4 Archos Phones seraient finalement en préparation

timthumbCAF75DBO

Alors que les premiers sites français commencent à lister les Archos Phones, voici les spécifications complètes des quatre engins prévus par la marque. Quatre Smartphones et quatre diagonales différentes sont au menu, avec à chaque fois un processeur Mediatek. Une solution pour le constructeur Français afin de sortir de ses ennuis financiers peut-être ?

Alors que les premières traces des Archos Phones viennent d’apparaître chez des revendeurs français. J’ai donc découvert un document qui liste désormais quatre smartphones distincts pour la marque Française. Quatre Archos Phones parfaitement détaillés, tous sous Android et qui visent une assez large gamme de public.

Archos phones

Les Smartphones sont échelonnés d’avril à mai pour leur date de sortie et tous embarquent un processeur Mediateck. Du MTK6515 (simple cœur cadencé à 1 GHz) au MTK6589 (ARM Cortex-A7 quadruple cœur cadencé à 1.7 GHz) en passant par le MTK6577 (double cœur cadencé à 1.2 GHz). Des processeurs pas forcément très connus et pas forcément pour de mauvaises raisons d’ailleurs. Les MTK8515 ne sont par exemple pas des merveilles.

Tous disposent d’éléments de base identique : Même capteurs, même fonctions 3G, FM ou GPS et tous ont un lecteur de double SIM.  C’est donc la diagonale qui fait la différence ainsi que la présence ou non de la dernière version d’Android. Seul l’Archos Platinum 48 est sous Android 4.1 Jelly Bean et c’est aussi le seul à afficher en HD avec un écran capacitif 4.8″ 1280 x 800 IPS. Les Archos Carbon 35, Archos Titanium 4 et Archos Titanium 52 se contente d’Android Ice Cream Sandwich.

D’autres éléments montrent que c’est l’Archos Platinum 48 le fleuron de la marque : Une webcam 8 mégapixels contre de 2 à 5 pour les autres. Un processeur plus performant, une mémoire vive de 1Go (512 Mo ailleurs) et 8 Go de stockage par défaut et un écran de meilleure qualité montrent également une montée en gamme. La distribution plus tardive, Mai contre Avril programmé pour les autres, le classe également à part.

Ils ont attendu à des prix relativement très faibles (on parle de 80 € pour le premier modèle) et visent évidemment la quantité de modèle chinois remarqués que l’on trouve actuellement dans les grands magasins en France. Notez que les deux premiers modèles n’ont a priori pas accès à Google Play mais bien à un « Play Store », sûrement plus limité.

Source

A propos Reporter 2782 Articles
Que de temps passé à tester des mobiles ! Le plus ancien... Un antique GSM Nokia 2010 en 1994... Jusqu'au Lumia 950 XL actuel... en passant par plusieurs mobiles sous Android et même un iPhone

11 Commentaires

  1. Il serait temps car ils en ont le potentiel, l’inconvénient c’est que leur hardware a un an de retard sur les concurrents.

  2. Vu le succès (relatif) de Wiko, il y a certainement une place à prendre.
    A condition de na pas faire moins bien…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.