Les bénéfices de Samsung en baisse pour le deuxième trimestre consécutif

samsungAprès des années de forte croissance, la firme coréenne Samsung table sur une baisse des bénéfices pour les trois premiers mois de 2014, c’est pour le géant coréen le deuxième trimestre consécutif, ou il enregistre une érosion de ses marges et une notable baisse des ventes de son produit star, le smartphone.

Alors que mardi, le géant sud-coréen de l’électronique a annoncé, pour le premier trimestre 2014, un bénéfice d’exploitation de 8 400 milliards de won (5,79 milliards d’euros, 7,97 milliards de dollars US). Ce montant est  conforme aux attentes des analystes, mais enregistre un recul de 4,3 % MPAP (même période année précédente). Il est à noter que le bénéfice d’exploitation du dernier trimestre 2013 avait  affiché une baisse (de 6 %) sur un an, premier repli essuyé en deux ans par le numéro un mondial des téléphones mobiles.

Toutefois, par rapport aux trois derniers mois de 2013, le bénéfice affiche cependant un léger mieux, de 1,08 %. Le chiffre d’affaires est estimé à quelque 53 000 milliards de wons, un résultat quasi stable par rapport à l’année dernière.

Samsung n’est pas seulement un géant de la téléphonie mobile, il produit aussi des puces mémoires, de l’électroménager, des écrans de télévision, de la Hi-fi, mais ce sont bien les smartphones, qui ont dopé sa croissance ces dernières années. Tout confondus, les appareils mobiles représentent la moitié de ses bénéfices.

Samsung a vendu près de 300 millions de smartphones en 2013, ce qui  représente près d’un tiers du marché (31 %), loin devant Apple, mais qui a lui aussi vendu moins d’unités (150 millions soit 15,6 % de parts de marché), selon une étude du cabinet Gartner.

Or, ce que l’on peut constater, ces derniers mois, c’est que les smartphones subissent une concurrence accrue, notamment de la part des marques chinoises, telles que Huawei, Wiko, Oppo, etc. qui proposent des appareils moyens de gamme, et pour ne rien arranger dans un marché qui arrive à saturation pour les produits haut de gamme.

Le premier constat, c’est que Samsung, comme son grand rival Apple, longtemps positionné sur le haut de gamme, propose lui aussi depuis peu des appareils un peu moins chers. Ce qui induit des marges réduites alors que les coûts de marketing pour ces produits restent très élevés.

“Les bénéfices opérationnels reculent, et pour le 2e trimestre d’affilée, pour Samsung, les marges sur les smartphones baissent et la croissance de leurs ventes ralentit à cause d’une concurrence accrue”, souligne Young Park, analyste chez Hyundai Securities.

Il envisage toutefois que la  division mobile pourrait augmenter ses bénéfices, grâce notamment à la commercialisation plus tôt que prévu en Corée du Sud de la dernière version du Galaxy S5.

Mais il faut noter aussi que Greg Roh, analyste chez HMC Investment Securities, table sur un bénéfice d’exploitation de 35 000 milliards de wons pour l’ensemble de 2014, contre 37 000 en 2013, du fait d’une baisse de la demande de smartphones.

Et pour terminer, à la Bourse de Séoul, le titre a clôturé en baisse de 0,21 % dans un marché globalement en hausse de 0,17 %.

via

A propos de Reporter 2780 Articles
Que de temps passé à tester des mobiles ! Le plus ancien... Un antique GSM Nokia 2010 en 1994... Jusqu'au Lumia 950 XL actuel... en passant par plusieurs mobiles sous Android et même un iPhone

2 Comments

Poster un Commentaire