Microsoft aggrave la situation de HTC

Microsoft exclut HTC du développement de produits utilisant la nouvelle version de son système d’exploitation, en raison du fait que HTC ne vend pas assez d’appareils ou encore pour son manque d’expérience en matière de fabrication de tablette, a déclaré une source anonyme, les négociations entre HTC et d’autres entreprises étant privées.

La décision de Microsoft empêchera HTC, fabricant du premier smartphone Android, de participer à la contre-attaque visant à défaire Apple de sa suprématie sur le marché des tablettes. La société taïwanaise, dont l’action en bourse a baissé de 67% l’année dernière, est également confrontée à une baisse des livraisons de puces par le fabricant Qualcomm, soulignant la difficulté de la concurrence avec Apple et Samsung, deux sociétés dont la domination dans la fabrication et la conception tend à marginaliser de plus en plus les rivaux plus petits comme HTC.

« Chaque consommateur connaît la plateforme Galaxy de Samsung et l’iPhone, et vous commencez à voir les consommateurs graviter autour de ces deux systèmes», a déclaré Matthew Thornton, analyste chez Avian Securities LLC, qui, hier, passait sa notation de HTC au négatif. « Les choses s’aggravent d’ici. C’est une perspective très sombre. »

Windows RT

Microsoft prévoit de sortir son prochain système d’exploitation Windows, le premier à fonctionner sur des puces avec la technologie ARM de Holdings Plc, à temps pour les fêtes de fin d’année, synonyme d’achat de masse. La version ARM de ce nouveau système, conçu pour les tablettes qui visent à concurrencer l’iPad, est appelé Windows RT. Les autres tablettes et ordinateurs utiliseront des puces basées sur la technologie Intel. Le système, alors appelé Windows 8, sera disponible sur les produits des sociétés, telles que Toshiba et Asus plus tard cette année.

« HTC est un partenaire solide, aujourd’hui et pour l’avenir », a déclaré Frank Shaw, porte-parole de Microsoft, dans une déclaration envoyée par courriel refusant de discuter des détails. « HTC a l’intention de soutenir les futures versions de Windows et ne commentera pas en détails ses décisions », a déclaré Sally Julien, porte-parole de HTC aux États-Unis, dans une déclaration envoyée aussi par courriel.

« HTC a été incapable de développer son propre système ou de vendre assez d’appareils pour en faire le premier choix pour ses fournisseurs », déclare Ramon Llamas, analyste chez IDC, ajoutant ensuite : « Contrôler la chaîne d’approvisionnement ou l’influencer est l’une des choses qui vous emmène à la réussite. Tout peut très vite vous retomber dessus si vous ne contrôlez pas tout en interne. »

Les retards de production

HTC a déclaré le 5 juin dernier que chiffre d’affaire du deuxième trimestre serait de 91 milliards de dollars taïwanais (3,05 milliards de dollars), soit assez en-dessous des prévisions qui annonçaient 105 milliards taïwanais, en raison des retards de production aux États-Unis, et des ventes en Europe moins importantes que prévu. Outre les smartphones, HTC produit aussi des tablettes avec le système d’exploitation Android de Google. Malheureusement, la HTC Flyer, malgré des atouts indéniables et une bonne critique par les spécialistes, n’a pas su séduire le grand public.

Selon les deux sources proches du dossier, Microsoft, qui a étroitement contrôlé le nombre de devices à architecture ARM qui pourraient assurer une certaine qualité, a décidé de ne pas travailler avec HTC après des discussions préliminaires avec la société. Le numéro 1 mondial dans la conception de systèmes d’exploitation a décidé de travailler avec d’autres fournisseurs, bénéficiant d’un plus grand volume de ventes et une  meilleure expérience dans le domaine des tablettes.

Les ingénieurs de chez HTC ont voulu fabriquer une tablette Windows 8 avec un écran d’accueil personnalisé qui serait propre à ses appareils, comme les fabricants sont autorisés à faire avec Android. La firme de Redmond a refusé, et HTC a été retiré de la liste des sociétés qui auront la primeur du nouveau système d’exploitation.

Baisse des ventes

Les choses ne sont pas définitives, HTC peut sortir des appareils Windows plus tard, lors de la seconde fournée de produits prévus pour l’année prochaine.

Après une augmentation de 90% en 2010 et 65% l’an dernier, les ventes de HTC auront diminué de 12% cette année, selon la moyenne des estimations des analystes compilées par Bloomberg.

Au premier trimestre, les livraisons de smartphones HTC ont chuté de 23% tandis que pour Samsung ce chiffre a plus que triplé et que celles d’Apple ont augmenté de 89%, selon IDC. Samsung et Apple représentent 53% des parts du marché. HTC possède une part de 4,8%, selon les résultats des études du marché, le plaçant en cinquième position derrière Nokia et RIM.

Participer au lancement des tablettes Windows RT aurait permi de résoudre tous les maux d’HTC. Le marché des tablettes Windows serait en effet parti de zéro, les applications Windows Phone à l’heure actuelle n’étant pas compatibles avec Windows 8.

