TEST : Motorola Moto E un smartphone à prix mini intéressant

Même si Motorola a perdu de sa notoriété avec l’arrivée du smartphone, le constructeur américain a su rebondir pour continuer d’exister. Avec un marché de plus en plus concurrentiel, le choix de prendre la direction des smartphones abordables niveau prix a été très vite adopté. Pour le marché d’entrée de gamme Motorola propose le Moto E, un smartphone compact à seulement 119 €, mais pour ce prix que vaut un tel smartphone ?
C’est ce que je vous propose de découvrir ici ou via notre vidéo complète.

DSC01940

 

Découvrez ici ses caractéristiques sur la page officielle

Le contenu de la boîte

DSC01951

La boîte à un format ultra compact avec en façade l’image du smartphone, le logo et le nom de la marque accompagné du nom du smartphone Moto E. autour et au dos de celle-ci se trouve différentes indications dont une importante, le chargeur est vendu séparément.
Lors du déballage, on découvre directement le smartphone bien protégé. IL est accompagné d’un câble USB/micro USB, d’un kit oreillette intra auriculaire bas de gamme et des livrets de garantie et de démarrage rapide. Mais où est le chargeur USB ?
Motorola a fait le choix de ne pas en mettre et respecte une convention qui a été signée par les constructeurs afin d’avoir un meilleur impact écologique. Ils se sont mis d’accord pour prendre comme chargeur universel le modèle USB, afin que chaque foyer en ait un à disposition. Ainsi, aujourd’hui une majorité de foyers se trouve avec au moins un chargeur USB ou alors un matériel avec une sortie USB capable de charger tablette, smartphone ou objets connectés (PC, console de jeux, box Internet par exemple). Du coup les constructeurs peuvent respecter cet engagement tout en sachant que leurs produits pourront être rechargés sans problème, il est encore assez rare pour être souligné et c’est plutôt une bonne chose de voir que Motorola l’applique.
Pour ceux qui voudraient quand même un chargeur USB, vous en trouverez n’importe où avec des prix qui peuvent variés de 4 à 10 €, pensez à aller faire un tour du côté de nos partenaires qui pourront sans problème vous dépanner (vous les trouverez sur le site dans la colonne de droite).

Le design

DSC01934
Compacte et robuste, voilà la première impression quand on découvre le smartphone une fois en main. Sa conception est soignée et reste très bonne malgré son prix, même si l est fait usage de plastique, celui-ci est de bonne qualité et est très bien travaillé.
Son dos est courbé permettant d’avoir une très bonne prise en main qu’elles soient grandes ou petites, le plastique utilisé est une gomme « grip » très agréable au toucher et qui permet un maintien encore plus solide et très apprécié.
Sa coque est amovible promettant de l’échanger au gré de vos envies puisque Motorola la propose en différent coloris (16/17 € en moyenne sur le net). Si aucune encoche n’est prévue pour un accès avec les ongles, la coque peut s’enlever facilement au niveau de l’entrée micro USB qui se trouve sur l’arête du bas avec simplement le bout du doigt la coque se retire.

DSC01944
On remarque que la batterie est prisonnière d’un cache en plastique recouvrant la totalité du dos il est donc impossible de l’enlever, c’est bien dommage, car une batterie amovible est toujours un plus.

DSC01945
L’accès aux deux ports pour carte micro SIM se fait sur le côté droit, permettant ainsi de jouir de l’utilisation de deux réseaux à la fois (professionnel/personnel par exemple).

Ils sont accompagnés d’un port pour carte micro SD (32 Go max) permettant d’étendre la très faible mémoire interne du téléphone qui n’est que de 4 Go, c’est plutôt rassurant.

DSC01946
Une fois la coque remise en place, on peut voir les boutons Power et volume qui se trouvent sur la tranche de droite.

DSC01937
Sur l’arête du haut, on trouve l’entrée pour casque audio.

DSC01938
Les boutons tactiles d’Android ne se trouvent pas en façade, mais directement intégrés à l’interface sur l’écran, on remarque une face avant noir intense très bien finie, qui laisse apparaître en haut et en bas deux barres légères, version chrome qui sont très bien intégrées.
Cette petite touche relève un peu le niveau, car le moto E à un design qui reste très classique.
La barre du bas est en fait la sortie audio du smartphone, il a donc son haut-parleur placé à l’avant ! Un très bon point qui permettra d’avoir une écoute appréciable même s’il ne s’agit pas d’une sortie stéréo.
IDSC01935
On peut également voir l’absence de LED de notification ainsi que celui d’un appareil photo, un manque qui sera moins apprécié par les amateurs de Selfie.

DSC01936
Au dos, l’appareil photo est légèrement enfoncé dans la coque permettant une protection optimale du capteur et évité ainsi les rayures de sa vitre, un détail retient notre attention, l’absence de flash.
Il y a également sur la coque la présence du logo « M » de Motorola.

