Surface 2 avec Android ? (vidéo)

Pour une tablette, Windows 8 semble être le choix le plus sensé actuellement, et un changement semble donc nécessaire et urgent pour celles sous Android. Tout le long de cette présentation, une vidéo s’ajoute avec une Surface 2 Pro,  pour tenter de démontrer plus clairement la crainte exprimée et les préoccupations concernant le segment des tablettes Android,  qui doivent évoluer, si elles veulent avoir des changements significatifs et des innovations importantes.

surface2

Quelques précisions :

– Kkkkk peut être téléchargé gratuitement en version bêta de bluestacks.com pour Windows PC (RT) et Mac.
– Installé l’application va occuper la mémoire, mais les 7,5 Go et le programme est installé virtuellement et pas vraiment sur le disque. La mémoire est le seul emplacement disponible pour l’application.
– L’article et la vidéo doivent être vus comme une perspective. À ce jour, janvier 2014, quelques tablettes 8.1 Pro sont disponibles, et proposent déjà des solutions valables, comme Dell, Asus, Microsoft, Sony.
– Android sur tablette n’est évidemment pas mort et, en effet, son déclin n’a pas encore commencé, mais, compte tenu des circonstances, si 2014 est égal à 2013 pour les parts de marché d’Android, elles vont commencer à se réduire en faveur de celui de Windows, et en particulier dans le second semestre 2014.

L’éditorial de projet complet :

surface-pro-2-in-purple-640x353

Le segment de la tablette au cours des 5 dernières années était une évolution incroyable, en lançant une mode à part entière, qui a connu de nombreux produits opposés et de nombreuses solutions. Tout ce que nous pouvons dire, c’est que cela a démarré avec l’iPad, au moins compte tenu de la conception moderne de la tablette (même si des tablettes existaient bien avant l’iPad), avec Apple, qui a fait table rase sur les 2/3 du marché les premières années et un Android timide, ce qui a créé autant de confusion plus que toute autre chose, alors qu’il  voulait être initialement une alternative à l’iPad.

Le système d’exploitation de Google n’était pas prêt pour les tablettes, lors de son lancement et ce domaine était presque une chasse gardée d’iOS, mais à moins moyen terme, ils ont eu tort de créer le chaos chez les développeurs, les fabricants et les utilisateurs ont commencé à trouver de nombreuses alternatives, mais sans une base solide et réelle pour développer des applications du côté logiciel. Les données sont claires et bien que les tablettes Android soient aujourd’hui vendues par millions, Google n’a pratiquement pas révolutionné le système des tablettes, qui en fait, est quasiment identique à celui d’un smartphone, avec seulement une interface utilisateur uniquement (ce n’est pas nécessairement un mauvais choix).

Une tablette Android n’a aucun réel changement de Ui, par rapport à un smartphone en segment 7/8 de pouce, c’est clairement visible, même en augmentant jusqu’à 10 pouces de diagonale il n’aura pas de modifications de détails. Ce qui est bien ou mal n’est pas important, mais le principal problème concerne les applications. Même si pour des années encore les apps pour tablettes Android, optimisé  peuvent donner le change, elles ne sont pas d’une qualité exceptionnelle sauf certaines. (Notamment Twitter, qui n’est pas une application pour tablette Android en dit long sur la maturité de l’écosystème).

Capture

En ce début 2014, une nouvelle vague de tablettes Android, puissantes, arrive, avec du matériel excellent et notamment dans une gamme sans fin de Samsung,  surtout avec la série PRO, apportant certains points intéressants et très bien étudiés. Malheureusement, peu importe que ce soit beau, personnalisé, réactif et même si le produit est amélioré par le constructeur pour un modèle spécifique (lanceur d’applications, stylet, etc.).  Le logiciel qui les anime est le même !  que la tablette soit une haut de gamme à 600 € ou une low-cost à 200 €.

Capture

Tant que le marché était divisé entre iPad et Android, pas de gros problèmes à l’horizon, pour les fabricants et Google affirme aujourd’hui, que jusqu’à la fin de 2013 le choix entre une tablette Android ou iOS n’était pas évident, sauf dans de très rares cas.

Aujourd’hui, en janvier 2014, les choses sont sur le point de changer et heureusement, de façon radicale. Et c’est à Windows 8 à qui revient cette lourde tâche, il a démarré lentement, mais il a réussi non seulement à conquérir l’Italie avec les smartphones Lumia (2e en parts de marchés), mais il a aussi consolidé sa position en Europe, il est désormais prêt à livrer bataille dans le segment des tablettes , et pas comme un simple pion dans la mêlée, mais en tant que Bombardier de haute altitude.

nokia-lumia-2520-hands-on

Au cours de 2013, les frémissements d’un changement étaient clairs, avec les diverses solutions pour les tablettes, hybrides et Windows Touch, il est visible que l’intérêt envers ces solutions a augmenté, même s’il ne s’est pas vraiment ressenti par un véritable boom dans les achats. Mais où est la carte maîtresse de Windows ?

