HTC toujours dans la tourmente

Le fabricant taïwanais a fait état, tout récemment, de résultats décevants pour le deuxième trimestre 2013. Mais surtout, ses prévisions pour les trois mois en cours ne s’annonce guère mieux. HTC souhaite désormais mettre l’accent sur le milieu de gamme.

0104000004907726-photo-logo-htc

Hier, le fabricant taïwanais a confirmé les résultats préliminaires annoncés le 8 juillet dernier au titre du deuxième trimestre 2013. Des résultats décevants, puisque la firme subit la huitième baisse trimestrielle consécutive de ses ventes sur un an, à 1,8 milliard d’euros. Soit un déclin de 22 % par rapport au deuxième trimestre 2012. Pour se rassurer, HTC peut toutefois mettre en avant le ralentissement de la chute d’un trimestre à l’autre.

Sur les autres indices, la tendance ne s’avère guère plus glorieuse, avec des bénéfices nets en chute libre, lâchant 83 % sur un an à 31,4 millions d’euros. Les mêmes proportions se vérifient pour l’opérationnel, avec une baisse vertigineuse du bénéfice, de 86,6 %, à 27,6 millions d’euros. HTC cède par ailleurs 7,5 points sur ses marges opérationnelles (1,5 %).

Malgré la commercialisation de l’excellent HTC One, le fabricant taïwanais pâtit depuis des mois de la concurrence exacerbée sur le marché des smartphones, alors qu’il ne fait même plus partie du top 5, selon les dernières statistiques fournies par le cabinet IDC. HTC a beaucoup souffert du lancement pour le moins difficile du HTC One, (avec ses soucis d’approvisionnement).  Mais aussi, HTC a subi un échec cuisant avec le First, premier smartphone équipé nativement de la surcouche Facebook Home. Merci qui ?

HTC a déjà annoncé un troisième trimestre avec une nouvelle chute des ventes. La firme table sur un chiffre d’affaires compris entre 1,26 et 1,5 milliard d’euros. De fait, sa marge d’exploitation pourrait virer au négatif, entre 0% et -8%. Ce qui signifie une perte d’exploitation attendue au prochain trimestre, ce qui serait une première, depuis 2008, relève Bloomberg.

HTC One

Mais HTC y croit. Pour rebondir sur le dernier trimestre de l’année, il mise toujours sur l’accélération des ventes du HTC One. Mais il compte aussi sur son positionnement sur le milieu de gamme. De nouveaux produits devraient en ce sens être lancés avant la fin du mois de septembre. La commercialisation du HTC One Mini entre tout à fait dans cette stratégie. HTC espère ainsi cibler tous les segments, un peu à la manière du numéro un Samsung.

Via

A propos de Reporter 2780 Articles
Que de temps passé à tester des mobiles ! Le plus ancien... Un antique GSM Nokia 2010 en 1994... Jusqu'au Lumia 950 XL actuel... en passant par plusieurs mobiles sous Android et même un iPhone

6 Comments

  1. Ca risque malheureusement d’etre un peu tard pour une accélération des ventes du HTC One, ses ventes vont logiquement baisser, le « boom » de la nouveauté est terminé et beaucoup d’appareils concurrents arrivent.

    A mon avis, HTC aurait du s’abstenir de lancer le First, dont le flop était évident et annoncé, et aurait aussi du réinvestir WP au lieu de laisser Nokia se tailler la part du lion seul.

  2. HTC aurait du se concentrer sur le marché des grands écrans, le succès du Butterfly se serait répété en Europe au lieu de vouloir faire un HTC First.
    Je ne comprend pas pourquoi il ne le ferait pas pour le butterfly S.

  3. Certains se sont indignés très tôt des choix catastrophiques de leur marque préférée. Ils ont été injustement traités de haters. Un comble. Depuis plusieurs mois les chiffres donnent un écho glacial à leur inquiétude. Le changement de nom du site et la perte des procès contre Apple étaient des signes. La mort est proche.
    _________________________________
    Envoyé depuis l’application Génération mobiles pour Windows Phone.

Poster un Commentaire