HTC : innover, pour gagner le match décisif sur la concurrence !

sans

HTC a déployé son attaque dite « Trident » le 29 novembre à San-Siro (Italie). Vous l’avez tous compris, il s’agit du trio de smartphones de la série One HTC One, One Mini et du One Max. La Conférence de presse s’est tenue sous la coupole du stade San-Siro, un endroit parfaitement en phase avec le choix de HTC de faire un partenariat avec l’UEFA et le langage universel du football pour créer un important canal de communication pour atteindre le public italien et européen.

htc_one_011

Ces derniers mois ont vus le déploiement des derniers terminaux de la marque,  y compris les nouvelles couleurs rouges et bleues du HTC One, sans oublier le champage ! mais l’événement qui s’est déroulé en Italie, a surtout été l’occasion de discuter avec un dirigeant important de HTC sur l’avenir de la société taïwanaise en Europe, et bien sûr, sur ses produits par Mark Moons, directeur exécutif, Méditerranée & Benelux.

HTC One : comment améliorer un des meilleurs smartphones Android sur le marché ?

Il est rare qu’un dirigeant de la firme fasse le déplacement, pour expliquer quels sont les points forts du nouveau smartphone phare, comme le Max, pour cela, Mark Moons a d’abord rappelé quelques piliers, sur lequel reposait la réussite du HTC One, comme la conception, la qualité de fabrication, et des fonctionnalités innovantes (Zoé, Boomsound et Ultrpixel) et sur le secteur des logiciels, il a par la suite confirmé que HTC s’emploie actuellement à affiner davantage ces piliers.

On peut attendre d’une modification de la conception, de la fabrication des fonctions principales du logiciel et matériel de l’actuel HTC One, qui atteindra un niveau encore plus élevé avec le futur haut de gamme de la firme. Pour dire les choses différemment, la gamme Android des HTC haut de gamme, comme le (M8?) pourrait être une évolution, plutôt qu’une révolution actuelle du HTC One.

 

htc_one_022

htc8x-150x150HTC et Microsoft

En ce qui concerne la relation entre HTC et Microsoft, HTC rappelle l’alliance de longue date qui les unit à Microsoft, HTC ne veut pas renier le passé ni exclure totalement une possible collaboration. Dans le même temps, HTC n’est pas insensible aux changements récents apparus dans le marketplace Windows Phone, mais dans laquelle Microsoft serait non seulement un partenaire, mais aussi un concurrent de HTC, à la finalisation de l’achat de la division mobile de Nokia, au début de 2014.

Si le catalogue Windows Phone est désormais conséquent, pour l’instant, HTC a choisi d’observer l’évolution de ce segment de marché, en ce qui concerne le rôle de Microsoft. Pour l’instant, le catalogue reste inchangé et il faudra probablement attendre jusqu’en début d’année prochaine pour en savoir plus sur les relations avec la maison de Redmond et la sortie éventuelle d’un nouveau modèle Windows Phone.

Dispositifs Dual-SIM, de HTC

htc_one_dual_sim_02-150x150L’intérêt croissant des consommateurs européens vers les terminaux dual-SIM force HTC à envisager le déploiement de ces produits dans nos contrées. Mais sans confirmation toutefois, mais l’information faite par Mark Moons permet en tout cas d’envisager une future distribution de ces appareils également en Europe.

Concernant les modèles spécifiques HTC Dual-SIM avec un slot microSD, ceux-ci se préparent à arriver au Royaume-Uni. Encore une fois, rien n’est certain pour les autres pays de l’Union européenne, bien que Moons indique que parmi les éléments à évaluer c’est parfois, le manque de connectivité LTE 4g, et l’ épaisseur du modèle, légèrement plus importante que le modèle actuellement sur le marché, qui pourrait déplaire !
En 2013, nous avons vu d’un côté une simplification du catalogue des smartphones HTC et de l’autre une redéfinition dans des hauts de gamme du fabricant taiwanais. Mark Moons confirme les deux gammes de téléphones intelligents, maintenant bien définis et avec un public cible précis, ils  persisteront dans cette direction en 2014, en identifiant les hauts de  gamme et les moyennes gammes, comme dans le cas du HTC Desire, milieu de gamme et le haut de gamme tel que le HTC One. Dans l’immédiat HTC ne prévoit pas  une augmentation du nombre de modèles dans chaque segment, il existe trois modèles pour chaque gamme. J’espère que HTC évitera une prolifération excessive des modèles aux spécifications trop semblables les uns aux autres, comme on peut le voir chez certains de ses concurrents.

