Wysips : l’innovation « made in France »

Loin de nous l’idée d’être chauvin, mais force est de constater que cette strat up française a élaboré un concept qui pourrait bien régler en partie le manque d’autonomie de nos smartphones.

wysips

C’est lors du MWC 2013 que l’on a pu voir Wysips en action. Son principe est très simple, il s’agit d’insérer un film photovoltaïque sous l’écran du smartphone lors de sa fabrication. Ce film agira ensuite comme les panneaux photovoltaïques que l’on peut voir sur les maisons, il rechargera ou maintiendra l’autonomie de votre appareil grâce à la lumière.

Selon la start up française, qui a présenté un smartphone intégrant son système, les premiers appareils devraient voir le jour pour la fin de l’année. Pour le moment, aucune indication sur l’identité du partenaire qui utilisera le premier le système Wysips, mais nul doute que ce concept sera un plus pour le fabricant qui l’intégrera à ses appareils.

Pensez-vous que cette innovation a de l’avenir ?

Source

A propos Gen_Mob 1381 Articles
Créateurs, administrateurs du site Génération mobiles, sous ce pseudo se cachent en réalité quelques passionnés de nouvelles technologies dites "connectées" dont la principale reste les "Smartphones" sans distinction de marque. Toujours soucieux de faire partager leur passion, ces "anonymes" font tout pour vous renseigner via l'autre plateforme : Le forum Génération mobiles

23 Commentaires

  1. Est-ce le même principe que le système qui permettait aussi d’utiliser le rétro éclairage comme source d’énergie en plus de la lumière ambiante…?

    Sinon je doute de son intérêt si on garde le téléphone dans une housse à clapet ou dans sa poche de pantalon… Lol

    _________________________________
    Envoyé depuis l’application Génération mobiles pour Android

  2. Le bon coté des choses c’est qu’il suffira d’ouvrir le clapet pour qu’il charge…:-)

    Lors d’une interview, le patron de cette société à laisser entendre qu’il avait signé un contrat avec un grand constructeur pour équiper au moins un smartphone d’ici la fin de l’année. Sans vouloir en dire plus évidement.

  3. Ca c’est ce qui s’appelle de l’innovation !

    Il se pourrait même que l’on en vienne à soustraire la batterie de la fabrication, appareils plus fins et plus légers.

    A priori sur leur site on peut trouver un lien en rapport avec Archos.

    • Ya des limite lol.
      Tu imagine le truc 100% solaire en soirée ?, ou dans la poche ? Oo

      « j’attend un appel urgent, le portable dans ma poche mais … Bizzarement il sonne pas »

      Huhuhuhu

  4. C’est une innovation de taille, le mobile qui se recharge tout seul posé sur mon bureau… ou quand je déjeune…

    J’imagine que c’est un niveau de charge d’entretien, mais c’est déjà une belle trouvaille…

  5. C’est bien mais qu’en est-il de la durée de vie de la batterie ?
    Recharger la batterie alors qu’elle n’est pas complètement déchargée peut raccourcir le temps de fonctionnement de la batterie au fil du temps…

    • super innovation, mais on voit quand meme qu’avec le temps la baterie a une capacité qui diminue, et il faudrai voi si cette innovation ne povoquerait pas une charge/decharge en continue et limiterai la vie de la battrie?un peu comme si on s’amusait a brancher t ebranche coninuellemen notre phone….apres je my connais pas mais c’est vai qu’au dela de linnovation il doit y a voi ce genre de questions qu les marques vont se poser

  6. Heu…j’ai un chargeur solaire pour recharger mes smartphones en rando, avec un vrai panneau, qui fait à peu pres la taille d’un smartphone, et il met un temps fou même en plein soleil d’été à recharger sa batterie interne de 1500mah….
    Ca reste du photovoltaïque: quand on n’est pas en plein soleil, ça ne charge pas. Quand on est sous des lumieres artificielles style ampoules à éco d’énergie, ça ne charge pas non plus.
    Le rendement est bien trop faible pour que ce soit autre chose qu’un gadget à l’heure actuelle.

