Le créateur d’Android quitte son poste mais pas Google

L’histoire commence en 2004, alors que Google teste des centaines de systèmes d’exploitation pour mobile, Larry Page va rencontrer Andy Rubin, il est conquis et rachète Android en plaçant le papa d’Android à la tête de la division. La suite on la connaît tous, un succès fou avec à l’heure actuelle pas moins de 750 millions de terminaux en service, avec un taux d’activation de 1,35 million… par jour. Rubin pensait « qu’aligner les standards autour d’un système d’exploitation open-source mènerait l’innovation à travers l’industrie mobile » , on ne peut que lui donner raison.

Andy Rubin Google’s senior vice president of mobile and digital

Andy Rubin quitte son poste en annonçant : « c’est le bon moment d’ouvrir un autre chapitre au sein de Google. »

Mais alors qui pour remplacer le génial concepteur ? Ce ne sont pas les génies qui manquent chez Google, mais ce n’est autre que Sundar Pichai déjà en charge de Chrome et Apps, autant dire qu’il va avoir du boulot !!

2013_Sundar_Pichai_Chromebook_Pixel_1_610x433

Après on peut aussi penser qu’un rapprochement entre Chrome OS et Android devient probable ou pourquoi ne pas lancer Chrome OS sur mobile aussi !!

Source

A propos Gen_Mob 1381 Articles
Créateurs, administrateurs du site Génération mobiles, sous ce pseudo se cachent en réalité quelques passionnés de nouvelles technologies dites "connectées" dont la principale reste les "Smartphones" sans distinction de marque. Toujours soucieux de faire partager leur passion, ces "anonymes" font tout pour vous renseigner via l'autre plateforme : Le forum Génération mobiles

7 Commentaires

  1. Google avait réussi une performance unique dans les anales de l’industrie du logiciel de ces 40 dernières années à savoir acheter une boîte de de soft avec son concepteur et ne pas la couler dans les 24 mois. Tous les autres major qui s’y étaient essayés IBM, General Electric, Honeywell, DEC, Compaq, HP, Microsoft etc etc n’avait jamais réussi une fusion propre et les équipes s’étaient dispersées.

    Ce départ d’Andy Rubin m’inquiète fortement pour l’avenir d’Android. un bon patron peu bien sûr en remplacer un autre mais on ne tue pas facilement le « père », Apple en a fait l’expérience après le premier départ de Steve Job.

    J’espère seulement que la raison du départ de Andy Rubin n’est pas due aux orientations à peine voilées de rendre le systeme moins ouvert. En particulier en pénalisant certains fournisseurs d’appli qui concurrencent celle mises sur le marché par google.

  2. Bien sur qu’il sera moins ouvert !

    A l’heure actuelle tout le monde, les constructeurs j’entends, tripote comme il veut l’OS pour le mettre à sa sauce. Rajoutons à ça toutes les bidouilles possibles et on obtient au final un OS instable dont une appli basique installée depuis le Play Store ne fonctionnera pas sur une majorité des appareils. Ce qui n’est pas dans l’intérêt de Google -> moins de pépètes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.