La batterie du futur de nos appareils, le corps humain ?

Le cops humain, comme source d’énergie, pour recharger nos batteries. C’est à une équipe de chercheurs du « Korea Advanced Institute of Science and Technology » (KAIST) à qui nous devons cette trouvaille.

corps

Notamment les pour les amateurs des Google Glass, qui se plaignent qu’en les utilisant, ils doivent les recharger à minima, toutes les deux heures. C’est aussi le cas de la première génération de montres connectées signées Samsung, la Gear, qui a dû essuyer le même genre de critiques, leur autonomie n’atteignant même pas une journée.

En réponse à ces problèmes, l’équipe du « KAIST « sud-coréen, menée par le professeur Byung Jin Cho, pense avoir trouvé une solution bien plus révolutionnaire qu’une batterie portable de secours. Ils ont développé une bandelette conçue à partir de fibre de verre qui, une fois collée sur la peau comme un pansement, produit de l’électricité avec la différence de température, à la surface de la peau et l’air ambiant.

Cette bandelette peut épouser la forme du poignet ou même d’un doigt sans perte de performance, c’est en somme un tout petit générateur thermoélectrique.

Concernant cette nouveauté, le professeur Byung Jin Cho a confié : “Notre technologie présente comment fabriquer simplement un générateur thermoélectrique très souple, léger et ultra-performant. Nous nous attendons à ce que cette technologie trouve de plus amples applications, comme l’automobile, les usines, les avions et les navires où l’on gâche une grande quantité d’énergie thermique”.

Une excellente solution pour ceux qui pourraient se retrouver isolés et avec des batteries faibles… Je pense notamment aux skieurs intrépides qui peuvent se trouver en difficultés.

via

A propos de Reporter 2780 Articles
Que de temps passé à tester des mobiles ! Le plus ancien... Un antique GSM Nokia 2010 en 1994... Jusqu'au Lumia 950 XL actuel... en passant par plusieurs mobiles sous Android et même un iPhone

7 Comments

  1. On manque déjà assez d’énergie pour terminer une journée de travail mais si en plus on en donner à nos appareils électroniques! :p

    Plus sérieusement, cela va probablement se faire un jour et puis dix ans plus tard on apprendra que ça provoque une fois de plus des cancers.

Poster un Commentaire