Samsung cherche à se renforcer et s’émanciper à l’aide d’acquisitions

Le plan A de Samsung était l’acquisition de Waze, mais Google est malheureusement passé par là. Le constructeur reste cependant à l’affût de bonnes affaires, selon le Wall Street Journal.

1692170_3_5e0a_l-entreprise-sud-coreenne-devoilera-le-4_3b7394944c1851f8b209d7db0c9a316b

Le géant coréen dispose d’une plateforme maison, Tizen, développée avec l’aide d’Intel, et qui est censé l’aider à se libérer de l’emprise de Google. Et c’est bien là le problème : Samsung est capable de créer des logiciels, mais cela va quelque peu à l’encontre des sociétés qui ont fait leur renommée dans ce secteur, comme Google et Microsoft.

Toujours selon le Wall Street Journal, Samsung doit passer désormais  au plan B et regarder d’autres sociétés de la Silicon Valley.
Les cibles sont diverses ; jeux, recherche sur mobile, services sociaux et liés à la cartographie. Quelques sociétés sont notamment dans le viseur ; Unity Technologies, un développeur de plateformes de jeux, Green Throttle Games, Glympse, un service de partage, Rounds, un développeur de visioconférence, et Everything.me, une société de recherche sur mobile.

Samsung veut clairement se débarrasser de ses faiblesses dans le domaine du logiciel, qu’il ne maîtrise pas. Le chemin le plus court, reste celui des acquisitions et peut-être aussi, le moins cher !

Via

A propos de Reporter 2780 Articles
Que de temps passé à tester des mobiles ! Le plus ancien... Un antique GSM Nokia 2010 en 1994... Jusqu'au Lumia 950 XL actuel... en passant par plusieurs mobiles sous Android et même un iPhone

2 Comments

  1. C’est bien le problème de Samsung que j’ai déjà développé dans plusieurs post.

    Les trois autres poids lourds Apple, Google et Microsoft disposent de la panoplie complète. Matériel, Operating system, Market, régie publicitaire et éventuellement contenu, alors que Samsung est limité au matériel et se heurtera bientôt au low cost qui raboteront ses marges. Il peut bien sûr faire son marché de quelques applications mais doit obligatoirement se doter d’un OS s’il veut rester dans la course globale sans être dépendant de google.
    Le Pb c’est qu’il faut des années pour pondre un OS qui tienne la route. Les rumeurs d’annonce du galaxy S5 pour janvier font état d’une version sous TIZEN ou sous Android car il serait très surprenant que SAMSUNG ne commercialise son nouveau « Flagship » que sous TIZEN.

Poster un Commentaire