia 928). Amazon va certainement retenir la leçon, en modifiant sa stratégie pour les versions futures.

via

A propos Reporter 2782 Articles
Que de temps passé à tester des mobiles ! Le plus ancien... Un antique GSM Nokia 2010 en 1994... Jusqu'au Lumia 950 XL actuel... en passant par plusieurs mobiles sous Android et même un iPhone

1 Commentaire

  1. Pourquoi cela ne m’étonne pas ?
    L’exclusivité, à moins de proposer quelque chose d’hyper exceptionnel, à un prix supra intéressant et de faire un abattage médiatique, ne paie jamais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.