Le partenariat avec Microsoft tend à s’effriter, puisque Steve Ballmer semble privilégier le travail avec Nokia. C’est un coup assez difficile à avaler pour HTC, puisque la société a été des premières à croire au système mobile de Microsoft, et ce depuis presque 10 ans…

Source

A propos Gen_Mob 1381 Articles
Créateurs, administrateurs du site Génération mobiles, sous ce pseudo se cachent en réalité quelques passionnés de nouvelles technologies dites "connectées" dont la principale reste les "Smartphones" sans distinction de marque. Toujours soucieux de faire partager leur passion, ces "anonymes" font tout pour vous renseigner via l'autre plateforme : Le forum Génération mobiles

18 Commentaires

  1. Enfin, on parle de tablettes là … Personne me fera croire que Microsoft passera à coté d’HTC pour la sortie des smartphones sous Windows 8 … Et de même, personne me fera croire qu’une entreprise qui part avec zéro parts de marché ira cracher meme sur 4.8 … Enfin, ça me parait pas crédible dans son ensemble tout ça. Trop risqué pour Microsoft, en plus … (ils vont faire quoi ? vendre que des Nokia qui reviennent à peine sur le marché du smartphone ? Ils iront pas loin comme ça …)

  2. Effectivement, NOKIA était beaucoup us bas niveau part de matché. (nokia ne fabrique pas de Tablet, à ma connaissance). Mais Nokia, fait visiblement sortir les produits sans touche personaliser, et fait donc parti du lot.

  3. Après le HD2 à sauvé, winMob 6.5, grâce a la surcouche. Et perso, win8 avec la touche d’HTC, m’aurai peut etre interessé.

    La encore c’est injuste et je ne l’accepté pas. Le petit coté diriste à la appel, dont le nouveau dirent windaube regorge me debecte.

  4. En même temps je ne suis pas persuadé que HTC soit vraiment perdant sur ce coup, l’OS de Microsoft doit faire ses preuves sur tablette et HTC n’a jamais eu vraiment de succès avec des tablettes, donc si on associe les deux rien ne garanti le succès commercial de l’affaire…..

  5. Je suis assez d’accord …

    Idem pour les tablettes, si MS fait comme les WindowsPhone il y aura un cahier des charges avec les configs mini et maxi, d’autant qu’il y aura des tablettes ARM et des tablettes x86.

    On peut aussi se rappeler l’histoire en se disant que MS foire un OS sur deux 😀

  6. C’est sûr. Quand je regarde autour de moi, les utilisateurs lambda n’adhère absolument pas à Windows 8. Ils trouvent qu’il y a une fracture trop importante entre la version précédente et celle-ci. Steve Ballmer a mis en marche le processus sans vraiment connaître le public ciblé, en pensant qu’il pourrait faire comme Steve Jobs, créer la demande. Sauf que là, la demande a déjà été créée avec l’iPad, et ça sera dur d’arriver à faire flancher le leader comme ça…

  7. Mouais….je me demande si c’est pas HTC qui à dit Non à MS ….lol

    Ceci dit , je pense que c’est la pub que HTC pert ici, et je suis sûr qu’ils concoctent une stratégie de Spot publicitaire pour ce faire connaître….

    Et si il ne le font pas, hé bien tant pis pour eux, car ils produisent certainement et objectivement les meilleurs smartphones , il reste sur une ligne qualitative qu’il leurs est propre, ils ont de plus une vrai histoire ….il manque juste que les gens sois informés…..

  8. Htc oriente certainement trop ses appareils vers Androïd.. et ce n’est pas du goüt de Microsoft… logique aussi… à vouloir courir deux lièvres !

  9. Oui enfin si on retire tout les appareils HTC sous WP7 lancés au démarrage de cet OS, je pense qu’il serait réellement mort né….

  10. Je suis un peu pessimiste. Sur WP8 Elop et Ballmer ne feront pas tenir la chandelle à HTC.
    Celle-ci s’est ringardisée en sortant 200 versions du Sensation. Jusqu’à la nausée.
    Ils ont fait des choix suicidaires (bootloader, attente de décisions judiciaires défavorables pour corriger des fonctionnalités contestées, etc ).
    Mais surtout ils n’ont pas un marketing à la hauteur. Pourquoi le SGS est plus populaire que le Sensation , et HTC moins populaire que Samsung? Alors que DHD aurait mérité de marquer les esprits aussi fort, des mois avant…
    L’épisode de la Puccini et de la Flyer, de gros smartphones hors de prix, n’a pas joué en sa faveur.
    Je partage l’idée que les applis HTC sur WP7 sont une insulte au design Metro. De même que Sense est à proscrire.
    Pour séduire à nouveau Microsoft et le public, elle doit faire preuve d’ audace, redéfinir sa stratégie.
    Je vois bien un partenariat avec Huawei qui fabrique le processeur le plus rapide et le plus puissant du marché, par exemple. Ou encore oser des formes, des couleurs, des associations de matériaux inédites.
    Bref redevenir sexy.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.