Microsoft espionnerait vos données, mais est-il vraiment le seul ?

windows10-vign-675

Dans un article controversé sur la collecte des données, par Windows 10,  il a été reproché à son auteur, Gordon F. Kelly, du site Forbe, de ne pas avoir fait lui-même ces recherches, sur les connexions vers les serveurs de Microsoft, via la télémétrie. Dans les faits, qui ne seraient pas désactivables, alors que toutes les options de suivi sont désactivées.

Cette constatation se base sur la fameuse étude, menée par un certain, Cheesus Crust, publiée sur Voat … (malheureusement je ne peux vous mettre le lien, l’article a depuis disparu !). L’enquête en question concerne Windows 10 et la collecte de données en continu malgré le fait que toutes les options soient désactivées. Elle concerne notamment les connexions Internet établies, par Windows 10, sans l’autorisation de l’utilisateur, ou presque …  comme vous allez pouvoir vous en rendre compte.

648x415_windows-10-conference-build-microsoft

Toutefois, de manière plus constructive, le site Forbes tente d’interpréter, avec raison, est différemment les données de l’étude, tout en expliquant que cela permet aussi de contrôler le service de licences de logiciel, pour vérifier périodiquement l’état d’activation de Windows, c’est peut-être déjà une piste sur ce qui pourrait être à l’origine d’un bon nombre de ces connexions, tout comme d’autres, via le port 443, qui peuvent s’expliquer par des recherches de mises à jour, pour Windows Defender, notamment… ou encore du Windows Store, pour les applications installées ou encore les connexions multiples et nécessaires à OneDrive. Un peu logique dans ce sens !

Pourtant, pour répondre à cette polémique, Microsoft est intervenu promptement ? En effet, la firme aurait déclaré à Forbes, que des mesures allaient être prises avec de nouvelles mises à jour, prévues pour un peu plus tard, cette année. Elles permettront normalement aux utilisateurs de contrôler entièrement toutes les données télémétriques de suivi des données et surtout de les désactiver complètement. Mais, vous allez le voir plus bas, à la marge et surtout pas pour tout le monde…

Dans ce cas, cela signifie que sans ces transmissions, nombre de fonctions seront inaccessibles… il sera impossible de vous situer sur Map, de faire un suivi GPS de son jogging… Sans compter la kyrielle d’applications qui s’appuie sur des données tierces pour en faire une compilation et surtout vous rendre service au quotidien. À moins de stocker l’intégralité de ces informations… Mais là encore, bonjour la quantité de stockage nécessaire ! Sans compter non plus sur la vérification de mises à jour, pour l’OS ou les applications natives… Qui font elles aussi appel à la télémétrie !

La télémétrie des réseaux de communications c’est quoi ?

C’est une technologie qui permet de superviser un procédé ou d’acquérir des données à distance. Si la télémétrie a évolué au cours des années. Maintenant les systèmes de télémétrie sont des réseaux multimédias qui inclus la supervision par caméra, la téléphonie IP, l’acquisition de données, et qui sont souvent partie intégrante d’un même réseau. La télémétrie est un outil essentiel pour les entreprises modernes, quelles qu’elles soient !

Pour se faire elle utilise, différents modes, en voici quelques-uns :

– Modem dial-up
– Ligne dédiée
– Ethernet / Internet
– Radio
– Téléphonie cellulaire
– Pager
– Satellite

Alors, qu’en est-il vraiment pour Windows 10 ? Lors de l’installation de Windows 10, il est proposé, successivement et sur trois pages d’autoriser ou non certaines options d’analyse de suivi et de collecte de données. Ces transmissions sont importantes, et ne sont pas si anodines que ça ! cela va de l’envoi de rapports de diagnostic jusqu’à la transmission d’informations sur les contacts, le calendrier, les frappes au clavier et l’écoute de la voix  en passant par les données de localisation, etc..

Mais alors ! pour les frappes clavier… comment croyiez-vous que vos recherches favorites sont enregistrées ? Là aussi tous les éditeurs utilisent des cookies pour mieux vous cibler et récupèrent aussi des données…  Ensuite, la reconnaissance vocale de Cortana, comment apprend t-elle de vous à chaque utilisation ? Qu’en serait-il, si ce n’était pas enregistré ? Enfin, un exemple de géolocalisation que beaucoup utilisent… lors d’un déplacement, vous devez localiser une station-service, une aire de repos, un commerce ou un bon restaurant… Ou encore de savoir que vous avez à proximité un ami, en analysant vos contacts… ? Êtes-vous prêt à vous en passer ?

