YouTube : la hache de guerre n’est pas enterrée entre Microsoft et Google

Or, la firme de Mountain View le n’a pas vue d’un bon oeil et a contrarié les plans du géant de Redmond en bloquant à distance l’accès à ce logiciel. Microsoft a dû revenir en arrière et limiter l’expérience à un accès via le navigateur web. Lorsqu’un mobinaute souhaite se connecter à YouTube, il a le choix entre deux types d’accès : il peut utiliser le navigateur ou une application dédiée. Dans ce dernier cas, les plateformes de téléchargement peuvent accueillir la version officielle et des solutions alternatives. C’est d’ailleurs le cas pour Android et iOS.

Concernant Windows Phone, la situation est un peu différente. Si le store d’applications de Microsoft propose effectivement des logiciels dédiés à YouTube, aucun n’est officiel. Google n’a manifestement pas pris le temps d’en concevoir une pour cette plateforme.

app_nokia-apphighlights

Ce n’est pas un vrai souci. Il existe en effet des programmes alternatifs qui sont en mesure de faire la même chose qu’une application officielle.  En fait, Microsoft a cherché à développer lui-même une application mobile de YouTube pour son OS, afin de rendre ce dernier tout aussi universel que les deux autres cités plus haut.

Les choses auraient pu en rester là. Sauf que Google, le propriétaire de la plateforme vidéo, ne le voit pas ainsi. Cette affaire dure depuis des mois, en témoigne une actualité publiée en début d’année « Google refuse toujours aux utilisateurs de Windows Phone le même accès à YouTube auquel ont ont droit les clients d’Apple et d’Android », écrivait un cadre de la firme.

Google chercherait-il à nuire à Windows Phone, en refusant cet accès aux utilisateurs de Windows Phone ? C’est la critique voilée de Microsoft, qui note que la firme de Mountain View n’a pas le même comportement à l’égard d’Apple.

Selon Microsoft, Google chercherait à entraver l’évolution de l’OS de Microsoft, cela se traduirait bien évidemment par une baisse relative de sa part de marché.

Ce serait aussi une riposte à Bing, qui demeure aujourd’hui le plus sérieux rival du moteur de recherche de Google (Apple n’en proposant pas). C’est en tout cas l’opinion de Microsoft.

Enfin, et selon Windows Phone Central, une mise à jour (3.2.0.0) a bien été mise en ligne lundi, mais il ne s’agit plus que d’un simple accès vers le site mobile de YouTube. Toutes les actions relatives à YouTube se dérouleront dans le navigateur mobile et non dans une application adaptée. Impossible de savoir si Microsoft et Google arriveront à s’entendre un jour sur cette application mobile. Microsoft a en tout cas pris la solution la plus raisonnable qui soit, en fournissant un semblant d’application. Il n’avait guère le choix, vu les retours des utilisateurs dans les commentaires ou sur la note de l’application sur le store américain.

————————————————-

Google se dit être un système ouvert… Je trouve qu’il est plutôt bien hermétique !

Ce  comportement puéril, rappelle  les pratiques de la pomme… et ce n’est bon pour personne !
à commencer pour les utilisateurs…

Via

 

A propos de Reporter 2780 Articles
Que de temps passé à tester des mobiles ! Le plus ancien... Un antique GSM Nokia 2010 en 1994... Jusqu'au Lumia 950 XL actuel... en passant par plusieurs mobiles sous Android et même un iPhone

8 Comments

  1. Pour que cette histoire soit totalement complète, il manque un chapitre:

    Il ne faut pas oublier que Microsoft avait, au printemps de cette année, sorti une appli Youtube qui se rapprochait d’une appli pirate, puisqu’elle permettait:
    1) de ne pas avoir les publicités
    2) de pouvoir télécharger les vidéos
    3) d’ignorer les restrictions imposant que certaines vidéos ne peuvent être lues que sur ordi et non sur mobile, restrictions décidées par les propriétaires des vidéos et non par Youtube lui même.
    Or sur Android, seules les applis pirates genre Tubemate (très bon!!) permettent de ne pas avoir les publicités,de télécharger les vidéos et lire les vidéos que les auteurs ont décidé de ne pas rendre diffusables sur mobiles.
    Cette possibilité de télécharger posait un problème de droits d’auteur, et le non-respect des restrictions choisies par les propriétaires des vidéos posait aussi problème.

    En gros, Microsoft avait sorti une appli permettant de pirater Youtube, et je pense que ceci a fortement agacé Google, d’où son comportement revanchard et puéril à l’heure actuelle.

    Microsoft avait sorti sa propre appli Youtube car Google ne voulait pas le faire lui même, ce en quoi je donnais raison à Microsoft….sauf qu’ils n’auraient pas du mettre les possibilités de piratage exposées ci dessus, possibilités bien entendu inexistantes des applis Youtube officielles pour Android et iOS.