DSC01943

 

Côté matériel et OS

Le téléphone embarque l’OS Android 4.4.2 Kitkat, le système est totalement brut et n’accueille aucune surcouche constructeur, il existe tout de même des applications Motorola disponibles sur l’appareil et en téléchargement sur le playstore.
Au niveau du processeur, le smartphone tourne avec le Qualcomm Snapdragon S200 (dual core) cadencé à 1,2 GHz et est soutenu par 1 Go de mémoire RAM. Il offre ainsi un système stable et fluide à l’utilisation quotidienne excellente, faisant de ce système un bon rapport qualité/prix.
Il faudra tout de même le ménager pour ce qui est des jeux 3D et des applications gourmandes en ressources processeur sous peine de voir des « LAG » et autres ralentissements. Mais sinon pour les applications généralement utilisées par le grand public, de type jeux comme angry birds, Candy crush, scrabble ou réseaux sociaux…brefs des applications légères à moyennement légères, ce smartphone remplira admirablement les besoins. Il saura même gérer les jeux 3D grâce à son processeur graphique dédié qui n’est autre que l’Adreno 305.
Une astuce : si vous venez à vouloir jouer avec un jeu 3D qui demande pas mal de ressources et pour éviter les désagréments des ralentissements, pensez à « tuer » toutes les applications d’arrière plan, ainsi le jeu sera géré d’une bien meilleure façon.

Screenshot_2014-06-20-18-43-49[1]

Côté connectique ?

Côté connectiques et réseaux le smartphone embarque le strict minimum utile, vous aurez donc accès à de la 3G jusqu’à du H+, vous bénéficierez du WI-FI et du Bluetooth 4.0, ainsi que, bien évidemment du partage de connexion.

Côté multimédia (son et écran) ?

Screenshot_2014-07-04-11-35-27[1]

Avec un tel prix on pouvait avoir peur du résultat, surtout au niveau de l’écran, heureusement il n’en est rien!
Sa taille de 4,3 pouces avec une résolution qHD (540 x 960 pixels, 256 ppi) donne entière satisfaction, les images sont nettes, les lettres bien délimitées aux contours nets. Sa technologie IPS donne un rendu agréable même avec des angles extrêmes, son traitement anti reflet permettra d’apprécier les images mêmes en plein jour.
Les couleurs (même si un peu saturées) donnent de bons résultats, couplés à des blancs très acceptables et un bon contraste, l’écran séduit pour la lecture de pages Web, d’ebook et de visionnage de film.
Son haut-parleur avant ajoute une expérience plus immersive pour le multimédia même si celui-ci n’est pas stéréo. Le son reste correct, avec une puissance moyenne qui pourrait connaître quelque saturation avec un volume au max.

Côté Autonomie?

Celle-ci est correcte si on utilise le smartphone de façon moyenne et par intermittence, avec 1980 mAh la batterie pourra faire tenir le smartphone une journée. Par contre l’autonomie peut très vite baissée passant facilement sous la barre des 6 h si vous l’utiliser de façon plus soutenue, dommage.

Côté photo ?

C’est l’un des points noirs de ce smartphone, l’APN embarqué est un APN de 5 Mpx, et celui-ci sera juste un appareil d’appoint. Il faudra être dans des conditions optimales pour avoir des clichés de qualité. Comprenez que son utilisation dehors, en plein jour est agréable. Mais une fois que l’on commence à vouloir des clichés en intérieur ou avec moins de lumière, le smartphone donne des résultats très moyens, pires encore puisque celui-ci n’a même pas de flash intégré pour pallier ce manque d’efficacité en basse luminosité.
Les paramètres ne sont pas non plus nombreux, mais suffisants pour un tel appareil, simple d’accès un simple glissement du doigt côté gauche vers l’intérieur de l’écran fera apparaître un menu en forme de roue. Cette façon de faire est très utile pour une utilisation à une main, de plus le menu s’adapte également quand le Moto E est pris en format paysage.
Le même glissement de l’autre côté du smartphone permettra également d’afficher la galerie et les derniers clichés que vous aurez pris.

Vidéo Test complet :

Conclusion :

Motorola présente ici un smartphone au très bon rapport qualité/prix avec comme atout son côté robuste, compact et passe partout. Il est recommandé à ceux qui ne cherchent pas la puissance, mais un système facile à utiliser et agréable à prendre en main. Il sera idéal pour une première acquisition ou pour ce faire la main sur le tactile et Android. Proposé à un prix très agressif, pour une telle performance, il ressort du lot des smartphones d’entrée de gamme et est une valeur sûre pour faire tourner toutes sortes d’applications légères et très répandues, attention toutefois si vos êtes fans de photo en intérieur ou en soirée.

A propos dorzyo 154 Articles
Passionné de nouvelles technologies, j'aime partager l'information sur les dernières tendances et nouveautés. Aimant la photographie et la vidéo je m'occupe des chaînes de Genmob sur Youtube et Dailymotion dans lesquelles vous trouverez des tests produits, trucs et astuces et autre tutos.....

3 Commentaires

  1. Bien que je le trouve d’une laideur sans nom, il a le mérite, pour un bas de gamme, de tourner sous Qualcomm, chose rare sous Android.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.