Google va supprimer la mention « Free » des jeux achats in-app

commission-europeenne

Les applications « Freemium apps » sont disponibles gratuitement au téléchargement, mais l’accès à certaines fonctionnalités est restreinte. Selon le choix du développeur qui définit les règles, les utilisateurs peuvent être ensuite en mesure d’acheter la version « complète » d’une application ou sont incités à acheter l’accès à certaines fonctionnalités via achats in-app .

C’est cette dernière option qui a conduit à de nombreuses plaintes, particulièrement chez les parents concernés alors que leurs enfants sont la cible avec la promesse d’un logiciel libre, et qui les incite à dépenser de grosses sommes pour des améliorations et l’ajout de nouvelles fonctionnalités. Certains achats peuvent même être automatiquement débités de la carte de crédit du propriétaire de l’appareil et il y a eu de nombreux exemples d’enfants qui ont généré des factures se chiffrant en milliers de dollars, uniquement pour des extensions de jeu.

Capture

L’Union européenne a recherché ces derniers temps à revoir ce système pernicieux, en demandant à Google et Apple de régler cette question dans leurs magasins d’applications respectifs.

Google a déclaré qu’il arrête d’utiliser le mot « Free » dans la présentation des jeux avec achats in-app , et en donnant des lignes directrices précises aux développeurs, afin de les empêcher de cibler les enfants et de les encourager à acheter davantage. Ces modifications seront apportées dès la fin septembre, mais tandis que Google a répondu favorablement à cette demande, l’UE a exprimé sa déception concernant Apple, qui, jusqu’à présent, refuse de le faire.

Dans une déclaration à Engadget, Apple a fait remarquer qu’il est déjà rigoureux sur le contrôle parental sur ses appareils, et que son App Store indique clairement les logiciels avec achats in-app. Il a également rappelé que la Section « Kids » de l’App Store, offre une protection encore plus importante pour les applications conçues pour les enfants de moins de 13 ans.

Depuis iOS 7.1, la société a également ajouté des alertes qui s’affichent après qu’un achat in-app soit fait, avec un avertissement qu’un paiement va être débité dans les 15 prochaines minutes. Apple a seulement ajouté cette fonctionnalité après qu’un recours collectif a été intenté contre la société par des parents furieux.

La Commission européenne indique qu’il est regrettable qu’aucune solution concrète et immédiate n’ait été apportée, à ce jour,  par Apple,  pour répondre aux préoccupations liées en particulier à l’autorisation de paiement contrairement à Google, qui a énoncé sa conformité prévue annexe tel que décrite ci-dessus.

via

A propos Reporter 2782 Articles
Que de temps passé à tester des mobiles ! Le plus ancien... Un antique GSM Nokia 2010 en 1994... Jusqu'au Lumia 950 XL actuel... en passant par plusieurs mobiles sous Android et même un iPhone

3 Commentaires

  1. Là je dis un grand BRAVO !

    Il est temps de mettre un terme à ce que j’appelle du vol légal. Je n’ai d’ailleurs jamais supporté les applis de ce genre, en particulier les jeux. Dès que je vois acheter pour avoir des armes ou bien pour continuer je désinstalle aussi sec, c’est pas plus compliqué, surtout les jeux G……., maitres en la matière.
    Je préfère mettre 10 euros dans un jeu complet quitte à payer quand c’est une version d’évaluation quand celle ci est précisée. Du gratuit payant ça existe pas.

    Maintenant au tour de Microsoft de faire de même.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.