Le retour des netbooks avec Intel et Android ?

On l’a déjà vu, Intel maîtrise son sujet avec Android, en effet plusieurs smartphones avec processeur Intel affichent des scores faramineux en benchmark (ici et ici). Mais cela n’est pas suffisant pour Intel, qui voudrait s’attaquer aux tablettes.

acer_confirm_android_netbook

Google a conscience de son semi-échec avec les Chromebook, et voudrait se lancer dans l’aventure des PC sous Android et Intel serait le partenaire idéal pour ça.

En effet, Intel a l’expérience des PC et a déjà la maîtrise d’Android. Ces Netbooks, nouvelle version fonctionneraient avec un processeur Atom pour un tarif avoisinant les 200 $ !

Alors oui à ce prix-là aucun PC sous Windows ou Mac ne peut rivaliser, par contre niveau fonctionnalité les ordinateurs ont encore de beaux jours devant eux.

Reste à voir comment Intel va s’y prendre, pour se différencier des tablettes qui possèdent un clavier comme la série Transformer d’Asus.

source

A propos clemiii 65 Articles
Etudiant en Design et environnement à la Sorbonne, je suis un véritable passionné des nouvelles technologies, toujours à l'affût de la nouveauté, dans ma quête des nouvelles technologies j'ai un HTC One, une tablette 7 pouces Hyundai T7 et une Asus transfomer. Je suis également un gros consommateur de jeux-vidéos je possède une XBOX 360, un wii U et un PC suffisamment puissant pour faire tourner les derniers jeux :) Pour finir je suis newser pour Générations Mobiles depuis début février donc encore tout jeune ^^

7 Commentaires

  1. Même à 100 $ ce genre de produit est voué à l’échec, j’ai un gros doute quant à la fiabilité de cette news, je vois pas Intel se fourvoyer là dedans.

    • Oui mais des netbooks sous XP, W7 ou W8, sous Android je ne vois pas trop d’intérêt, autant passer par une tablette.

  2. Honnêtement Windows 8 est une grosse blague, alors des netbooks sous android, pourquoi pas, ça changerai

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.