htc_03

htc_desire_3001-250x184


HTC et les modèles moyenne gamme

Actuellement les coûts du modèle Desire de gamme moyenne et moins cher d’environ 200 euros par rapport au  HTC Desire 300, mais HTC a confirmé qu’il n’a aucun intérêt à entrer en concurrence directement, avec ce modèle, au moins sur les marchés européens, notamment avec des terminaux haut de gamme. Même dans le segment de smartphone plus économique, HTC va continuer à se distinguer en mettant l’accent sur le design et la qualité de fabrication, des caractéristiques qui pourront lui permettre de se différencier des nombreux smartphones d’origine et produits asiatiques.

HTC et le marché pour les appareils portables

Moons a aussi confirmé l’intérêt de la société pour les dispositifs portables, mais pour le lancement éventuel d’une future smartwatch, HTC répond en précisant que le marché, s’il est intéressant, n’est pas encore assez mature. Ces produits portables sont à leur début et HTC, comme il l’a souvent répété à d’autres occasions, a plus intérêt à faire son entrée dans un nouveau marché avec un produit « premium » et pas simplement avec l’un des nombreux produits qui, comme à l’heure actuelle, offrent encore des fonctionnalités limitées est bridées.

HTC, Qualcomm et relations avec les fournisseurs de chipset

Le responsable de HTC confirme que la relation entre HTC et Qualcomm n’a pas de caractère d’exclusivité et que, bien que Qualcomm soit un partenaire de longue date, il pourrait revenir sur la fourniture de produits pour notre marché. Comme le dernier HTC Desire 300 présenté il ya quelques jours à Taiwan et qui n’a pas de chipset Qualcomm, mais Mark Moons n’exclut pas la possibilité que dans les mois à venir, des smartphones soient commercialisés chez les revendeurs HTC de marché européen avec des chipsets non-Qualcomm (Mediatek ?).

htc_one_qualcomm

Ultrapixel, une approche audacieuse à la caméra de smartphone, destinée à continuer ?

La camera HTC Ultrapixel a été sans aucun doute une décision courageuse de HTC, et certainement pas la plus facile à expliquer à un large public, qu’un appareil photo qui ne pointe pas sur le nombre de mégapixels importants offre de meilleures performances qu’un autre qui utilise une approche plus traditionnelle. HTC  compte bien continuer avec cette technologie, même sur les futurs smartphones qui arriveront sur le marché dans les prochains mois. Nous ne verrons pas, selon les déclarations de Mark Moons, un revirement et un retour aux capteurs plus traditionnels. Nous avons, par conséquent, l’obligation d’améliorer encore les performances de l’appareil Ultrapixel et Zoe dans les smartphones à venir, mais pas une modification des caractéristiques de la caméra Ultrapixel.

htc_one_051-520x349

Plusieurs mois après que la vente du HTC One, un point a été fait également sur une question qui a contribué à caractériser négativement l’expérience de l’utilisation de l’HTC Ultrapixel caméra du One, le plus connu est le problème de photos avec des halos violets. Les statistiques actuelles de HTC soulignent l’apparition du problème dans un petit nombre de cas et les modèles associés au premier du HTC One. Le problème est matériel et logiciel. HTC a toujours précisé que les utilisateurs qui rencontrent ce problème, peuvent faire une demande pour une intervention en SAV,  si les corrections logicielles sont jugées insuffisantes par les utilisateurs. HTC confirme aussi que ces dernières unités produites ne sont pas affectées par ce problème.

htc_1002

HTC : une entreprise qui n’est pas disposée à « jeter l’éponge »

Mark Moons rassure sur un aspect final, en écartant toute hypothèse de rachat HTC par d’autres sociétés. HTC, rappelle Moons, ce n’est certainement pas une société incapable de réagir à une perte financière, surtout lorsque les chances de guérison se profilent à l’horizon. Les déclarations de Moons démontrent la même détermination que celle du CEO d’HTC Peter Chou, qui a choisi ces dernières semaines pour se concentrer sur le développement de nouveaux produits pour retourner se battre et innover dans le segment smartphone en 2014.

Le match décisif pour HTC est encore à déterminer, mais les « joueurs » ne semblent pas du tout découragés. Moons annonce que lors du Mobile World Congress 2014, ce dernier laisse croire qu’un nouveau haut de gamme dans la ligne du One pourrait se dévoiler.

