Fusion de deux consortiums de recharge sans fil, le Qi joue l’intrus

Selon les déclarations d’intention, de deux des plus grands consortiums de recharge sans fil, qui ont annoncé aujourd’hui qu’ils ont fusionné, cette technologie devrait se démocratiser.

dt-601_story

DT-601 de Nokia/Microsoft

L’Alliance for Wireless Power (A4WP) a fusionné avec la puissante Alliance (PMA) dans le but d’unifier les technologies et de pousser plus loin leurs adoptions sur le marché. Alors que ces deux noms, peuvent vous sembler peu familiers, il faut savoir que, parmi les membres de chaque organisation, se trouve les noms des grands de l’industrie, comme Microsoft, Qualcomm, Broadcom, Samsung, AT & T, Duracell et même plus improbable, Starbucks, comme des acteurs majeurs à avoir déjà adopté cette technologie.

Les deux consortiums ne deviendront bientôt plus qu’un, je remarque que cette fusion va se concentrer sur la création de modèles compétitifs, multisources et novateur, en fournissant des bases de charge qui auront une réelle valeur ajoutée. Ces produits s’intègreront plus facilement et vont permettrent un bel avenir au chargement sans fil.

Alors que les fans du chargement sans fil espèrent que cette fusion va pousser ce marché, par une adoption plus massive, il subsiste une question qui restera sans réponse pour l’instant, la guerre des standards du nouveau consortium et la technologie Qi, très bien implantée, qui est entre autres, intégrée à certains téléphones Lumia de Microsoft/Nokia.

Quelle que soit la norme, qui finira bien par gagner, il est clair qu’avec la montée des accessoires portables connectés et des périphériques mobiles qui arrivent sur le marché, la recharge sans fil sera bientôt partout.

via

A propos de Reporter 2780 Articles
Que de temps passé à tester des mobiles ! Le plus ancien... Un antique GSM Nokia 2010 en 1994... Jusqu'au Lumia 950 XL actuel... en passant par plusieurs mobiles sous Android et même un iPhone

1 Comment

Poster un Commentaire