Les cinq pannes les plus fréquentes des smartphones

Bien que la qualité de fabrication d’un smartphone varie beaucoup d’un modèle à un autre, la plupart des détériorations dont ils souffrent sont récurrentes. Voici une liste des cinq dommages les plus souvent rencontrés sur un smartphone. S’ils sont de plus en plus performants, polyvalents, fins et légers, ils n’en sont pas moins plus fragiles, très très loin des standards que l’on connaissait sur les mobiles traditionnels.

4749908215_eda82d2377_b

Spécialisée dans le recyclage de téléphone, la société Love2recycle a établi une liste des cinq détériorations qui affectent le plus les smartphones. Son étude est basée sur un panel de 2 000 smartphones, traités du 1er au 30 juin 2013  …

Graph2

D’après les données de Love2recycle, l’écran vient en tête, indépendamment du modèle. Qu’il soit cassé ou rayé, celui-ci représente 24 % des cas rencontrés par l’entreprise. L’oxydation des composants vient en seconde position avec 16 %. S’en suivent les dysfonctionnements relatifs aux boutons « Menu » et de mise sous tension, évalués respectivement à 7,20 % et 6 %. Les poussières derrière les écrans concluent ce top 5 avec 5,40 % des cas.

Toutefois, il est possible d’y ajouter les problèmes liés à une autonomie très réduite, des pixels morts, une connectique défectueuse, une sortie audio ou des haut-parleurs qui ne fonctionnent plus, et ainsi de suite… La liste peut être longue !

Les téléphones « tous-terrains » sont une alternative à quelques-uns de ces problèmes. Ils offrent en effet une résistance plus importante aux chocs. La sortie récente  du Xperia Z, résistant à la poussière et à l’eau, montre qu’un mobile peut associer performance et résistance, mais avec des limites tout de même !

Via

 

 

A propos Reporter 2782 Articles
Que de temps passé à tester des mobiles ! Le plus ancien... Un antique GSM Nokia 2010 en 1994... Jusqu'au Lumia 950 XL actuel... en passant par plusieurs mobiles sous Android et même un iPhone

6 Commentaires

  1. Pour moi je ne sont pas des pannes, un écran rayé n’empêche pas le téléphone de fonctionner et même casser la plus part du temps il fonctionne encore.

    Une panne doit être au niveau du hardware (hors bouton et écran, en gros toutes pièces qui n’est pas accessible directement par l’utilisateurs) ou du soft et non de la maltraitance qu’a subit le téléphone.

  2. Mon soucis en général est d’y à la poussière de farine ,comme je suis boulanger, qui s’incruste partout et à déjà fait disfonctioner mon SE K810i,LG kf700 et mon Galaxy s2 en très très peu de temps. J’ai eu du bol avec mon HTC One S, grâce à la coque unibody et pour l’instant ras avec mon Xiaomi MI2, seul des rayures sont sur l’écran mais ne me gênent pas plus que ça..
    Dans tout les cas je salut Samsung quand même pour la résistance du S2. Pour faire marcher l’assurance et procéder à un échange standard, j’ai réussi à faire péter l’écran à cristaux liquides, sans casser l’écran(avec une planchette de bois) et l’ai plonger allumer dans l’eau clapet batterie ouvert. 1x 3h,mais comme il s’allumait encore je l’ai replonger 24h…et 3 jour après il fonctionnait toujours l’enfoiré ! Bon l’écran affichait 5 images superposées et ramait à fond… Mais il marchait encore..

    _________________________________
    Envoyé depuis l’application Génération mobiles pour Android

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.