Un dispositif d’autodestruction des smartphones en Corée du Sud

Un des fléaux d’aujourd’hui, est bien le vol des smartphones, constat que fait aussi la Corée du Sud, qui a décidé d’imposer un système d’autodestruction des smartphones afin d’éviter le vol des données.

f56ec219dc304ceeb6c4fc04e1096352-CCP_IMG_600x400

En 2013, la Corée du Sud a recensé 1,23 million de vols et de pertes d’appareils mobiles. Face à ce constat et afin de protéger les données des utilisateurs et dissuader les voleurs, les autorités coréennes ont cherché des solutions directement chez les fabricants.

Elle s’appelle  ”Kill Switch”, cette option permet de mettre hors service le téléphone à distance. Il ne s’agit pas de faire exploser le téléphone, mais simplement de le rendre totalement inutilisable. Le ministre sud-coréen de l’Industrie et des Technologies de la communication a annoncé récemment que désormais tous les smartphones vendus en Corée du Sud seront équipés du dispositif “Kill Switch”.

Il est à noter que le Samsung Galaxy S5 est équipé de cette option, LG devrait rapidement lui emboîter le pas, puisque sa nouvelle gamme de smartphones sort en juillet. En définitive, tous les smartphones vendus en Corée du Sud devront être équipés du “Kill Switch”.

Si cette solution n’est pas une nouveauté en soi, des dispositifs de sécurisation des données existent déjà sur la plupart des modèles de smartphones. Apple, par exemple, était l’un des premiers à installer la localisation à distance pour permettre de déactiver le téléphone et effacer les données personnelles, mais à condition que « le voleur » ne réinitialise pas immédiatement le mobile. Avec cette nouvelle approche, “Kill Switch” se veut, lui,  beaucoup plus fiable.

Cette technologie semble séduire beaucoup de pays, notamment les États-Unis. En Californie, par exemple, une étude est en cours sur un système de ce type qui désactiverait à distance les téléphones. Mais comme toujours, les opérateurs, eux, et ce n’est pas une nouveauté, ne voient pas ce concept d’un très bon œil, de peur de perdre l’argent de la vente des téléphones de remplacement.

via

A propos Reporter 2782 Articles
Que de temps passé à tester des mobiles ! Le plus ancien... Un antique GSM Nokia 2010 en 1994... Jusqu'au Lumia 950 XL actuel... en passant par plusieurs mobiles sous Android et même un iPhone

1 Commentaire

  1. Cela fait des années que je lis et entends nombre d’utilisateurs de smartphones réclamer une telle fonction native.
    Sur WP, cela existe, mais relativement limité du fait qu’il faut que l’appareil soit en service avec la s’il « d’origine » (s’il avec laquelle l’appareil a été déclaré).
    Gageons que cela deviennent « mieux » et une norme.

    Merci de l’info
    _________________________________
    Envoyé depuis l’application Génération mobiles pour Windows Phone.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.