Les tablettes hybrides seront-elles la nouvelle norme ?

Depuis un peu plus d’un an maintenant, le monde des tablettes a évolué. Un changement surtout initié par Microsoft avec Windows 8 et ses capacités tactiles. Les tablettes hybrides fleurissent sur le marché, elles sont à la croisée du PC et de la tablette tactile.

05465433-photo-microsoft-surface

Certes, si je n’ai parlé que des tablettes Windows jusque là, il ne faut pas oublier certaines tablettes Android qui vont aussi dans ce sens. Notamment l’Asus Transformer ou même  la Lenovo Miix 2 ou la Yoga Tablet 2. Néanmoins, malgré un succès mitigé, pour la version 1, ce sont vraiment les tablettes Surface Windows 8, RT et 8.1 aujourd’hui qui ont apporté le plus de sens à l’hybride, l’arrivée de la Surface 2 amplifie encore plus cette tendance.

Les tablettes hybrides et notamment la Surface de Microsoft se sont installées sur le marché, il y a un peu plus d’un an. Mais les autres constructeurs ne sont pas en reste, comme Sony et ses Vaio, Lenovo et les Ideapad Yoga, Samsung, Acer, Dell . . .

Sony

 VAIO-DUO-11

Lenovo

Lenovo-IdeaPad-Yoga-11S-11-600x450

D’ailleurs, la question que l’on peu se poser, est la suivante, les tablettes toutes simples ont-elles du souci à se faire ? En effet, pourquoi investir dans une tablette et un PC ? Cependant, les tablettes hybrides sont loin de dominer le marché, il faut qu’elles plaisent.

via

A propos Reporter 2782 Articles
Que de temps passé à tester des mobiles ! Le plus ancien... Un antique GSM Nokia 2010 en 1994... Jusqu'au Lumia 950 XL actuel... en passant par plusieurs mobiles sous Android et même un iPhone

11 Commentaires

  1. « Un changement surtout initié par Microsoft avec Windows 8 et ses capacités tactiles. »

    pardon?

    J’aurais dit: « un changement initié par Asus et sa transformer première du nom, repris par beaucoup de monde dont Microsoft »
    (mars 2011 pour la Transformer, un an plus tard pour Microsoft)

  2. Je parle d’un ensemble… qui peut avoir le nom d’hybride, et que tu le veuille ou non c’est bien Microsoft qui permet son extension… mi tablette mi pc

    L’Asus transformer de 2011 de par son Os ne peut y prétendre

    • La transformer a toujours été mi-tablette, mi PC sous Android.
      Si je te suis, Microsoft a l’exclusivité de l’hybride car…..car il faut Windows pour etre hybride?

      Donc le jour ou on a un véritable OS sous Linux, pas d’hybrides non plus? Et la transformer n’est pas hybride?

      j’avoue que j’ai du mal à te suivre la, Microsoft reprend un concept existant (tablette tactile avec possibilité de dock incluant clavier et connectiques, transformant l’ensemble en mini-PC), il y met son OS et du coup il devient l’initiateur du concept?

  3. Remettons les choses à leur place… j’ai bien dit qu’il y bien des fabricants qui avaient utilisé ce concept comme Asus… Mais que c’est l’arrivée de Microsoft dans ce secteur qui a permis de faire décoller ce concept mi-PC mi-tablette…

    Asus de par son Os est une tablette (simple) avec un clavier, mais qui ne peut pas remplacer un PC (portable) ce que fait très bien la Surface Pro et la Surface RT en moindre mesure…

    Et force de constater que d’autres fabricants suivent l’exemple, comme Nokia, Sony, Lenovo, Etc… Avec des tablettes hybrides sous Windows 8 et RT…

    Cette dernière bien souvent décriée et qui est loin d’être morte…

    Ne pas tenter de me faire dire , ce que je n’ai pas dit… 😉

  4. C’est vrai que j’ai eu la Transformer première du nom. Oui c’est une tablette géniale mais trop limitée sous Android pour mes besoins.
    Oui le clavier était un confort pour papoter sur le forum mais rien de bien trépidant.

    La Transformer est l’une des meilleures tablette sous Android, mais pour du vrai fonctionnel pour remplacer un petit pc et bidouiller, rien ne vaut à mon avis la Surface 2 pro.

    Après, il faut bien avouer que Asus a posé certains jalons.

    _________________________________
    Envoyé depuis l’application Génération mobiles pour Android

    • La surface pro 2 coute combien déja? ^^
      C’est ce facteur qui va limiter sa pénétration (pas la qualité qui est au rendez-vous! Mais le prix est exorbitant)

      Après, c’est sur que tout dépend de l’usage, il y a de très bonnes suites « Office » sous Android pour le commun des mortels, et de quoi faire tout ce que l’utilisateur moyen fait avec un PC. (pour mon boulot de prof, Office + une appli pour imprimer directement depuis mon Note2 + un éditeur pdf + de quoi voir mes mails et faire des montages photos basiques est très suffisant par exemple)

      Pour les pros au gros porte-monnaie, ou ceux dont la boite finance l’équipement, la Surface Pro 2 offrira davantage de possibilités spécifiques et « pointues »

  5. La question n’est pas tant qui a inventé le concept, mais bien qui est capable d’en faire un éventuel succès commercial.
    C’est là que Microsoft a un avantage indéniable.

    Si son produit est bon ou très bon, ce dont je ne suis pas à même de juger personnellement il est fort probable qu’il va avoir une pénétration importante dans le monde « corporate » où Microsoft a plusieurs longueurs d’avance sur les autres OS.
    Non seulement a t il des contrats groupe pour Windows mais il pourrait être capable, mieux que quiconque d’intégrer et d’administrer le réseau de postes mobiles des grandes entreprises.
    Il est à noter qu’il attaque sur ce segment les flottes de BB qui sont assez vulnérables en ce moment.
    La convergence PC/Tablette n’est pas pour demain. C’est aujourd’hui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.