  7. Je reste perplexe pck quand on regarde rien que les petites lampes qu’on achète pour éclairé dehors et qui se recharge soi disan a la lumière du soleil, sa fonctionne pas trop… Alors un téléphone portable ou la plupart du tps on l’a dans la poche du pantalon, à l’intérieur d’un établissement… Je vois pas trop comment il pourrai se recharger correctement ! Bonne idée mais niveau pratique j’ai un lourd doute !

  8. Le concept est tout autre qu’une simple cellule sur un toit ou bien encore comme sur certaines calculatrices que l’on trouve en supermarché, il faut se remettre dans le contexte et penser que ce système sera certainement adapté aux diverses conditions d’utilisation d’un smartphone.

    • +1
      Comme dit Caramel, il faut pas mélanger les torchons et les servièttes. Je pense pas qu’une société irait se faire chier à aller au MWC pour y présenter un concept qui ne tiens pas la route et un grand constructeur s’y interesse c’set que ce concept a du potentiel.

    • lol je cite l’article:
       » Ce film agira ensuite comme les panneaux photovoltaïques que l’on peut voir sur les maisons »
      De toute façon, le photovoltaïque n’a pas connu de révolution récente, son (faible) rendement est pour le moment connu, ou cette société française serait déja en train de se faire des couilles en or sur ce marché…
      Je rappelle au passage que les lampes à économie d’énergie (que ce soit les fluocompactes ou les halogènes) n’ont aucun effet. Les vieilles ampoules à incandescence étaient déja mieux mais elles disparaissent.
      Aux dernières nouvelles, le rendement du photovoltaïque est d’environ 0.5Volts par cellule de 10cm2, le tout dans de bonnes conditions d’ensoleillement (et rien du tout sous lumiere artificielle)
      Désolé !!!!!!!

  9. Moi je suis à 100% pour. Il faut noter qu’une fois de plus l’innovation est française… alors j’adhère…

  10. Attendons d’avoir tous les éléments pour élaborer une critique, un réel essai serais pas du lux… 🙂

  11. Je dit bravo, super nouvelle.
    Pour moi l’intérêt est d’épauler la batterie. Et ça peut importe, c’est que du bon, peu importe de %. Le simple fait ralentir le déchargement est un bénéfice.

    Alors … J’attend pour voir, mais j’y crois. Le conceptr va cartonner !

  12. Je comprend jamais pourquoi les gens râle quand y a de l’innovation.

    On ne voit marqué nul part que ça remplace le chargeur, c’est une source de recharge d’appoint. Le midi tu déjeune, tu pose le téléphone sur la table. Si en 1h tu prend 10% c’est ca de gagné.

    Pour ce qui est du nombre de cycle de recharge des batterie, il est de 1000 fois environ.

    Quand on dit 1000 fois c’est le rechargement complet de la batterie donc si tu es à 50% et que tu recharge, ça compte pour 1/2 cycle.
    En gros les batteries on une durée de vie de 2 à 3 ans en rechargent tous les jours.

  13. J’ai trouvé un peu plus d’infos en cherchant un peu:
    -la société parle de 2,5 mW par cm2 au soleil.
    -Petit calcul: un Galaxy Note 2 fait 85cm2 de taille d’écran, de qui ferait 212.5 mW produits. Un chargeur USB donne 5v à 1Ampère, comme P=U.I ca fait donc 5Watts pour le chargeur USB
    Donc: 5Watts pour le chargeur USB contre 0.212Watts pour la recharge solaire sur le gros écran du Note2

    Bref, de quoi maintenir la batterie quand l’écran est éteint (veille voir en écoutant de la musique).

    Bémol: ce film n’est transparent qu’à 90% (ce qui est déjà énorme!), du coup l’écran va perdre 10% de luminosité, donc on risque de vouloir pousser un peu la luminosité de l’écran pour compenser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.