Test WyleyFox Swift un milieu de gamme à l’anglaise

Le  smartphone WyleyFox, le SWIFT,  tournant sur Android avec le système Cyanogen, est abordable niveau prix, mais qu’en est il du reste c’est ce que nous allons voir dans ce test.

Découvrez ici ses caractéristiques sur la page officielle

Le contenu de la boîte

wyleyfox_swift37

La boîte de format compact est habillée d’une couleur flashy, orange, qui rappelle le « renard » (fox). Avec le nom et le logo de la marque qui trônent en façade, la sobriété est de mise et l’intrigue est placée. Avec un carton au toucher tout doux, la boîte plaît et démange les doigts.

À l’ouverture un claque cache le smartphone à la manière d’une boîte pour un portefeuille, celui ci est bien protégé et cache en dessous de lui les accessoires.

On retrouve les habituels livrets de garantie et de démarrage rapide, qui sont accompagnés d’un câble USB/micro USB assez original, il est plat et robuste. La boîte contient également des écouteurs (que je n’ai pas eu pour ce test), mais pas de chargeur USB qu’il faudra acheter séparément ou alors utiliser un qui traîne à la maison….un choix écologique et pas assez répandu aujourd’hui.

wyleyfox_swift28

Le design

wyleyfox_swift13

À première vu le SWIFT n’emballe pas plus que ça en façade, on à un look classique avec un écouteur en haut de l’écran qui reste original, accompagné d’un LED de notification qui prend la couleur que vous désirez (paramétrable dans Cyanogen et d’un capteur photo de 5 Mpx.

 

L’écran de 5 pouces est plutôt bien placé avec des bords fins sans être borderless. Le bémol vient de la large bande en dessous de celui-ci qui ne présente aucun intérêt puisqu’elle n’est même pas munie de boutons tactiles et a tendance à allonger le smartphone.

Quelque soit la taille des mains, le smartphone se présente comme un objet robuste, compact et agréable à tenir grâce à des dimensions de 141,15 x 71 x 9,37 mm et un poids de 135 grammes. Sa finition est remarquable. Le plus gros travail dans le design est sans conteste le dos superbement réalisé. Avec un plastique gomme doux au toucher et une forme légèrement bombée sur les côtés, le Swift présente un logo trônant au centre qui le différencie de tous les autres produits. L’appareil photo principal de 13Mpx est quant à lui sur la partie supérieure orné d’une légère bague couleur orangée, accompagné d’un double flash LED. Cette couleur, on la retrouve également sur le nom de la marque que l’on retrouve en bas.

Au niveau des boutons, ceux-ci se situent sur la tranche de droite placée où il faut pour les trouver tout de suite sous les doigts.

wyleyfox_swift15

La sortie pour casque audio se trouve sur l’arête du haut et est plutôt de bonne qualité offrant un son puissant et tout à fait correct.

wyleyfox_swift16

L’arête du bas dispose de deux sorties d’air pour un seul haut-parleur qui se situent de chaque côté de l’entrée micro USB qui présente un désavantage, elle est assez profonde et du coup certains câbles auront du mal à tenir, offrant la désagréable mésaventure de voir son smartphone souvent déconnecter de son ordinateur ou du chargeur secteur s’il n’est pas parfaitement immobilisé.

wyleyfox_swift17

L’un des points les plus appréciables de ce SWIFT est sa batterie amovible qui pourra être remplacée sans effort grâce au dos qui s’enlève facilement et laissant apparaître par la même occasion deux slots pour carte micro SIM accompagné d’un slot pour carte micro SD (32 Go max) qui pourra étendre la mémoire du smartphone qui reste classique pour ce segment (16Go).

Côté matériel et OS

Le téléphone possède un écran de 5 pouces de résolution HD, permettant une utilisation agréable en lecture et pour le multimédia. Utilisant la technologie IPS, les couleurs sont agréables à l’oeil et donne un rendu satisfaisant, on ne pourra pas en dire autant du contraste qui souffre un peu sur le noir qui n’est pas des plus profonds. Avec une luminosité acceptable le smartphone pourra se voir en plein soleil facilement, mais gare aux angles de vue qui viennent modifier la couleur si on le regarde en biais, un placement en face est donc souhaitable.


Le plus avec cet écran est le fait que le système Cyabogen apporte une grande personnalisation avec les paramètres de l’affichage qui permettront de modifier les valeurs de l’écran pour l’adapter aux goûts de chacun.

Côté puissance, avec un smartphone à 180 € on est en droit de se poser des questions. Le matériel embarqué ici est un classique qui s’avère fiable pour cette tranche de prix. Géré par un processeur Qualcomm Snapdragon 410 et soutenu par 2 Go de mémoire RAM, le téléphone se montre relativement performant et fera tourné sans grand mal toutes sortes d’applications même les jeux 3D bien entendu certaines concessions seront a prévoir comme le nombre de détails affichés, d’effets…il s’en sort même mieux que certains concurrents avec des caractéristiques similaires.

Le côté multimédia sera donc aussi bien maîtrisé avec une vidéo fluide à l’écran, mais gare au haut-parleur qui s’avère médiocre et offre un son dont la puissance n’est pas de mise, dommage pour l’immersion ! On lui préférera la sortie pour casque audio qui elle, en revanche, s’avère une bonne surprise pour ce segment.

Pour accompagné la partie audio, Cyanogen est aussi à l’oeuvre et propose un égaliseur tout à fait remarquable qui permettra de diminuer les effets sonores indésirables en utilisant des modes prédéfinis ou créer des modes personnalisés pour chaque sortie audio : le haut-parleur ou la sortie casque.

