HTC : à la conquête de l’espace

Dans le cadre du projet PhoneSat, qui consiste à concevoir un nano-satellite à base de téléphone (ici le Nexus One par HTC), la NASA en partenariat avec HTC enverra d’ici à 2013 le Nexus One dans l’espace.

Malgré son âge, le HTC Nexus One dispose d’une puissance de calcul bien supérieur à la majorité des satellites, en orbite, à l’heure actuelle (environ 100 fois plus). Cette approche révolutionnaire la conception des satellites est possible parce que les Smartphones d’aujourd’hui intègrent presque toutes les technologies nécessaires à un satellite moderne : OS flexible, puces GPS, gyroscope, accéléromètre, caméras de haute qualité et bien plus.  Cette mission servira à valider le processus de conception et de mise en orbite de nano-satellites low-cost.

Voici une vidéo de test du lancement :

À quand un HTC One X+ ou 8X dans l’espace ?

Blog HTC

A propos Gen_Mob 1381 Articles
Créateurs, administrateurs du site Génération mobiles, sous ce pseudo se cachent en réalité quelques passionnés de nouvelles technologies dites "connectées" dont la principale reste les "Smartphones" sans distinction de marque. Toujours soucieux de faire partager leur passion, ces "anonymes" font tout pour vous renseigner via l'autre plateforme : Le forum Génération mobiles

7 Commentaires

  1. « le HTC Nexus One dispose d’une puissance de calcul bien supérieur à la majorité des satellites, en orbite, à l’heure actuelle (environ 100 fois plus) »

    Serieux juste cette phrase me rend nostalgique, c’est assez hallucinant a quelle vitesse la technologie évolue, et on a sans doute du mal a apprécier les évolutions en les vivant au jour le jour.

    Merci pour cette news tres intéressante.

  2. C’est à la mode d’envoyer plein de trucs dans l’espace, alors pourquoi pas un HTC 🙂
    Et effectivement merci la news, surprenante et instructive…

  3. Je ne sais pas si vous avez remarqué mais la sorte d’antenne jaune est en fait un morceau de mètre ruban, on peut voir les chiffres dessus 10, 11, 12 ! LOL

  4. Oui je l’avais vu, un bout de mètre ruban en guise de capteur ou d’antenne, c’est original jusqu’au bout au moins 😉

  5. Le gros avantage reste je suppose, la dimension réduite du dispositif.
    J’espère que a terme, cela permettra à google de résoudre plus facilement les problèmes de connexions GPS, parce que visiblement, il n’y a aucune amélioration côté Gwadeloupe.

    Toujour pas de GPS.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.