Test : Smartphone Moto G, 4G, un Motorola séduisant ?

Après la sortie remarquée du Motorola Moto G, la firme le met à jour afin que celui-ci soit compatible 4G. Est-ce que celui-ci reste une valeur sûre ? Et vaut-il son prix ? Découvrons-le dans ce test.

DSC01958

Découvrez ici ses caractéristiques sur la page officielle

Le contenu de la boîte

DSC01969

La boîte a un format compact avec en façade l’image du smartphone, le logo et le nom de la marque accompagnés du nom du smartphone « Moto G » et d’un macaron signifiant que le téléphone est compatible avec le réseau 4G LTE. Autour et au dos de celle-ci se trouvent différentes indications sur les caractéristiques de l’appareil.
Lors du déballage, on découvre directement le smartphone bien protégé. Il est accompagné d’un kit oreillette intra-auriculaire bas de gamme et des livrets de garantie et de démarrage rapide. Pour ce qui est du chargeur celui-ci est un chargeur entier avec un embout micro USB, il est bien dommage de ne pas voir l’habituel chargeur USB accompagné d’un cordon USB/micro USB, pour ceux qui voudrait connecter le moto 4G à une autre source USB il faudra acheter un câble séparément.

 

Le design

DSC01970

De même que son prédécesseur, le Moto G se voit doté d’un design commun aux combinés de Motorola, ainsi la même impression se dégage : compacte et robuste.
Les contours du smartphone sont en plastique dur brillant, avec une forme banale, c’est à dire rectangle avec coins arrondis (disponible avec la façade en noir ou en blanc).
Sa finition est très bonne, tout est très bien assemblé et on ressent une belle qualité d’assemblage, pour un tel prix c’est un très bon point.
Avec un écran de 4,5 pouces, le téléphone a une bonne préhension et son dos légèrement courbé épouse parfaitement la forme de la main. Que ce soit à une ou deux mains, les petites comme les grandes n’éprouveront aucune difficulté à manipuler le smartphone.
Au niveau de sa conception, si celle-ci est faite de plastique l’ensemble reste très convenable avec une coque à effet grip doux au toucher, elle peut être remplacée à votre guise pour coller à votre style avec des coques de toutes les couleurs appelées Motorola Shells.
Si aucune encoche n’est prévue pour un accès avec les ongles, la coque peut s’enlever facilement au niveau de l’entrée micro USB qui se trouve sur l’arête du bas, avec simplement le bout du doigt la coque se retire.

DSC01963

On pourrait s’y méprendre, mais en regardant de plus près, on remarque que la batterie est prisonnière d’un cache en plastique recouvrant la totalité du dos il est donc impossible de l’enlever, c’est bien dommage, car une batterie amovible est toujours un plus (les plus bricoleurs pourront sans doute y accéder en enlevant quelques vis , mais attention la garantie ne jouera plus.

DSC01967

L’accès du port micro SIM se fait en bas à gauche, il est très facile d’y loger la carte micro SIM.

DSC01966

Le slot pour carte micro SD se trouve quant à lui en haut à droite et il est bienvenu, car la mémoire interne n’est que de 8Go ! Vous pourrez ainsi l’étendre avec une carte micro SD pouvant aller jusqu’à 32 Go.

DSC01965

Une fois la coque remise en place, on peut voir les boutons Power et volumes qui se trouvent sur la tranche de droite.

DSC01961

Sur l’arête du haut, on trouve l’entrée pour casque audio.

DSC01952

Pour la façade, celle-ci a un côté noir intense plutôt stylé, les boutons d’Android tactiles sont directement disponibles à l’écran dans l’interface, on retrouve alors un haut-parleur en haut de l’écran accompagné d’un appareil photo de 1,3 Mpx, avec un LED de notification de couleur unique blanche très discrète qui se trouve entre eux.

DSC01971

 

Au dos, l’appareil photo de 5Mpx est légèrement enfoncé dans la coque permettant une protection optimale du capteur et éviter ainsi les rayures de sa vitre. On notera en dessous la présence d’un flash LED et du logo « M » de Motorola.

DSC01962

Enfin sur le côté de l’APN se trouve la sortie haut-parleur qui, si on n’y prête pas attention, pourrait être bouchée par les doigts ou la main et ainsi atténuer le son.

DSC01957

 

 

Côté matériel et OS

Le téléphone embarque l’OS Android 4.4.3 Kitkat, le système est totalement brut et n’accueille aucune surcouche constructeur, il existe tout de même des applications Motorola disponibles sur l’appareil et en téléchargement sur le playstore.

Au niveau du processeur, le smartphone tourne avec le processeur quad-core, Qualcomm Snapdragon S400 cadencé à 1,2 GHz et est soutenu par 1 Go de mémoire RAM.
Ce processeur est bien connu pour équiper les smartphones de moyenne gamme haute, il est donc intéressant de voir que Motorola l’intègre dans un smartphone à seulement 199€, un point fort qui ravira les personnes cherchant un système fluide, stable et rapide, avec du répondant quand il s’agit de faire fonctionner des applications telles que des jeux 3D par exemple. D’ailleurs c’est le processeur graphique, Adreno 305 qui gérera l’affichage et le rendu 3D de ces jeux.