De fait, comme vous pouvez aisément le comprendre, ce sont des milliers d’informations qui sont transmises quotidiennement… Et qu’elles sont nécessaires à l’écosystème, tout comme elles le sont, tout autant, pour Apple ou encore Google, pour ne citer que les deux challengers de Microsoft. Croyez-vous, là aussi, que ce ne soit pas le cas ? Ce serait être un doux rêveur…

Dès lors, ce qu’il est bon de savoir, en complément, sur cette étude controversée, c’est qu’elle affirme que des milliers de données sont envoyées chaque jour aux serveurs de Microsoft, même si l’ensemble des paramètres de suivi sont désactivés. Des chiffres assez impressionnants puisque des chiffres sont avancés, ainsi sur une période de huit heures Windows 10 aurait tenté plus de 5 500 fois de transmettre des données sur 51 IP différents, tandis qu’au bout de 30 heures, ce sont 113 IP qui ont été contactés. Ce constat a aussi été contrôlé sur une installation neuve de l’OS, avec les options de suivi toujours désactivées, mais avec l’ajout, en plus d’un logiciel (DisableWinTracking). À l’analyse et au bout de 30 heures, Windows 10 aurait tout de même réussi 2 758 connexions sur 30 IP différents vers Microsoft.

Alors , la question que l’on est en droit de se poser c’est, Microsoft va-t-il trop loin ? La réponse n’est pas simple, car le contrat de licence stipule bien « noir sur blanc », que si vous utilisez Windows 10, Microsoft est en droit de le faire, tout en indiquant que l’entreprise a plusieurs fois expliqué que la télémétrie était essentielle à l’amélioration continue du système.

Le vice-président Corporate de chez Microsoft, Joe Belfiore a d’ailleurs déclaré : « Dans les cas où nous n’avons pas fourni d’options de désactivation de suivi, nous estimons que cela concerne profondément la santé du système et que c’est utile à l’écosystème et que cela n’est pas un problème de vie privée ».

Bon de fait, on peut comprendre le raisonnement, mais nombre d’analystes s’interrogent sur ce nombre de connexions. Est-ce que la communication avec plus de 100 IP vers Microsoft est nécessaire à la bonne santé de Windows 10 ? Ils se posent aussi la question… pourquoi Microsoft ne donne-t-il aucune explication sur cette nébuleuse ?

Bon à savoir… si pour les utilisateurs de Windows 10 Enterprise, Microsoft a fait un petit geste, comme indiqué plus haut au travers de mises à jour à venir au cours de l’année… Les utilisateurs de Windows 10 Home et Pro, soit la majorité les consommateurs de la planète et les petites entreprises resteront confrontés à cette fuite de données, ce qui est bien précisé dans le CLUF de Windows 10, pour rappel !

En conclusion, Microsoft est encore une fois de plus attaqué sur une chose qui concerne tout le monde et surtout toutes les plateformes logicielles. C’est malheureusement incontournable, dans le monde d’aujourd’hui… Tout le monde veut être connecté… mais comment faire sans transmissions de données ? Impossible !

Je tiens à préciser que si je ne cautionne pas ces transmissions et que j’aimerais savoir ce qui est transmis réellement… pour me faire une idée objective.  Mais je commence à en avoir marre de voir ces attaques, trop souvent non justifiées sur le fond et sous la ceinture…  ne ciblant, une fois de plus, que Microsoft… En oubliant curieusement de citer les autres … Cela ne les grandi pas, bien au contraire !

Génération mobiles et sources du Web

A propos de Reporter 2780 Articles
Que de temps passé à tester des mobiles ! Le plus ancien... Un antique GSM Nokia 2010 en 1994... Jusqu'au Lumia 950 XL actuel... en passant par plusieurs mobiles sous Android et même un iPhone

6 Comments

  1. Microsoft est visé car ils ont fait un grand pas vers la collecte de données, entre Cortana et Windonws 10.
    Il est cependant non contestable qu’Apple et Google sont connus pour les mêmes problèmes. C’est juste qu’ils jouent à ce petit jeu depuis plus longtemps.