    Bref ces deux compagnies ne donnent pas le bon exemple. Mais ça n’est pas bien grave vu que sur WP comme sur Android, il existe des applis parallèles très bien foutues.

  2. Pour information, Microsoft a sorti son application, suite au refus de Google de la mettre à disposition avec les API nécessaires… Miicrosoft a donc fait sa propre appli… pour combler ce vide est ce refus obstiné de Google !!

    Et donc de fait l’appli de Microsoft n’était pas complète et sans pub,(la faute à qui ?) contrairement à celle de Google qui est saturée de pub …

    Mais ce n’est pas de la faute de Microsoft, mais plutôt de Google qui les lui a refusé… Malgré de multiples demandes !

    La question est plutôt de savoir pourquoi Google impose sa volonté et oppose son veto… Pourtant ce dernier prétend avoir un système universel, mais qui en fait ne l’est pas du tout… bien au contraire… Le comportement de la firme de Mountain View me dégoûte chaque jour un peu plus et m’éloigne encore plus de son OS…

    Il ne faudrait tout de même pas faire porter le chapeau à Microsoft qui n’est pour rien dans cette mésaventure…

    Au final… Google prive les utilisateurs de Windows Phone d’une application qu’il a imposée au monde… et ça ce n’est pas top !!!!

    • Google ne prétend pas avoir un système universel. Tu dois confondre Google et Android, l’un étant la propriété de l’autre. Lui non plus n’est pas universel mais ouvert, signifiant qu’on peut faire beaucoup de choses sur ce système, mais ça ne veut pas dire non plus que ce qui est fait pour ce système peut marcher sur d’autres.

      Le coup de la publicité en raison des API manquantes, je veux bien, mais pourquoi avoir ajouté cette possibilité de télécharger les vidéos? Seules les applis pirates le proposent. C’est la que Microsoft a un peu dérapé lui aussi, car en le faisant ils savaient bien que cette possibilité ne peut pas exister sur une appli « officielle », et ont joué eux aussi la provoc’ du coup.

  3. Votre analyse est exacte mais partielle.

    Les escarmouches actuelles sur le service de contenu Youtube ne sont que les prémices des vraies batailles à venir. Il n’y a pas de « good Guy » ou de « bad Guy » tous sont là pour tuer l’autre. Et en ce moment celui qui a le plus gros calibre et la panoplie de munitions la plus étendue c’est Google.

    Nous sommes rentrés dans une phase de cette industrie où il n’y a plus que trois acteurs Google, Microsoft, et Apple disposant des cinq leviers principaux du revenu.

    1. L’OS « bundlé » avec le matos pour Apple et Microsoft, «gratos» chez Google
    2. Le pourcentage pris sur le marché des « APPS » où l’avance de Apple diminue et qui reste à conquérir pour Microsoft.
    3. Le matériel où Apple pourrait avoir une inquiétude si l’osmose Microsoft/ Nokia fonctionne (Aujourd’hui Google ne joue pas dans la même division avec Motorola)
    4. Le moteur de recherche avec ses formidables retombées LA PUB dont Apple est acteur mineur, mais où Microsoft essaye de faire un come back
    5. Les services associés, l’infogérance, le « cloud » et la fourniture de contenu ( Musique, Video, réseaux sociaux …….)

    L’autre gros poisson Samsung n’est présent et bien présent que sur le point 3. Tous les autres fabriquant de terminaux disparaitront où se contenteront de miettes sur des niches laissées par les producteurs low cost. C’est exactement ce qui s’est passé sur le marché des PC au cours des trente dernières années. Les meilleurs, les plus innovants des producteurs de PC des années 80/90 ont tous rendus l’âme ou restent marginaux.

    Ce n’est qu’une opinion personnelle mais pour Google la priorité est d’empêcher Microsoft de relever la tête car seul ce dernier peut aujourd’hui venir sur ses plates bandes cœur de ses profits les moteurs et la pub.

    Google se fout pas mal que des appli pirates viennent pomper son contenu sur Youtube, avec ou sans pub, mais pas Microsoft. C’est de bonne guerre, c’est un concurrent sur ce segment ce que n’est pas Apple. Microsoft souffre aujourd’hui par là où il a beaucoup fauté.

    • « Google se fout pas mal que des appli pirates viennent pomper son contenu sur Youtube, avec ou sans pub,  »

      Oui, il s’en fout certainement royalement. Mais aucune appli venant d’un store officiel ne le permet néanmoins.

    • Nan mais ne t’inquiètes pas, sous Android on a aussi droit à la pub si on utilise l’appli officielle youtube ^^ Les fameuses pubs qui se lancent avant certaines vidéos.

      Je pense que la majorité des applis « non officielles » sous WP sont mieux que l’appli officielle iOS ou Android

Poster un Commentaire