Tout va se jouer en deux mots : prix et polyvalence. Si aujourd’hui on recherche une bonne tablette Android, les propositions de Samsung Tablet PRO avec des prix importants ou alors on dépensera moins de 300 $ dans des 8 pouces et 10 pouces toujours bien sûr, en WiFi seulement. Il y a quelques solutions 7 pouces qui font téléphone à 199 € (7 FonePad offre un bon compromis), mais elles ont quelques limitations matérielles et logicielles.

En revanche, pour environ 300 $, il existe des tablettes sous la plateforme Windows qui sont en mesure d’offrir un véritable PC,  avec l’Atom x 86, pouvant exécuter Windows parfaitement comme un PC et avoir une compatibilité totales des applications et spécialement conçue pour fonctionner sous Ui avec des applications Windows que l’on utilise à la maison ou pour travailler. Il y a bien sûr la possibilité d’installer (si ce n’est pas déjà compris) Office, la suite bureautique et, non seulement servir aux divertissements, jeux, Internet, mais également être utilisée comme de véritable PC.

Tout ça à un prix similaire ou inférieur à Android. Asus avec le T100 est un bon exemple, il y a aussi l’Asus VivoTab 8 qui avec un stylet Wacom 299 € offre (comme celle de la série Samsung Note, un résultat équivalent). La critique peut être évidemment faite, en disant que les jeux, les applications et les divertissements sont plus limités sur Windows 8.1 Pro, par rapport à Android, c’est vrai. N’oublions pas, cependant, que les développeurs sont en train d’apporter de nombreux jeux et des applications intéressantes et commence à rivaliser avec Android dans ce domaine.

Enfin, étant donné que nous sommes seulement au début de l’année, les propositions que fera Windows 8.1, et il y en aura sûrement, annoncent un combat entre fabricants avec des prix qui pourraient diminuer ou offrant de meilleures propositions et peut-être avec la 3G intégrée.

Un changement est donc plus que nécessaire dans la stratégie Android, non seulement celle de Google, mais aussi pour les fabricants eux-mêmes. Offrir une tablette haut de gamme à des prix de plus de $ 500 pourrait devenir une grossière erreur, après avoir examiné les offres des concurrents et que des alternatives moins chères existent et qu’elles sont potentiellement plus polyvalentes. Il ne faut pas oublier qu’il existe déjà sur l’iPad d’Apple avec Air et iPad Mini rétina (moins cher) des offres qui sont très similaires et difficiles à battre pour Android.

Si au cours de 2014, le segment de la tablette sous Android n’est pas vraiment en danger, il faut le réinventer pour trois raisons  :

  1. Le prix d’autant que l’écosystème est offert
  2. Les solutions Apple, pour le même prix sont presque toujours préférés par les utilisateurs
  3. Des solutions haut de gamme Android qui, en plus d’être cher, sont incapables de fournir la productivité de Windows, elles sont achetées principalement pour le travail et pas pour visionner une vidéo ou utiliser un Real Racing 3.

Difficile de dire si une 7 pouces, entre 100 et 200 €, avec le WiFi uniquement, passera un moment difficile, d’ici à la fin de l’année où, sans doute, les tablettes Windows de pouces 8 vont commencer à arriver plus massivement.

Si les perspectives décrites semblent être pessimiste, c’est probablement qu’un choc dans ce segment est nécessaire afin d’apporter à la tablette une rupture réelle d’identité Android, l’idée de produits intéressants, mais finissants par avoirs moins d’applications que pour l’iPad, moins productive et moins sensible est valable pour les deux plateformes mentionnées, souvent basées sur le passif fort d’une marque et de son nom, mais cela suffira-t-il à l’avenir.

Ce qui est souhaitable pour l’avenir de la tablette Android en 2014 ?

  1. Tout d’abord, un changement réel dans le Google Play pour offrir vraiment un lieu dédié à la tablette et pas de simples sous-sections ou bannières qui indiquent la compatibilité de la tablette. Un système de recherche avancée, une amélioration totale des suggestions d’app, la possibilité d’offrir des codes pour télécharger des app gratuites.
  2. Peut-être aussi un système incitatif pour les programmeurs afin de créer des applications pour tablette. En donnant peut-être 100 % des revenus la première année, pour les  encourager grâce à adsense ou d’autres formes de revenu ou de promotion.
  3. Le prix général doit être largement réduit en raison de la concurrence de Windows 8.
  4. Un Office vraiment utilisable comme MS Office.

Enfin, un scénario, mènent plus loin et voit l’utilisation d’Android avec l’écosystème Windows x 86 en  intégré, grâce au travail d’Intel et de divers partenaires. Une solution qui pourrait être un bon moyen de voyager encore longtemps avec Android et qui ne serait pas seulement une émulation sur Windows (comme le montre la védéo), mais vraiment un système chargé séparément, permettant des économies  d’énergie (l’émulation ne le permet pas). Ou sinon avoir les deux systèmes qui pourraient être installés au démarrage.

_______________________________________________________________________

Je rappelle qu’il s’agit d’un article dont le contenu exprime une opinion personnelle, basée sur des recherches globales sur Internet, dans ce cas je donne surtout mon ressenti. Chaque opinion est différente, des critiques ou des pensées tout autres, sont tout à fait les bienvenues, pourvu qu’elles soient faites dans le respect  des propos et qu’elles soient constructives.