    Sinon, si la CLUF expose clairement le problème, il faut simplement que les utilisateurs soient conscients des logiciels qu’ils utilisent. Une fois que les choses sont posées, c’est à chacun d’utiliser ou non tel ou tel logiciel, système d’exploitation.
    De toute façon, même si on a toutes les cases à cocher disponibles, rien ne permet de savoir si c’est respecté. Des connexions vers la « Maison » seront toujours nécessaires et ces entreprises auront toujours des bonnes excuses pour justifier toutes ces collectes de données.

    En revanche, je penche clairement que le jeu n’en vaut pas la chandelle. Ces services et fonctionnalités proposées ne justifient en aucun cas l’envoi d’une si grande quantité de données…
    C’est pas bon pour la planète en plus 🙂

  2. Je suis tout à fait d’accord… il faut savoir vraiment ce qui sort comme information, mais là, par exemple, je viens de faire quatre recherches… sur les serveurs de Microsoft… Très probablement ! pour un contrôle de disponibilité de mises à jour et autres… Et ce sont aussi ces connexions qui sont comptabilisées. Et pourtant elles sont tout à fait banales ! Et nécessaires 😉

    Quoi qu’il en soit… Plus ça va, et plus je me demande si le dernier système d’exploitation de Microsoft, excellent au demeurant… fait-il si peur que ça… aux concurrents… ?

    Vu la cabale dont il est l’objet depuis sa sortie… Notamment sur le respect de la vie privée… Alors que les deux autres s’y assoient dessus, depuis bien longtemps déjà ! sans que cela heurte l’esprit de certaines personnes qui crachent leur venin sur la toile aujourd’hui sur l’OS de Redmond… Belle objectivité de leur part !

    • Microsoft reste sur ses positions et les renforce alors je ne pense pas que la sortie de Windows 10 soit une crainte des concurrents.
      De plus, les autres ont des positions (assez) différentes et ne s’adressent pas aux mêmes personnes.
      En revanche, je pense qu’il y a plus de personnes qui partent de Windows pour aller sur MAC OS X ou Linux que l’inverse (je parle en termes de pourcentage bien sûr). Les utilisateurs de ces 2 concurrents sont en grande majorité des personnes qui aiment l’esprit ou la qualité de leur OS/matériel. Sur Windows, beaucoup de personnes l’ont « par défaut » sans avoir tester autre chose.

      Après, tu n’empêcheras jamais les trolls sur Internet 😉

  3. La collecte des données est un vrai sujet en ce moment. Il n’y as pas un soft, un OS… qui ne le fais pas….et généralement, on n’est obligé d’accepter pour pouvoir continuer l’installation/l’utilisation 🙁

    Reste à savoir ce qu’ils font (où ce qu’ils pensent faire) de ces infos.

  4. Le seul concurrent de Windows, c’est l’OS Apple… et encore, c’est à relativiser, avec même pas 15 % de part au niveau mondial…

    Quant à Linux il est très confidentiel… donc de fait il est hors course… Même si ce dernier mérite mieux !

    Dire que les utilisateurs n’ont pas le choix, c’est un raccourci un peu rapide… Ce n’est certainement pas grâce à Apple, qui a joué dès l’origine la carte de l’élitisme… ni à Linux… qui n’a pas su se s’ouvrir, il y a des années, que l’informatique domestique s’est démocratisée… Et qu’elle est, ce qu’elle est aujourd’hui…

    Mais ce n’est pas le sujet de ce billet qui parle de la télémétrie… que certains sites semblent découvrir et curieusement sur Windows, alors qu’elle est d’usage courant chez tous les autres, et ce, depuis plusieurs années…

    Sans oublier que dans le monde ultra connecté d’aujourd’hui… elle est devenue indispensables, s’en passer est un leurre !

    Mais une remarque concernant les utilisateurs qui n’aurait pas le choix, c’est marrant, c’est justement ce qui a fait la force de Android… et donc de ses parts de marché dans le monde de la téléphonie… avec une diffusion, chez les opérateurs à O€, dans les rayons des hypermarchés ou encore offert avec l’abo à une revue…

Poster un Commentaire