Parlons maintenant de ce fameux OS Cyanogen qui est le plus grand point fort du SWIFT. Ce système est plus qu’une surcouche classique que l’on retrouve habituellement chez les constructeurs de smartphone, car il vient modifier en profondeur certains paramètres et comportements d’Android. Ici, c’est lollipop qui est modifié par Cyanogen 12,1 pour fournir un lot de paramètres intéressant niveau sécurité.
Ainsi, vous pourrez dans le paramètre « confidentialité » venir sélectionner pour chaque application les autorisations auxquelles elles auront accès. Du coup, vous gardez la main mise sur vos données partagées avec l’application qui, il faut bien le reconnaître, en demande souvent trop.

Une autre application nommée true caller gère la téléphonie sur le smartphone, cette application lance une identification sur les numéros inconnus vous permettant par la suite de dresser une liste noire sur des numéros indésirables.

Avec le DUAL SIM, on a l’habitude de voir sur les smartphones une attribution d’office de la gestion du réseau DATA au slot numéro 1, ce qui est contraignant, car il faut permuter les cartes physiquement si on veut utiliser les data du second réseau sur le slot 2. Ici Cyanogen switch directement à l’écran l’attribution sur la SIM 1 ou la SIM 2 évitant de sortir les cartes et de gagner du temps.

Au-delà de ces quelques exemples, CYANOGEN propose des applications sympa et classique avec un style épuré et très intuitif(calculatrice, contact, horloge…).
L’application thème permet de personnaliser le smartphone à sa guise. Vous pourrez trouver beaucoup de contenu téléchargeable, avec lequel vous pourrez modifier le thème du téléphone ou changer un à un les différents éléments affichés à l’écran comme : arrière-plan, style d’écriture, couleur de barre de notification, style d’icône, sons, types des contrôles…..

La personnalisation vaut également pour les boutons Android qui peuvent être au nombre de 5 et que l’on trouve en bas de l’écran. Idem pour l’appui long sur le bouton home qui permettra de choisir entre 3 raccourcis.

Lorsque vous créez un dossier d’applications sur l’un des panneaux affichés à l’écran, vous trouverez un cadenas en bas à gauche du dossier permettant de le verrouiller et de le sécuriser via un code gestuel. Du coup s’il est bloqué vous serez le seul qui pourra accéder au dossier des applications et celles-ci disparaissent du listing des applications elles se trouvent juste dans le dossier verrouillé (voir vidéo).

Au niveau du capteur photo, le Swift intègre un appareil de 13Mpx, normalement de bonne facture il s’avère être mal exploité ici. Les images manquent de piqué dans de bonnes conditions et présentent vite du bruit sur l’image quand la luminosité baisse. La prise de photo n’est pas des plus simple, il faudra vous armer de patience pour l’apprivoiser. Si l’application est facile à prendre en main, la mise au point et la gestion de la luminosité n’est pas des plus efficaces. Résultat les photos offres des couleurs passées tendant sur une surexposition, le point de netteté n’est pas celui escompté, il est donc dommage de ne pas profiter d’un tel capteur qui pouvait être mieux géré par la partie logicielle. Qui sait une mise à jour pourrait changer la donne….

Pour le capteur avant, celui-ci sera bien pour des photos d’appoint ou quelques Selfie.

Pour ce qui est du réseau et de la connectivité, le Swift est un appareil 4G offrant des résultats moyens. Perdant la liaison 4G au profit de la 3G+ assez rapidement (surtout entre deux antennes), il reste agréable à utiliser pour le fonctionnement Dual SIM, mais niveau audio, les conversations ne sont pas catastrophiques, mais pas non plus des plus agréables, notamment en mode haut-parleur.

Pour le reste le WiFi et GPS ne posent pas de problème et le Bluetooth reste performant. À noter que le téléphone est dépourvu de NFC.

Enfin niveau Batterie, le téléphone intègre une pile de 2500mAh, ce qui le fera durer une bonne journée d’utilisation en moyenne et sans trop le sollicité. En effet, si vous venez à utiliser le téléphone un peu trop souvent pour du multimédia ou des jeux, celui-ci s’avère gourmand en énergie pour gérer le tout et la batterie fondra comme neige au soleil, il faudra être vigilant.

Vidéo Test complet :

Exemple de la capture vidéo de l’écran :

A venir

Conclusion :

Pour un premier pas le Swift s’en sort moyennement, si son prix est attractif certains points comme notamment la photo et le son pourraient lui faire défaut. Si aujourd’hui son prix est affiché à 180€, WileyFox devrait revoir sa grille tarifaire pour coller au marché du moyen de gamme qui se veut sans pitié et qui risque de ne pas lui faire une grande place. Ceci dit le smartphone intègre un argument de poids, une belle fluidité, un design agréable, une prise en main excellent qui font qu’il est agréable à utiliser au quotidien. De plus Cyanogen offre un côté sécuritaire indéniable et une accessibilité vers de prochaines mises à jour que beaucoup de constructeurs concurrents ne s’embêtent pas de fournir dans la même fourchette de prix.

A propos de dorzyo 150 Articles
Passionné de nouvelles technologies, j'aime partager l'information sur les dernières tendances et nouveautés. Aimant la photographie et la vidéo je m'occupe des chaînes de Genmob sur Youtube et Dailymotion dans lesquelles vous trouverez des tests produits, trucs et astuces et autre tutos.....

1 Comment

Poster un Commentaire