HTC souhaite avoir 8 à 10 % des parts du marché des smartphones

HTC ne veut absolument pas laisser à son concurrent Samsung sa part du gâteau. Son PDG et co-fondateur, Peter Chou, espère que les téléphones comme le tout nouveau One, ainsi que la série Desire, un peu moins cher, aidera HTC à développer ses parts de marché pour atteindre les 8 à 10 % du marché total des smartphones en 2014. En outre, la société taïwanaise va également rejoindre à nouveau celui des tablettes et lancer son premier modèle, au moment opportun.

SAMSUNG

Des rumeurs suggèrent d’ailleurs que HTC pourrait faire une des tablettes à venir, la Nexus, probablement avec un écran de 8,9 pouces, et qui sera accompagné de spécifications haut de gamme. En outre, il semblerait que ce ne sera pas la seule tablette HTC à être dévoilée cette année, la société taïwanaise, souhaitant en prévoir une pour les fêtes de fin d’année.

En ce qui concerne les accessoires portables, HTC va s’appuyer sur la plateforme Android pour annoncer une montre intelligente avant la fin de l’année.

Reste à voir si tout cela aide la société revenir au plus haut. Toutefois, un analyste de la firme de courtage CLSA Ltd., C.K. Cheng,  basée à Hong Kong, n’en est pas convaincu. Selon lui, HTC aura bien du mal, face à l’énorme budget marketing de Samsung, malgré pourtant un smartphone One qui a tout pour lui.

À noter qu’à la fin 2013, HTC détenait moins de 5 % du marché mondial des smartphones. Et ce, malgré son HTC One premier du nom.

via

A propos de Reporter 2780 Articles
Que de temps passé à tester des mobiles ! Le plus ancien... Un antique GSM Nokia 2010 en 1994... Jusqu'au Lumia 950 XL actuel... en passant par plusieurs mobiles sous Android et même un iPhone

6 Comments

  1. 5% obtenus en 2013..sur quel objectif ? (je n’ai plus les chiffres 🙁 )
    8 à 10%, vu comme c’est parti, sans vrai marketing, cela s’avèrera très difficile.
    Même avec les meilleurs smartphones, phablettes et tablettes du monde, s’il n’y a pas « matraquage publicitaire » => pas de reconnaissance (ou méconnaissance) par les potentiels clients.
    Même si certaines stratégies sont mises en œuvres (récompense de meilleurs revendeurs) les gens ne demandes que ce qu’ils ont vu (TV / affiches) et ne font que rarement confiance aux vendeurs (peur d’acheter de la « daube »).

    Je ne peux que souhaiter qu’ils réussissent. Je n’en suis pas convaincu.

Poster un Commentaire