Screenshot_2014-07-04-11-35-27[1]

Ce processeur se débrouille également très bien en multitâche, il n’y a qu’en faisant fonctionner des jeux qui demandent beaucoup de ressources processeur que les « LAG » pourraient apparaître. Si vous êtes adeptes des gros jeux 3D dernièrement sortis sur Android, il risquerait de ne pas faire votre bonheur, par contre si c’est pour jouer à des jeux grands publics comme temple run, candy crush ou autre need for speed, ce téléphone saura parfaitement les gérer, bien entendu toutes les autres applications fonctionnent parfaitement (mail, réseaux sociaux, photo, musique, vidéo…)

Côté connectique ?

DSC01956

Côté connectiques et réseaux le smartphone se voit doté de la 4G (catégorie 3), une nouvelle qui ravira les adeptes de réseaux grande vitesse ! vous aurez également accès à de la 3G jusqu’à du H+, vous bénéficierez du WI-FI et du Bluetooth 4.0, ainsi que, bien évidemment du partage de connexion, il est logique de ne pas voir de NFC vu un tel prix.

Côté multimédia (son et écran) ?

L’écran a une taille de 4,5 pouces avec une résolution HD (1280 x 720 pixels, 329ppi), celui-ci donne entière satisfaction, les lettres bien délimitées ont des contours nets et il se montrera particulièrement agréable pour le visionnage de vidéo, image ou encore lecture d’ebook et page web.
Sa technologie IPS donne un rendu agréable même avec des angles extrêmes, son traitement antireflet permettra d’apprécier les images mêmes en plein jour.
Les couleurs donnent de bons résultats, couplés à des blancs très acceptables et un bon contraste, il tire généralement vers un ton chaud.
Le haut-parleur se trouvant à l’arrière peut malheureusement être vite obstrué par les doigts quand on joue à des jeux que l’on regarde un film en mode paysage. Sa caisse de résonance est très bien conçue, on à l’impression que le son sort de devant, couplé à une puissance plutôt correcte, on ressent une belle impression d’immersion.

Côté Autonomie?

Celle-ci est correcte sans pour autant exceller, si on utilise le smartphone de façon moyenne et par intermittence, avec 2070 mAh la batterie peut faire tenir le smartphone une journée. Par contre l’autonomie peut très vite baisser, passant facilement sous la barre des 6 h si vous l’utiliser de façon plus soutenue.

Côté photo ?

C’est l’un des points noirs de ce smartphone, l’APN embarqué est un APN de 5 Mpx, et celui-ci sera juste un appareil d’appoint. Il faudra être dans des conditions optimales pour avoir des clichés au rendu correct.
Comprenez que son utilisation dehors, en plein jour est agréable. Mais une fois que l’on commence à vouloir des clichés en intérieur ou avec moins de lumière, le smartphone donne des résultats très moyens, heureusement que son flash pourra rattraper quelques clichés, mais attention s’il est utilisé de trop près il risquerait de cramer la photo plutôt que de vous aider à avoir un meilleur rendu.
Les paramètres ne sont pas non plus nombreux, mais suffisants pour un tel appareil, simples d’accès, un simple glissement du doigt côté gauche vers l’intérieur de l’écran fera apparaître un menu en forme de roue. Cette façon de faire est très utile pour une utilisation à une main, de plus le menu s’adapte également quand le moto g 4G est pris en format paysage.
Le même glissement de l’autre côté du smartphone permettra également d’afficher la galerie et les derniers clichés que vous aurez pris.

Vidéo Test complet :

Conclusion :

Motorola surprend et montre qu’avec un petit prix on peut avoir un smartphone très intéressant. Le Moto G est tout simplement l’un des meilleurs en terme de qualité/prix/puissance.
Si on laisse de côté ses performances photo, il ravira le plus grand nombre qui désire acquérir la 4G mais aussi avoir un smartphone robuste et polyvalent qui n’a pas un écran hors norme pour facilement se glisser dans une poche.
Il saura faire tourner une grande majorité des applications Android et se montrera intéressant en terme de multimédia. Si vous avez un petit budget et que vous désirez avoir un smartphone fiable, ce Moto G 4G est sans doute une option à prendre en considération….

A propos dorzyo 154 Articles
Passionné de nouvelles technologies, j'aime partager l'information sur les dernières tendances et nouveautés. Aimant la photographie et la vidéo je m'occupe des chaînes de Genmob sur Youtube et Dailymotion dans lesquelles vous trouverez des tests produits, trucs et astuces et autre tutos.....

4 Commentaires

  1. Bonjour,

    Merci pour ce test qui confirme mon intérêt pour ce tel.

    Sur quelles bandes de fréquence il peut se connecter en 4G ? Je n’ai pas trouvé cette info sur le site de Motorola …
    En gros, ma question sous-jacente est de savoir avec quels opérateurs il est compatible 4G.
    Pour mémoire :
    Orange et SFR : 800 et 2600MHz
    Bouygues : 800, 1800 et 2600MHz
    Free : 2600 MHz

    Merci par avance,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.