 

via

A propos Reporter 2782 Articles
Que de temps passé à tester des mobiles ! Le plus ancien... Un antique GSM Nokia 2010 en 1994... Jusqu'au Lumia 950 XL actuel... en passant par plusieurs mobiles sous Android et même un iPhone

12 Commentaires

  1. « les applications et les divertissements sont plus limités sur Windows 8.1 Pro, par rapport à Android »

    Faux, sur WPro tu installes ce que tu installes sur ton PC, si l’envie te prends d’installer Battlefield tu le fais, chose impossible sur Android. Idem pour Photoshop, 3dsmax, première, After effect, filezilla, firefox, lightroom, office et même une session virtuelle ubuntu, macos, amiga os. C’est un PC 64 bits portable, pas un smartphone xxxxxl tournant sous arm comme une vulgaire galaxy tab.

    Les bases avant les inepties svp 😉

    • Le constat c’est que le catalogue des divertissement et des jeux est encore dominé par Android, cela tend à se réduite, mais c’est toujours le cas.

      Bien entendu une version Windows a la possibilité de recevoir tout ce qui ce fait sur PC…

      Il n’est dit nulle part autre chose 😉

      • Donc non, Android ne domine pas le segment du loisir, sauf bien sur si on part du fait qu’il existe des centaines de variantes du même jeu.

        Il est question de quoi concrètement, de la quantité ? Dans ce cas oui Android domine.

        De la qualité ? Là c’est Windows qui mène la danse.

  2. J’avais une tablette asus tf 300 avec clavier donc sous android , et aujourd’hui une surface 2 .
    Je trouve bien plus adapté windows 8rt que android pour une tablette . Un vrai gestionnaire de fichier , un port usb qui gere cle usb , disque dur externe etc etc .
    Une interface en tuile jolie et tres adapté aux tablettes avec la possibilite de passe au bureau traditionnel .
    Des applications au format tablette et non smartphone etiré comme sur android .
    Et pourtant j’ai eu bien 8-10 telephones sous android mais il faux avoué que windows 8 rt est super .
    Avec un peu plus de moyen j’aurais meme acheté une surface pro 2 .

    • quoi un port usb et un vrai gestionnaire de fichier sur windows rt serieux sur windows rt il n’y a meme pas de pilote pour les souris windows x86 alors que sur android il y est le pilote windows 8 pro ok mais rt il vaut rien on a tout les defaults de windows sans les qualités arreter de dire qu’une tablette windows 8 rt c’est un pc ya meme pas d’applis pour la productivité

  3. Beucoup de vrai et de faux.
    Dire que l’on installe ce que l’on veux sous surface pro est vrai,mais moi j’ai une surface rt alors…..non je n’installe pas ce que je veux,donc cela revient au même que sous android.
    Android n’est pas adapté aux tablettes? Ah bon? Arguments?
    Dire qu’il n’y aucune différences entre un smartphone android et une tablette androi, eh bien je suis d’accord….mais quand je passe de mon pc à ma surface il n’y a aucune différence non plus.
    Et oui que vous le vouliez ou non android est encore dominant aujourd’hui,que ce soit sur tablette ou sur smartphones…ne dîtes pas le contraire. Même si j’aimerais me prendre un windows phone, il ne faut pas être omnibulé par cet OS et voir ce qui se passe autour…. windows sur tablette deviendra interessant le jour ou Microsoft arrêtera de nous vendre une tablette pro a 1000 euros…..

    • Il ne faut pas non plus se tromper, les exemples donnés dans l’article parlent de tablette sous Windows 8, il n’est pas fait état de la surface Pro qui ne sert que d’exemple pour la virtualisation de Android… eh oui, il y a des tablettes à 300 euros sous W8.1.

      Pour ce qui est du système Android, sur un smartphone ou une tablette ou est la différence… mais pour un téléphone, il est suffisant, mais quant est-il pour une tablette…

      si Android ne revoit pas sa copie… c’est sa fin sur les tablettes !

      Pour ce qui est du prix, merci pour le rappel de celui de la Surface Pro… qui est un vrai PC complet et qui est à comparer au plus de 800 euros de la Samsung Pro qui n’offre même pas un dixième de sa concurrente 😉

  4. Oui il y a des tablette wp8 a 300 euros comme la asus(d’ailleurs je voukait la prendre mais je voulais voir autre chose en terme de design, ce qui m’a conduit sur la surface).
    Android doit évoluer…. mais dans quel direction? C’est un os qui à été conçu pour être mobile, tout comme windows rt(applications légeres et adaptées aux péripheriques mobiles), donc sa seule evolutiin peut être l’optimisation.
    Le fait que l’interface mobile-tablette soit la même peut être malin, car pour une personne qui ne s’y connaît pas plus que ça en « technologie » , il lui sera plus facile d’y acceder.
    La fin d’android sur tablette dans l’immédiat est impossible, sinon 80% des tablettes n’existeront plus….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.