Si vous volez des clés de produits Microsoft, vous serez poursuivi

microsoft

Microsoft tire la majorité de ses revenus, par le biais de la vente de ses logiciels et l’octroi de licences. Donc, si vous voler des clés de produits de Microsoft pour les revendre, ne soyez pas surpris si Microsoft envoie chez vous la police.

arrestation-el-fida-(2012-07-23)

C’est ce qui est arrivé en Inde, où une personne avait dérobé des clés de logiciels Microsoft. La firme de Redmond l’a constaté, et comme vous pouvez l’imaginer, cela ne lui a pas fait plaisir. Alors, qu’a fait Microsoft ? Il a contacté les autorités locales, pour les alerter sur cette activité délictueuse.

« C’est notamment en constatant que des contrats – Microsoft Volume License Service Centre – (VLSC) ont été enregistrés avec des clés piratées, par des clients indiens que Microsoft a constaté que ces différents produits avaient été volés ».

Il va sans dire que, même si les clés de produit ne sont pas des biens physiques, les clés du logiciel sont très prisées et en les volant, elle touche le fonds de commerce de Microsoft. Ce n’est pas la première fois que Microsoft poursuit des pirates, comme récemment, d’une autre personne en mars, pour des faits similaires.

Le pirate est actuellement en attente de jugement en Inde, et pas un mot sur ce que sera sa condamnation, pour le vol de ces clés.

via

A propos Reporter 2782 Articles
Que de temps passé à tester des mobiles ! Le plus ancien... Un antique GSM Nokia 2010 en 1994... Jusqu'au Lumia 950 XL actuel... en passant par plusieurs mobiles sous Android et même un iPhone

3 Commentaires

  1. Dans un sens, c’est normal.
    Je pense même qu’il faudrait amender les utilisateurs.

    De l’autre, le prix des licences MS est relativement élevé, surtout que je crois que Windows est tout de même prédominant sur le marché de OS de PC

    Beaucoup veulent Windows, mais ne veulent pas payer le produit. Ensuite ils critiquent l’OS (ce que je ne comprend pas : quand cela ne plait pas ; on change …) Bref 🙂

    Si MS baissait le prix de ces licences, comme il l’a eu fait pour sa suite Office fut un temps (trop court), je suis certain que ce commerce parallèle serait moins florissant.

    Enfin, je dis ça….comme ça

    • « quand cela ne plait pas ; on change … »

      Pas si simple quand on a besoin d’un logiciel uniquement compatible Windows et qu’il n’y a pas d’alternative.

  2. Ce qui me surprend le plus, dans ce qui se passe autour de moi, c’est que personne ne travaille pour rien… C’est naturel, mais d’un autre côté personne ne veux payer un logiciel à sa valeur… Même s’il est un peu cher ! c’est contradictoire !

    Dams mon métier j’utilise certains progiciels qui coûte des milliers d’euros… c’est très cher… mais derrière il y a des ingénieurs qui sont payés pour ce travail et leurs salaires, il vient d’où à votre avis ?

    aujourd’hui c’est le beurre, l’argent du beurre et b….r la crémière…

    Cela ne tiens qu’un temps, après tout s’effondre…

    Même si je reconnais aisément que certains tarifs sont trop élevés 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*