Les Français privilégient les mobiles d’occasion

Aujourd’hui, 48 millions de Français sont équipés d’un téléphone portable, pour 75 millions de cartes SIM en circulation et chaque année 23 millions de téléphones portables neufs sont vendus . Le nombre de téléphones mobiles renouvelés est considérable, et pourtant, une fois sur deux, l’ancien téléphone mobile est conservé. Dans 69 % des cas, les Français le conservent parce qu’ils estiment qu’il peut toujours servir « au cas où ».

smartphone

Le « recommerce » est une tendance en plein essor qui trouve entièrement sa place dans un contexte où les Français changent de plus en plus souvent de téléphone portable.  Pour leurs futurs achats :

  • 81 % des Français déclarent être intéressés par le don ou la vente de leur ancien mobile, cela représente 39 millions de Français.
  • Plus de 50 % de ceux qui projettent de se rééquiper prochainement envisagent ce type de solutions (34 % pour le don, 22 % pour la revente).

Les nouvelles offres de recommerce qui émergent répondent aux besoins des consommateurs. Ceux-ci sont particulièrement attentifs à la notion de recyclage et à leur pouvoir d’achat :

  • 71 % des Français se sentent de plus en plus concernés par la notion de recyclage de leur téléphone portable.
  • 66 % des futurs acheteurs (et 74 % chez les 15-50 ans) disent qu’ils seront très attentifs au prix de leur prochain mobile, et sont prêts à revendre l’ancien pour le financer le nouveau,
  • Une personne sur deux serait prête à acheter d’occasion pour payer moins cher.

Pour beaucoup, donner ou revendre son téléphone n’est pas un acte anodin. La principale préoccupation qui conditionne l’acte de don ou de revente, pour ces derniers, réside dans le respect de la confidentialité des données. Plus de la moitié des interrogés sont réticents à donner ou vendre leur téléphone mobile, car ils disent manquer de confiance.

Si 80 % des Français intéressés par le don ou la revente de leur mobile mettent au premier rang des critères la garantie de suppression des données de l’ancien téléphone et la possibilité de transfert, vers leur nouveau mobile, de leurs données personnelles.

Il en ressort que les opérateurs et les magasins spécialisés apparaissent comme la solution de confiance pour les consommateurs qui pratiquent ou pratiqueront le recommerce :

  • L’opérateur sera dans les 3/4 des cas (54 % via son point de vente physique, 23 % via son site) le canal privilégié de renouvellement du futur mobile.
  • Dans l’hypothèse d’un don ou d’une vente via une entreprise, 27 % des consommateurs préféreront s’adresser à un site ou un magasin spécialisé dans ce type d’opération.

Vidéo

Sondage réalisé sur un échantillon de plus de 1 000 personnes par TNS-Sofres.

 

A propos de Reporter 2780 Articles
Que de temps passé à tester des mobiles ! Le plus ancien... Un antique GSM Nokia 2010 en 1994... Jusqu'au Lumia 950 XL actuel... en passant par plusieurs mobiles sous Android et même un iPhone

2 Comments

Poster un Commentaire