Tout aussi importantes sont les nouvelles initiatives de marketing qui s’appuient sur des canaux de communications, telles que le partenariat avec l’UEFA, qui sont capables d’atteindre le plus grand public. A cet égard, la récente initiative qui permet de gagner des billets pour les matches de Ligue des Champions et Europa League pour les acheteurs de HTC One, un Mini ou Max et la nouvelle application HTC FootballFeed disponible depuis quelques jours dans le Google Play.

Pour  2014 HTC prévoit de maintenir la tendance positive enregistrée ces derniers mois en Europe et continueront à se poursuivre en mettant l’accent sur le segment premium sous lequel HTC continuera pour capter des parts de marché selon ses prévisions.

 

htc_1000

via

A propos de Reporter 2780 Articles
Que de temps passé à tester des mobiles ! Le plus ancien... Un antique GSM Nokia 2010 en 1994... Jusqu'au Lumia 950 XL actuel... en passant par plusieurs mobiles sous Android et même un iPhone

8 Comments

  1. Je ne sais pas si continuer dans l’ultrapixel est une bonne idée. Les retours sont quand même très mitigés. Certains adorent, certains n’en sont vraiment pas contents, sur les différents sites, on voit à peu près 50% de ravis(photos bien plus lumineuses en basse luminosité) et 50% de mécontents (deux raisons évoquées par les mécontents: -pixellisation des qu’on zoome, à priori pire depuis la dernière maj -pas mal de problèmes de halos et de taches sur les photos)
    Beaucoup rêvent d’un Ultrapixel à 8MP.

    Ils mettraient un APN plus classique, ils ne s’exposeraient pas à des déceptions.

    Points positifs: HTC commence enfin à écouter ce que demandent ses fans. Enfin ils remettent des ports microSD sur certains modèles, ils sortent aussi du dual-SIM
    Et phénomène plus vaste qui rassure les fans « geeks »: ils commencent à assurer niveau MAJ: fini les retards et les dates butoir non respectées, HTC sort ses maj très tot, et n’a pas déja oublié des modèles comme le One X et OneX+ (dommage par contre que le OneS soit oublié alors qu’il peut faire tourner KitKat)

  2. Avenir, passé, c’est du kif, HTC a raté le coche début 2013 en se focalisant sur sa vision et non celle de potentiels acheteurs.

    Pendant ce temps là d’autre constructeur ont compris la chose et se sont infiltré dans le marché, Samsung pour ne parler que du plus gros, d’autres moins connus commencent à montrer le bout de leur nez, par exemple Archos avec son 50 Oxygen ou Wiko et son Dark Full. C’est autant de place que HTC ne peut récupérer.

    Coté WP HTC a aussi raté son virage, laissant la porte grande ouverte à Nokia qui ne s’est pas privé de cette politesse. Là encore pour revenir sur le devant de la scène, surtout après l’annonce des deux derniers Lumia, il va falloir plancher sévère, et non se contenter de l’UEFA comme vitrine. HTC à lâché un WP en pleine progression.

    Scruter le marché et être à l’écoute sont les deux seules choses qu’une entreprise se doit de faire si elle veut prospérer à l’heure actuelle. L’innovation ça passe aussi par là, ce n’est pas que de la coque alu.

    Signé un ancien fan de HTC.

  3. Oui, c’est bien dommage pour HTC. En se concentrant au moins AUTANT sur WP qu’Android, HTC aurait certainement 35% de part de marché Windows Phone, lui donnant un peu d’ air mais surtout, lui permettant de ne pas avoir les deux pieds dans le même sabot.

    La création d’une gamme de Smartphone HTC pouvant accepter au choix de l’utilisateur, soit Android, soit Windows Phone, serait certainement salvateur pour eux si la même qualité que celle du one est au rendez-vous.
    _________________________________
    Envoyé depuis l’application Génération mobiles pour Windows Phone.

  4. Oui, c’est bien dommage pour HTC. En se concentrant au moins AUTANT sur WP qu’Android, HTC aurait certainement 35% de part de marché Windows Phone, lui donnant un peu d’ air mais surtout, lui permettant de ne pas avoir les deux pieds dans le même sabot.

    La création d’une gamme de Smartphone HTC pouvant accepter au choix de l’utilisateur, soit Android, soit Windows Phone, serait certainement salvateur pour eux si la même qualité que celle du one est au rendez-vous.
    _________________________________
    Envoyé depuis l’application Génération mobiles pour Windows Phone.

Poster un Commentaire