Vers la fin du démarchage téléphonique intrusif

Nombreux sont ceux qui en effet doivent faire face quotidiennement à ces démarchages souvent répétitifs, et parfois même agressifs, pour certains ! pour enfin remédier à ce problème récurrent, le gouvernement va mettre en place une plateforme gratuite pour y inscrire son numéro de téléphone, afin de dire clairement si l’on souhaite ou non recevoir ce type d’appels.

0320000008316698-photo-arnaque-telephonique

Un arrêté, désignant la société Opposetel, qui est dirigée par Éric Huignard, président du syndicat national de la communication directe, de la data à la logistique (SNCD), a été publié au Journal officiel du 28 février 2016. Cette liste d’opposition, prévue par la loi Consommation, succède à l’association Pacitel, dont l’activité était depuis 2011, similaire, mais qui s’était arrêtée le 1er janvier dernier.

Martine Pinville, secrétaire d’État à la Consommation a précisé : « Tous professionnels ayant recours au démarchage téléphonique pour de la prospection commerciale ne pourra pas, sous peine d’amendes, appeler ou faire appeler les numéros de téléphone figurant sur cette liste ».

L’amende pour tout manquement à cette obligation qui prendra effet le 1er juin 2016 pourrait atteindre 75 000 €.

En outre, la ministre précise : « Afin de respecter cette obligation légale, ces entreprises devront s’assurer systématiquement, auprès de l’organisme, que leurs fichiers clients ont bien été expurgés des numéros de téléphone figurant sur cette liste ».

L’inscription sur cette liste est valable pour trois années, à l’issue desquelles il faudra refaire la démarche. C’est la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) qui s’assurera du respect de ce nouveau dispositif.

Angry-Lady-Screaming-into-Phone-1669365Opposetel, c’est son nom, entrera en service le 1er juin, comme précisé plus haut. Les consommateurs pourront inscrire gratuitement, leur numéro de téléphone sur le registre d’opposition en le communiquant à Opposetel soit par courrier, soit via le site Internet dédié.

Sachez enfin que le consommateur aura un délai d’un mois, au plus, pour voir son inscription effective pour trois ans renouvelables. Il pourra toutefois résilier son inscription à tout moment.

Les SMS sont aussi concernés

Pour rappel ! Afin de lutter contre les SMS ou les appels commerciaux non sollicités, l’association la-cnil-rappelle-qu-un-numero-le-33700-permet-de-lutter-contre-les-spams-sur-telephone-portable-photo-philippe-riedinger
française du multimédia mobile (AFMM) et la fédération française des télécoms ont lancé « Spam SMS » et « Spam Vocal ». Il vous suffira de transférer le texte intrusif par SMS au 33700 ou bien le numéro de téléphone, précédé de la mention « spamvocal » à même numéro, afin d’y signaler tout appel inopportun, à la plateforme de lutter contre le Spam.

Allons-nous vers la fin de tous ces appels, qui nous dérange régulièrement et qui même parfois génèrent une dépense supplémentaire, comme dans mon cas, pour les appels qui sont transférés de mon fixe sur le mobile en cas d’absence de mon domicile.

Génération mobiles

A propos Reporter 2782 Articles
Que de temps passé à tester des mobiles ! Le plus ancien... Un antique GSM Nokia 2010 en 1994... Jusqu'au Lumia 950 XL actuel... en passant par plusieurs mobiles sous Android et même un iPhone

6 Commentaires

  1. Merci pour l’info et très bonne nouvelle ! Il y en a marre de ces démarchages par appels téléphoniques…

  2. Ce système de protection existe déjà sans erreur et pourquoi faire une période de 3 ans seulement ?

    En attendant, bloquer les numéros inconnus et utiliser les services de notre FAI et de votre smartphone pour bloquer les autres numéros.
    Je ne suis quasiment jamais démarché.

    Qu’en est-il des « partenaires commerciaux » d’entreprises avec lesquelles nous avons un contrat ?
    Et que fait-on des VRPs qui frappent à notre porte ? 🙂

    Enfin, il reste les arnaques (vous avez gagné votre poids en lingots d’or !!!).

  3. Les services du FAI sont payants, et les coups de fil abusifs passent souvent sur le fixe et là difficile des les bloquer…
    Ce nouveau service impose aux Ste qui font ce type d’appels de consulter le fichier pour supprimer les N° des personnes ne désirant pas être importunées…

    Et dans mon cas, renvoie des appels de mon fixe sur le mobile en cas d’absence.
    Si le N° est bloqué sur mon smartphone, il occasionne malgré tout le coût du transfert… quelque cent, c’est vrai… mais c’est déjà trop 😉

    Pour ce qui est de bloquer les N° inconnus sur le smartphone, c’est à double tranchant… certains sont essentiels et pas du tout intrusifs… J’ai loupé la livraison d’un colis, puisque, par exemple, une Ste connut, utilise un N° caché pour t’informer via SMS de cette livraison. 😉

    • Ces services ne sont pas payants de partout (tu es chez Orange ? :D). Chez Bouygues, ça n’existe pas mais chez Free, c’est gratuit 🙂
      Côté smartphone, c’est aussi très simple et gratuit donc je ne vois aucun problème à bloquer les appels gênants.

      Le seul problème c’est qu’il faut être contacté au moins une fois pour faire le blocage. Je ne décroche jamais un numéro inconnu si je n’attends pas d’appels. Le répondeur est là pour ça si c’est important lol

      Pour info : http://www.33700.fr/

  4. Bien entendu, tout le monde aura compris que, dans ce billet, je parle essentiellement des appels concernant les fixes ! Professionnellement, je ne peux éviter les N° inconnus puisque nombre de mes clients sont en N° cachés, justement pour être tranquilles… et de faits ils ne sont pas abusifs… Je ne peux les ignorer, ceux que je cite, ici, c’est le démarchage fait par téléphone, tout au long de la journée.

    Enfin, pour rappel, je signale, en fin de billet, se service gratuit… et qui existe depuis plusieurs années… pour les Spams SMS et Spams Vocaux sur les mobiles…

    Pas de guéguerre opérateurs ! Ce n’est pas le sujet 🙂

  5. J’espère juste que l’état sera intransigeant avec les sociétés qui ne respecteront pas les listes fournis. Concernant les SMS frauduleux ou spams vocaux (ping call).
    Primo au 33700, c’est entièrement gratuit pour les clients Bouygues Telecom, Orange et SFR.
    Voir sur le site: http://www.economie.gouv.fr/dgccrf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*