Des « ex » de HTC, lancent Kazam en France

Aujourd’hui est  un grand jour pour Kazam. Ce jeune constructeur de smartphones a annoncé officiellement son arrivée sur le marché français. Kazam a été fondé par des anciens de HTC, et mise sur des smartphones d’entrée de gamme à petits prix.

KAZAM-white-with-BLUE-background-600x348

Kazam, basée à Londres compte sur des partenaires pour distribuer ses sept smartphones. Des partenaires comme « Tel and Com » ou « Carrefour ». Pour l’instant non liée aux opérateurs, la firme souhaite vendre ses smartphones à des prix très agressifs (moins de 200 €). Kazam va proposer des smartphones, allant du 3,5 pouces au 5,5 pouces.

 noname-1-600x320Kazam part du principe, qu’un utilisateur cherche souvent un smartphone simple à utiliser et pas cher. Pour cela, la firme a abandonné l’idée de surcouche et n’a ajouté que très peu d’applications natives sur ses modèles. De plus, les smartphones Kazam sont loin d’être des monstres de puissance. Un positionnement qui veut viser la personne ne voyant pas l’utilité d’un smartphone utlrapuissant, dont il n’utilisera jamais toutes les capacités. Une philosophie qui est un peu dans la lignée de certaines marques, notamment de Wiko, présent sur le marché depuis quelques années.

 Kazam va proposer le petit truc de plus qui fera la différence,  le SAV. Ainsi, et c’est à noter, la firme remplace gratuitement l’écran en cas de casse, sur tout la période de garantie, soit 12 mois. Une hotline sera notamment dédiée via une application native. Celle-ci permettra à un technicien (après l’accord de l’utilisateur) de prendre le contrôle du smartphone à distance afin de corriger certains problèmes. Un petit truc bien pensé et sur lequel mise Kazam pour séduire un large public.
Screenshot_21-600x235

Kazam annonce donc deux gammes tournant sous Android 4.2, le  Trooper et le Thunder.

La première est celle qui propose les smartphones les plus variés et les plus abordables. Au total, cinq smartphones allant de 3,5 pouces à 4,5 pouces (de 69 € à 169 €).

La deuxième, Thunder, propose des smartphone Quad-Core, l’un 4G, l’autre non (à 169 €). À noter que le modèle 4G arrivera plus tard, en avril, et le 13 février pour tous les autres smartphones.

Screenshot_131

Un petit nouveau qui pourrait bien faire son nid dans l’univers des mobiles de moyennes gammes, au regard des services offert en complément et d’une gamme qui s’annonce déjà bien fournie.

via

 

 

A propos de Reporter 2780 Articles
Que de temps passé à tester des mobiles ! Le plus ancien... Un antique GSM Nokia 2010 en 1994... Jusqu'au Lumia 950 XL actuel... en passant par plusieurs mobiles sous Android et même un iPhone

5 Comments

  1. On voit de plus en plus de marque dans les smartphones « lowcost »Wiko à su tirer son épingle du jeu en étant les premiers. Il y a maintenant concurrence, reste à espérer que la qualité ne baisse pas pour avoir un prix de plus en plus bas.
    Le lowcost doit aussi avoir ses limites

Poster un Commentaire